Géopolitique - Nucléaire iranien

Québec

Des missiles israéliens, saoudiens ou yéménites ?

Un tanker iranien touché par de «probables» frappes de missiles en mer Rouge



TÉHÉRAN, Iran | Un tanker iranien a été touché vendredi par deux frappes de missile présumées en mer Rouge, à une centaine de km d'un port saoudien, dans le premier incident où un navire iranien est touché depuis une série d'attaques dans le Golfe.

International

La Chine recule face aux futures sanctions américaines : une manche de gagnée pour Trump

En Iran, la Chine se retire de l’exploitation du plus grand gisement gazier au monde



La société chinoise CNPC s’est retirée du projet gazier iranien South Pars, a annoncé dimanche 6 octobre le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zangeneh.

Le ministre iranien du Pétrole a commenté aux journalistes le retrait de la soc...

International

Trump ne veut pas d'une guerre coûteuse contre le régime des mollahs

Iran: Trump renforce les sanctions, mais fait l’éloge de la retenue militaire



WASHINGTON | Les États-Unis ont renforcé vendredi les sanctions contre la Banque centrale iranienne, présentées par Donald Trump comme « les plus sévères jamais imposées à un pays », mais le président américain a aussi défendu la &laqu...

International

Sous Trump, les États-Unis sont-ils en train de lâcher leur vassal saoudien ?

Entre Iran, USA et Arabie saoudite, que nous réserve cette nouvelle guerre du pétrole ?



Les faits, tout d’abord. Les rebelles yéménites houthis, pratiquant un islam zaïdite – certes chiite, tenu pour « hérétique » par ce sunnisme majoritaire en islam, mais distinct des deux autres écoles du chiisme que sont ismaéliens (Aga Khan) et duodécimains (l’Iran) –, revendiquent le bombardement, pa...

International

Le vassal saoudien sera défendu par son suzerain américain

Blâmant l'Iran, les États-Unis sont « prêts à riposter » après les attaques contre le pétrole saoudien



Les États-Unis se sont déclarés dimanche « prêts à riposter » aux attaques de drones la veille contre des installations pétrolières en Arabie saoudite, qui ont entraîné une réduction de moitié de sa production et provoqué une fort...

International

Bibi se présente comme le gardien de la sécurité israélienne à la veille des élections

Iran: Nétanyahou fait état d’un ex-site nucléaire inédit



Le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, a accusé l’Iran, ennemi juré d’Israël, d’avoir construit puis détruit un site visant à la fabrication d’armes nucléaires qui était jusqu’à présent inconnu. Cartes et présentation Powerpoint à l’appui, M. Nétanyahou s’exprimait lundi devant la presse à Jérusalem, à une semaine d’élections législatives clés pour sa survie politique. Selon lui, cette révélation est fondée sur des documents originaux obtenus l’an dernier par Israël.

International

Téhéran fait monter les enchères

L’Iran garde le cap et exclut des négociations avec les États-Unis



Le président iranien, Hassan Rohani, a exclu mardi des négociations bilatérales avec les États-Unis et averti que son pays réduirait comme prévu ses engagements en matière nucléaire à moins d’une percée dans les discussions avec les Européens d’ici deux jours.

International

L'Iran veut évidemment la fin des sanctions avant d'amorcer toute négociation

L'Iran demande aux Etats-Unis de «faire le premier pas» en vue de la tenue de pourparlers



Alors qu'un rapprochement entre Téhéran et Washington a constitué un enjeu clé des discussions du G7, les dirigeants iraniens ont rappelé que des négociations n'étaient possibles qu'en échange de la levée des sanctions qui pèsent sur le pays.

Québec

Un G7 inutile et coûteux

Surprise : Macron invite l’Iran au G7



Notre sémillant Président a de grandes ambitions : dénouer les crises internationales, apaiser les tensions, discuter avec toutes et tous, bref, se rendre indispensable parmi les grands de ce monde. Pour son G7 de Biarritz, il a tenté un grand coup : inviter le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif. Celui-ci s’est, en effet, présenté dans les coulisses du G7, dimanche après-midi, où il a pu rencontrer son homologue français Jean-Yves Le Drian et, plus brièvement, Emmanuel Macron. Les diplomates français ont rapporté que les discussions avaient été « positives » et devraient se poursuivre. Ça ou rien…

International

Washington prend le relai de Londres

Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage



MADRID - La Cour suprême de Gibraltar a autorisé jeudi le pétrolier iranien arraisonné début juillet à quitter les eaux de ce territoire britannique malgré la demande américaine de prolonger l’immobilisation du navire, qui était soupçonné de vouloir livrer sa cargaison à la Syrie.

International

Détroit d'Ormuz : les Iraniens très hostiles à la présence israélienne

Téhéran prévient Israël que sa «présence illégale» dans le golfe Persique peut déclencher une guerre



Dans le contexte de la «mission de sécurité maritime» qu’envisage Washington dans le golfe Persique avec la participation de Londres et Tel Aviv, Téhéran met en garde contre des conséquences irréversibles d’une telle démarche pour la région, jusqu’au déclenchement d’une guerre. La présence «illégale» d’Israël dans le golfe Persique, prévue par les États-Unis et le Royaume-Uni, pourrait donner lieu à une confrontation militaire importante dans cette région, a estimé le commandant de la Marine du corps des Gardiens de la révolution dans un entretien à la chaîne de télévision libanaise Al Mayadeen.

International

Trump revient à la stratégie précédant l'Accord sur le nucléaire : isoler Téhéran

Iran: à quoi joue Trump?



Une grande partie des commentaires actuels dépeint Donald Trump comme la source de presque tous les maux dans le monde d’aujourd’hui. Et, en ce qui concerne l’Iran, tends à le dépeindre comme la cause de l’hostilité de l’Iran envers les États-Unis et une grande partie du monde extérieur. Son retrait de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien) est présenté comme un exemple supplémentaire présumé d’un Trump sapant l’ordre international que les États-Unis ont formé et dirigé depuis la Seconde Guerre mondiale. C’est pourtant faux.

International

L'objectif des Américain est de renverser le régime des mollahs de l'intérieur

Trump n’attaquera pas l’Iran prochainement



Lorsque l’on travaille sur le Moyen-Orient, on s’en veut souvent de jouer les oiseaux de mauvais augure et de manquer d’optimisme. Il y a des raisons de s’inquiéter de nombre de situations explosives, déjà existantes avant l’élection du président américain en 2016, ou attisées par lui depuis.

International

Téhéran accentue la pression dans le Golfe

L’Iran a saisi un navire étranger, le troisième en moins d’un mois



L’Iran a annoncé, dimanche, la saisie d’un navire étranger dans le golfe Persique, le troisième bateau arraisonné par la République islamique en moins d’un mois dans cette région stratégique au cœur des tensions entre Téhéran et Washington. Les forces navales des Gardiens de la Révolution ont arraisonné le navire-citerne dont la nationalité n’a pas été précisée dans l’immédiat, selon un communiqué de cette armée idéologique du régime diffusé par l’agence officielle Irna.

International

Téhéran veut apparaître comme le partenaire de bonne foi face aux Américains belliqueux

Washington a rejeté une proposition de Téhéran, refuse le dialogue



L’Iran a affirmé lundi que les États-Unis avaient rejeté une proposition de Téhéran suggérant des inspections plus poussées de son programme nucléaire en échange d’une levée des sanctions par Washington, qui selon la République islamique refuse le dialogue. 

International

Les Britanniques tiennent tête aux mollahs

Crise des pétroliers : Londres exclut un échange avec Téhéran



Le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab a exclu lundi un échange entre le pétrolier britannique saisi par l'Iran dans le détroit d'Ormuz et le pétrolier iranien arraisonné par les Britanniques au large de Gibraltar. L'Iran avait saisi le 19 juillet un pétrolier suédois battant pavillon britannique, le Stena Impero, soupçonné de « non-respect du code maritime international », 15 jours après l'arraisonnement du navire iranien Grace 1 par les autorités britanniques au large de Gibraltar.

International

La France de Macron a-t-elle encore une volonté de puissance pour sortir de l'atlantisme béat ?

Ni Trump ni Khamenei: pour une solution française à la crise iranienne



La crise poussant au précipice les Etats-Unis et la République islamique d’Iran suscite simultanément inquiétude et consternation. Les enjeux sont colossaux : le transit d’un cinquième de la production mondiale de pétrole par le détroit d’Hormuz, et l’affrontement entre deux blocs pour le leadership de l’islam contemporain, avec les sunnites conservateurs saoudiens opposés aux chiites anti-impérialistes iraniens. Entre ces deux camps irréconciliables, la perspective d’un compromis durable parait illusoire tant les protagonistes semblent camper dans une logique de jeu à somme nulle dont un seul « winner » puisse émerger.

