Laïcité - Débat québécois

Quebec church wades into controversy over Edith Piaf song



The Quebec City Roman Catholic Church gave a nod Friday to French singer Edith Piaf's "Hymne a l'amour" and the recent ...

Dieu à la censure

« Dieu réunit ceux qui s'aiment ». Cette finale de L'Hymne à l'amour d'Édith Piaf a été censurée par un professeur d'une école primaire de Sorel-Tracy pour la préparation d'un spectacle de fin d'année.


Croyant ou non, si l’on présente une oeuvre d’art, une chanson, que ce soit dans son intégralité, sinon on tombe dans l’arbitraire idéologique. L’art a quelque chose à dire sur notre approche de l’invisible, sur notre quête de « l’inaccessible étoile » (Jacques Brel). Appelons cette quête du nom de Dieu ou de l’amour, qu’importe, nous sommes devant le mystère, ce qui demeure quand tout meurt.

Non à la souveraineté multiculturaliste de Québec solidaire

La position de Québec solidaire pave ainsi la voie à la consolidation, au Québec, du multiculturalisme déjà bétonné par la constitution canadienne


Si le Québec doit un jour accéder à la souveraineté, que ce soit pour établir une véritable république laïque, libre et démocratique et non un État multiculturaliste à la canadienne.

Laïcité - C'est toute une musique!



Sans nous demander notre avis, ce gouvernement a fait le choix de la laïcité ouverte. Et contrairement à ce que plusieurs pensent, il n'est ni laxiste ni frileux, mais bien déterminé à nous imposer coûte que coûte et d'une manière sournoise une ouverture maximale aux religions; celles des minorités ethniques, qui bien que minoritaires savent tout de même voter majoritairement pour le Parti libéral.

Accommodements intolérables !



Pour exprimer clairement notre refus de la régression archaïque, ne parlons plus des « accommodements raisonnables », ni même des « accommodements déraisonnables », mais des accommodements intolérables !

La liberté de conscience est une liberté publique



Il est temps de relier de nouveau laïcité et liberté, de promouvoir les libertés laïques et la séparation de la religion et de l’Etat, si malmenée aujourd’hui.

De l'Avent et d'autres souhaits laïques



En cette semaine de l'Avent, nous apprenons que l'État québécois fournira, sur demande, des hidjabs aux gardiennes de prison. Cette mesure est soutenue par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, qui affirme que la liberté de religion garantie par les chartes l'impose. Dans une entrevue accordée à La Presse canadienne, la ministre Christine St-Pierre approuve cette décision: «Ça va...

Un accommodement absurde

Cet accommodement où une petite musulmane est contrainte à porter un atténuateur de bruit en classe est intolérable!


Choisir son combat!



La progression des islamistes en Tunisie, en Lybie, au Maroc et en Egypte, avec l'instauration fort probable de la charia, suscite des inquiétudes dans les opinions publiques occidentales. Voilà pourquoi le téléjournal de Radio Canada a jugé bon, le 22 novembre dernier, de consacrer un reportage de trois minutes sur la charia. Trois personnes ont été approchées dont l'imam de la mosquée de Brossard. La journal...

Laïcité et schizophrénie



La « loi de séparation des Eglises et de l’Etat » votée en 1905 s’ouvre ainsi : Article 1er : La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes, sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. Article 2 : La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. […] Pourront toutefois être inscrites auxdits...

Un ovni dans le ciel ontarien



Le refus de la laïcité au profit de l'accommodement généralisé n'annonce pas la paix, mais une version moderne des guerres de religion.

Religion, politique et espace public

Les révolutions en deux langages



William F. Vendley - Secrétaire général de Religions for Peace - Quelle place la religion occupe-t-elle dans l'espace public? Le Devoir termine ici la publication de textes proposés par l'Alliance des civilisations des Nations unies avec la série . D'éminents experts du monde entier ont livré leurs positions relatives à l'engagement de la religion dans la vie politique et publique. Simultanément au D...

Quebec gives new meaning to the term 'nanny state'

Quebec's secular revolution is not running smoothly


It has been as likely to veer off into the ridiculous as to clear the way for an inclusive society. If there are overriding principles guiding its progress, it's not clear what they are. Crucifixes are left to preside over meetings at town halls while little poppets in daycare centres are forbidden from singing O Holy Night at Christmas. This week, thanks to a legal challenge mounted by Quebecers for...

L'entrevue

Pour une laïcité sans compromis

«La notion de laïcité ouverte est une insulte», dit le philosophe Henri Peña-Ruiz


Le philosophe français Henri Peña-Ruiz Photo : Didier Pruvot Éditions Flammarion Paris — Les débats sur la laï...

Religion, politique et espace public

Promouvoir une démocratie musulmane



Depuis les années 1970, la thèse de la laïcisation a été contrainte à la défensive devant la nouvelle influence acquise par une marée de religiosité dans les grandes traditions, notamment le christianisme, l'hindouisme, l'islam et le judaïsme, souvent «fondamentalistes» par nature. La religion a ainsi réinvesti les questions manifestement publiques et politiques.

Avis du Conseil du statut de la femme

La laïcité sans compromis quant aux droits des femmes



Photo : Illustration Christ...

De l'huile sur le feu



Alors que le débat sur la laïcité vient d'être relancé au Québec par un avis du Conseil du statut de la femme qui brille par son intelligence, il serait dommage de repousser la laïcité dite «à la française» du revers de la main sous prétexte que Nicolas Sarkozy favorise ses intérêts politiques sur son dos

Le Conseil du statut de la femme indique la voie à suivre



Le Mouvement laïque québécois (MLQ) considère que la publication de l’avis du conseil du statut de la femme sur la laïcité* est un grand pas vers l’élaboration d’une réelle politique de la laïcité pour le Québec. Un grand pas dans la bonne direction.

Laïcité - Les défricheuses



Le Conseil du statut de la femme vient d'offrir au gouvernement Charest un très précieux cadeau qu'il devrait accepter sans tarder. On ne lève pas le nez sur matière aussi riche qu'un avis fouillé sur la nécessité de définir les contours de la laïcité quand le vide nous sert actuellement de bien piètre guide. Il est urgent et nécessaire que le gouvernement favorise la tenue d'un débat sur la laïcité, comme le r...

Le Mouvement laïque québécois et les symboles religieux autres que chrétiens



Le Mouvement laïque québécois et les symboles religieux autres que chrétiens par Daniel Baril, dimanche 27 mars 2011, 20:53 Je ne suis ni membre du conseil d'administration du Mouvement laïque québécois, ni son porte-parole, mais j'en ai été le président pendant une vingtaine d'années et je ne peux rester indifférent devant les attaques mensongères dont il est la cible dans un document qui circule sur Inter...

Laïcité, langue et Joseph Stiglitz



Je vais vous faire un petit triplé aujourd’hui, un peu fastidieux je vous l’avoue. Certaines plumes du souvent excellent L’aut’journal ont pris la mauvaise habitude de me prêter des propos et des intentions qui me sont pourtant parfaitement étrangers. Je reviens sur trois cas récents: Louise Mailloux, Charles Castonguay et Pierre Dubuc. Pour une Charte de la laïcité J’ai publié récemment sur ce blogue

La laïcité selon Jean-François Lisée



Le gouvernement libéral actuel suit les recommandations du rapport Bouchard-Taylor qui désapprouvent l’idée d’une Charte de la laïcité et privilégient les arrangements au cas par cas. Les propositions de Jean-François Lisée torpillent à leur tour l’idée d’une Charte qui donnerait au Québec une allure digne et fière, celle d’une nation enfin capable d’affirmer clairement et constitutionnellement sa laïcité.

Laïcité: terrain d'entente partiel entre le sociologue Rocher et le philosophe Weinstock?

Les deux s'entendent sur l'échec du gouvernement après la commission Bouchard-Taylor


Lisa-Marie Gervais - Généralement appelés à croiser le fer, les deux intellectuels et défenseurs de deux positions différentes sur la laïcité, Guy Rocher et Daniel Weinstock, ont été invités hier à garder leur épée au fourreau pour débattre de la question devant un auditoire de jeunes universitaires de la génération Y, lors d'un midi-conférence à l'Université de Montréal. Pour la professeure à la ...

Laïcité des institutions publiques

Le MLQ lance une campagne publique de financement

Les partisans de la laïcité seront-ils aussi généreux que les amis du maire ?


Le 9 février dernier, le Tribunal des droits de la personne rendait un jugement ordonnant au maire de Saguenay, Jean Tremblay, de cesser la récitation de la prière lors des assemblées publiques municipales et de retirer les symboles religieux des salles du conseil. Après avoir affirmé qu’il se plierait à un jugement de la cour, le maire de Saguenay refuse d’obtempérer et décide de porter la cause en appel, plus que...

Silly Quebec right ruling attacks church

This is pure anti-democratic, politically correct nonsense!


The Quebec Human Rights Tribunal (QHRT) came out with a very controversial — make that silly — decision two weeks ago. It ordered the city of Saguenay to stop reciting a Christian prayer before meetings of the municipal council, to withdraw any religious symbols — namely a religious statue and the crucifix — from its public spaces and ordered the city pay Alain Simoneau, the complainant, $30,...

La prière à Saguenay

L'attitude de Jean Tremblay consacre le fiasco de la «laïcité ouverte»



Mais quoi qu'il advienne, il y a manifestement dérapage dans l'opinion publique et la responsabilité en incombe au gouvernement du Québec qui a fait preuve d'un attentisme inacceptable, voire d'une incompétence totale, non seulement dans le dossier des prières municipales mais sur tous les aspects de la laïcité.

Une laïcité mal comprise



La lecture de ce texte nous laisse une atmosphère d'appel à la collaboration beaucoup plus que de séparation. La laïcité française reconnaît sa différence; elle affirme ne dépendre d'aucune religion, mais elle en reconnaît l'existence et les valeurs et dit son désir de travailler en harmonie avec les Églises dont elle garantit les libertés. On précise qu'elles ne sont pas hors-la-loi.