Gazon blanc

Billet de Caroline


Je veux mourir avant la fin du monde.

Juliette 9 ans


L’environnement

occupera une place importante

dans les discours des politiciens

lors des prochaines élections fédérales.
Le gouvernement conservateur,

qui a soudainement compris

la gravité des changements climatiques,

remplace Rona par John

lequel n’aura qu’à annoncer

l’importation de neige

pour se gagner la confiance des électeurs.
Le sous-estimé chef du Parti Libéral

enrubanné d’une écharpe verte

en fin renard

optera pour peinturer en blanc

les gazons verdoyants.
Le Bloc, de son côté,

proposera que le Québec

fabrique sa propre neige.
Le Parti Vert

coupera un peu d’herbe sous les pieds

de tous les partis.
Rien pour réchauffer l’ardeur

des Québécois

qui auront également à se prononcer

sur la formation du gouvernement

de leur province naine

qui rêvait d'un rayonnement planétaire.
Mais quand François Parenteau du journal Voir

avance que « le plus grand perdant de cette élection

ne sera cependant pas André Boisclair »,

auquel il prédit la défaite,

« ce sera Philippe Couillard »,

il se trompe :

le plus grand perdant des deux élections

qui s’annoncent

sera le Québec.
Si le Bloc et le PQ

n’adoptent pas dès maintenant une stratégie

souverainiste commune

le projet de pays

prendra l’eau

comme sous l’effet d’un tsunami

et les Québécois mourront

comme ils auront vécu :

en Canadiens.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 381

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



4 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    8 janvier 2007

    Je ne suis pas une vedette comme Sheila Copps ! Merci de me lire et d'encourager Vigile. Caroline

  • Archives de Vigile Répondre

    8 janvier 2007

    «presque»
    Quand j'ai commencé à vous lire, je trouvais que vous étiez généreuse de vos critiques pour les chefs indépendantistes. Maintenant je réalise qu'ils ont besoin de vigilants(es) pour garder le cap ou le retrouver.
    «ou»
    Ma question initiale tient toujours, Je crois que l'acuité de votre analyse politique devrait rayonner en dehors du milieu des gens déjà sensibilisés à la cause. Il y a une moitié de Québécois qui gagneraient à être rejoints par vos écrits.

  • Archives de Vigile Répondre

    7 janvier 2007

    Pourquoi "presque" ?
    Caroline

  • Archives de Vigile Répondre

    6 janvier 2007

    Je me délecte presque à chacun de vos textes.
    Où peut-on vous lire ailleurs qu'ici?