J’ai mal au Bloc!

Gilles Duceppe et Stéphane Dion assis à la même table et tout souriants ils sont, comme deux vieux amis dans la même auge!

Coalition BQ-NPD-PLC


Gilles Duceppe et Stéphane Dion assis à la même table et tout souriants ils sont, comme deux vieux amis dans la même auge!
Invraisemblable!
Quand j’ai voté pour le Bloc aux dernières élections fédérales, c’est d’abord parce que je ne voulais à aucun prix voir Stéphane Dion devenir premier ministre. Stéphane Dion qui n’a cessé d’être l’exécuteur des basses œuvres de Jean Chrétien, le mange-québécois par excellence! Stéphane Dion qui a concocté avec Stephen Harper la loi la plus antidémocratique jamais votée par le Parlement canadien contre le Québec: celle dite de la clarté! Stéphane Dion qui n’a reconnu la nation québécoise que pour la frime et sans lui donner aucune valeur autre que symbolique! Stéphane Dion qui, durant le référendum de 1995, a été l’un des politiciens les plus salauds à avoir jamais monté sur une tribune!
En apposant sa signature sur ce document qui lie le Parti libéral et le NPD, qu’a donc obtenu Gilles Duceppe? Que la loi sur la clarté soit abrogée? Que Dion et Layton reconnaissent que la culture et les communications appartiennent de droit au Québécois? Que…? Que?... Que quoi donc? Rien pantoute, à ce qu’il semble.
Et Madame Pauline Marois qui nous dit que pour recevoir un p’tit milliard de dollars (qui viendrait d’où ce p’tit milliard?), elle est bien prête à laisser Stéphane Dion devenir premier ministre!
Du surréalisme?
Non, de l’opéra-bouffe joué par de si mauvais comédiens qu’on devrait tous les jeter dehors, cul par-dessus tête!
Victor-Lévy Beaulieu, 1-418-851-8888 – vlb2000@bellnet.c

Featured 5237d98cba169e3be9ae4314536f8eca

Victor-Lévy Beaulieu84 articles

  • 81 418

Victor-Lévy Beaulieu participe de la démesure des personnages qui habitent son œuvre. Autant de livres que d'années vécues, souligne-t-il à la blague, comme pour atténuer l'espèce de vertige que l'on peut éprouver devant une œuvre aussi imposante et singulière. Une bonne trentaine de romans, une douzaine d'essais et autant de pièces de théâtre ; des adaptations pour la télévision





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé