En tant qu'Acadien

Par Jean Hébert

2006 textes seuls


Bonjour

Ayant écrit à M. André Boisclair, chef du parti Québécois, suite à sa déclaration «que les Québécois sont le seul peuple francophone en Amérique» et que mes courriels (2) m'aient été retournés avec mention «message détruit et non lu», je sollicite donc votre aide à ce que l'essence de mon message lui soit accessible via votre site et dans un même temps que vos lecteurs soient conscientisés à l'indignation du peuple acadien face à de tels propos.

Vous remerciant de votre coopération

Jean Hébert
_ Bathurst N.-B.

***


Copie du message envoyé à M. Boisclair

Bonjour M. Boisclair

Permettez-moi d'abord de vous féliciter, M. Boisclair, pour votre nomination en tant que chef du Parti Québécois et je l'espère futur premier Ministre d'un Québec que je souhaite souverain le plus tôt possible.

La raison qui motive ce message se veut en premier lieu des explications sur une nouvelle qui m'a laissé perplexe et où il est rapporté et je cite : «M. Boisclair dit être placé devant le beau défi de convaincre le dramaturge que l'élément le plus déterminant à l'appui de la souveraineté est toujours le fait que les Québécois soient le seul peuple francophone en Amérique du Nord.»

En tant qu'Acadien, croyez-moi M. Boisclair, je suis renversé d'une telle déclaration et ose espérer que vous avez été mal cité.

Afin de rassurer mes compatriotes sur ces propos qui ne pourraient que brouiller les bonnes relations entre Acadiens et Québécois, je crois qu'il serait important de faire la lumière sur cette déclaration rapportée par ce média électronique et par le fait même reconnaître l'existence du peuple Acadien.

Vous comprendrez qu'il me sera difficile de convaincre mon entourage d'appuyer les revendications souverainistes du peuple Québécois sans cette mise au point de votre part.

Puis-je vous suggérer, si vous me le permettez, d'émettre un communiqué de presse s'adressant spécifiquement au peuple Acadien, action qui je crois ne ferait que flatter mes pairs et qui sans doute permettra de rallier un plus grand nombre d'Acadiens à votre cause.

Vous remerciant à l'avance de votre promptitude à rectifier cet imbroglio permettant ainsi de tempérer les dommages qu'une telle déclaration a pu faire au sein de notre peuple.

Respectueusement vôtre

Jean Hébert
_ Bathurst


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé