LETTRE

L’école commune pour lier les Québécois

B7bcfd4afa655e2a791e976d9b269300

La preuve par neuf de l'ineptie des orientations Libérales

Alors que des débats houleux ont cours présentement au Québec sur la réorganisation du système scolaire, un homme, issu de la communauté hassidique, intente une poursuite pour ne pas avoir été scolarisé dans le système officiel d’enseignement !

Si ce n’était de la gravité des enjeux d’une telle démarche, on pourrait presque y trouver matière à humour noir ou à une bonne dose de cynisme visant à faire la démonstration que l’État québécois a tout faux en acceptant depuis des lustres d’obtempérer devant diverses exigences communautaristes en matière de scolarisation.

Pourtant, au-delà du cas particulier qui vient d’être soulevé devant la justice, ce sont les fondements mêmes d’un cadre citoyen, autrement dit politique et administratif d’éducation, qu’il faudra resserrer pour faire en sorte que tous les enfants du Québec puissent avoir accès aux mêmes fondements scolaires.

Que soient respectées les orientations religieuses, linguistiques ou autres de divers groupes ne saurait signifier quelque forme d’exemption de se conformer à un système d’enseignement visant à la fois le partage intellectuel et citoyen pour chaque enfant, chaque adulte vivant dans la société québécoise.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé