Mairie de Montréal

Québec

Quand le pragmatisme verse dans le cynisme

Course à la mairie de Montréal

Harel place sa confiance en Côté

La chef de Vision Montréal s’allie à un fédéraliste notoire issu du milieu des affaires


Faute d’appuis suffisants chez les anglophones, Louise Harel renonce à la mairie de Montréal pour s’allier à Marcel Côté, fondateur de la firme Secor. M. Côté donnera le coup d’envoi à sa campagne électorale mercredi matin et tentera de se faire élire à la mairie le 3 novembre prochain à la tête d’une coalition. Mme Harel demeurera chef de Vision Montréal et briguera un poste de conseillère de ville dans le district de Sainte-Marie, au centre-ville.

Québec

Pour ou contre, toujours la même « gang » de Libéraux !

Leur objectif : barrer la route à Denis Coderre



D'anciens libéraux provinciaux, des gens associés aux conservateurs et les milieux d'affaires s'activent à trouver un candidat susceptible de barrer la route à Denis Coderre à la mairie de Montréal. Ce mouvement «anybody but Coderre» s'est accéléré au cours des derniers jours et espère pouvoir, dans les prochains jours, annoncer le nom d'un adversaire à celui qui vient de quitter la Chambre des communes. Au somme...

Québec

Les mauvaises fréquentations de notoriété publique

Denis Coderre, l’opportunisme de réserve



L’opportunisme de cet élu de grands médias me laisse aussi perplexe que la réserve d’un homme qui se définit pourtant comme visionnaire et trait d’union. Le seul fait d’une annonce portant (après suspense) sur la candidature elle-même au lieu d’une proposition de projet collectif, suffit à l’exprimer.

Québec

Il serait capable de nous faire regretter Tremblay...

L’irrésistible ascension de Denis Coderre comme « boss » de Montréal



Malgré Twitter, malgré Facebook, Denis Kodak, pardon Denis Coderre est un vieux politicien dans ce que le terme a de plus archaïque et traditionnel. Même les milieux d’affaires n’en veulent pas. Mais ça n’a pas d’importance: les Anglais et leurs alliés ethniques vont voter pour lui simplement parce qu’il est libéral et farouchement fédéraliste. À moins que…

Québec

Vox populi, vox Dei : Coderre, « T'es plein de marde ! »

Bienvenue à Montréal, M. Coderre



Dur lancement. Denis Coderre s'est enfin lancé dans la course à la mairie de Montréal hier, mais j'avais plutôt l'impression que c'était la course qui lui était rentrée dedans.

Québec

Il n'y a pas que son départ qui soit faux

Équipe Denis Coderre - Un faux départ



Montréal est en déficit de leadership depuis bien avant que le maire Gérald Tremblay ne démissionne. Les scandales à répétition ont altéré la confiance des Montréalais en leur ville. Ils attendent un maire fort, doté d’une autorité morale inattaquable et prêt à porter leurs aspirations. Ce maire pourrait-il être Denis Coderre ? Il en est convaincu. À charge pour lui de nous en convaincre.

Québec

Personne ne va verser une larme

Lancement chaotique pour Coderre



Denis Coderre a beau avoir lancé sa campagne pour la mairie de Montréal sur l'internet, la réalité l'a durement rattrapé ce matin. Sa conférence de presse pour confirmer sa candidature a été perturbée par une trentaine de manifestants pour le logement social qui ont bruyamment fait sentir leur présence.

Québec

Avec Coderre, aucune perspective de changement à Montréal

Mairie de Montréal: Denis Coderre toujours favori



Le député fédéral Denis Coderre demeure largement favori dans la course à la mairie de Montréal, mais son avance est très fragile, révèle un sondage CROP-La Presse. La véritable surprise de ce coup de sonde vient toutefois de l'actuel maire, Michael Applebaum qui, même s'il assure ne pas vouloir se présenter, pourrait venir brouiller les cartes avec son fort taux de satisfaction.

National et Astral derrière Coderre, rien de rassurant!

Projet Montréal prouve en revanche que la politique peut être propre


La commission Charbonneau reprend ses travaux aujourd’hui après une semaine de pause. Le témoignage de Gilles Cloutier a fini d’exposer un système de magouilles ayant apparemment gagné l’ensemble du monde municipal, qu’il s’agisse d’élections clés en main, de diverses formes de financement illégal, d’usage systématique de prête-noms, de bénévoles qui n’en sont pas, ou de versements obligés de pots-de-vin pour avoir acc...

Québec

Avec des amis comme les siens... (À relire)

Coderre maire de Montréal? Mieux vaut son ami Lino Zambito!



Denis Coderre est vraiment le dernier fafouin qu’on veut voir maire de Montréal. Mais comme, s’il ose se présenter, il va bénéficier de l’appui massif des anglo-ethniques qui ont une répulsion épidermique de Louise Harel, ancienne ministre péquiste, ce n’est pas dit qu’il ne réussira pas à mettre la main sur la ville.