International

L'Iran : une république islamique aux pieds d'argile

Crise Iran-USA : le temps des apprentis sorciers



Depuis plusieurs mois le monde retient son souffle : un nouveau conflit armé à l’échelle de toute une région va-t-il éclater ? Jusqu’où sont-ils près à aller les dirigeants américains et surtout iraniens dans leur querelle irrationnelle ? Dans une telle conflagration dont la principale victime potentielle sera le peuple iranien, où est sa place et qui va demander son avis ?

International

La France tente de jouer le rôle de médiateur entre Téhéran et Londres

L’Iran laisse entendre qu’il serait ouvert à un échange de pétroliers



Le président iranien Hassan Rohani a laissé entendre mercredi que son pays était ouvert à un échange de pétroliers avec la Grande-Bretagne et que des discussions indirectes avaient lieu entre Téhéran et Washington malgré la crise entre les deux capitales. « Nous ne voulons pas de tensions avec certains pays européens », a dit M. Rohani en conseil des ministres, selon une transcription de ses propos disponible sur le site internet du gouvernement.  

International

L'Europe n'arrive pas à s'imposer au niveau géopolitique

Le bras de fer se poursuit entre les États-Unis et l’Iran



Chaque jour, la tension monte entre Washington et Téhéran. Après le drone américain abattu par les Gardiens de la révolution iraniens (on ne sait, d’ailleurs, toujours pas avec certitude si ce drone était ou non dans les eaux iraniennes), c’est maintenant un drone iranien qui a été détruit. C’est, en tout cas, ce qu’affirme Donald Trump. Les Iraniens démentent, mais selon Le Figaro, une source militaire française confirme la version américaine. Quelques jours auparavant, la marine iranienne avait arraisonné un pétrolier « étranger » qui se livrait à de la « contrebande de pétrole ».

International

L'Iran et les États-Unis sont autant capables de mentir pour servir leur propagande intérieure

Démantèlement d'un «réseau de la CIA» en Iran : 17 arrestations et des peines de mort



Les autorités iraniennes ont indiqué avoir arrêté 17 personnes, dont plusieurs ont été condamnées à mort, dans le cadre du démantèlement d'un «réseau de la CIA» qui avait été annoncé en juin. 17 personnes ont été arrêtées en Iran, selon les autorités du pays, dans le cadre du démantèlement d'un «réseau de la CIA» qui avait été annoncé en juin.

International

Jusqu'où sont prêts à aller les Iraniens pour faire monter la tension dans le détroit d'Ormuz ?

Détroit d'Ormuz : les Européens exhortent l'Iran à libérer le tanker britannique



Alors que l'Iran a arraisonné au moins un navire pétrolier britannique, les voix diplomatiques européennes se sont jointes de concert afin de demander à Téhéran de le libérer. La Grande-Bretagne a dénoncé un acte «dangereux». Les Européens ont appelé le 20 juillet l'Iran à libérer un pétrolier battant pavillon britannique arraisonné dans le détroit d'Ormuz, la Grande-Bretagne dénonçant un acte «dangereux», et appelant les navires britanniques à éviter ce passage maritime stratégique où se multiplient les incidents.

International

Les États-Unis bombent le torse

Les États-Unis ont abattu un drone iranien au-dessus du détroit d’Ormuz



Les États-Unis ont abattu jeudi un drone iranien qui s’était approché d’un navire américain dans le détroit d’Ormuz, dernier incident en date dans une région sous haute tension depuis plus de deux mois.  C’est le président américain Donald Trump lui-même qui a annoncé que les États-Unis avaient abattu cet appareil iranien qui s’était approché dangereusement d’un navire américain, après avoir ignoré de multiples appels à s’éloigner.  Selon lui, le drone iranien s’est approché à moins de 1000 mètres du navire amphibie USS Boxer, qui a entrepris « une action défensive ». 

International

L'Iran affirme n'avoir perdu aucun drone

L'Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d'un drone



Washington a des preuves que le drone abattu au-dessus du détroit d'Ormuz était iranien, a annoncé Reuters se référant à un membre de l'administration présidentielle. Toutefois la chaîne Press TV a diffusé une vidéo censée démontrer l'inexactitude des déclarations sur la destruction d'un drone iranien. Les États-Unis ont «des preuves évidentes» indiquant que le drone abattu le 18 juillet par le porte-hélicoptères USS Boxer au-dessus du détroit d'Ormuz était iranien, a déclaré un haut responsable de l'administration Trump. Le responsable a en outre indiqué que le Pentagone publierait une vidéo de l'incident, d'après l'agence de presse Reuters.

International

Escalade dans le Golfe persique

L'Iran dit détenir un «pétrolier étranger» accusé de «contrebande»



L'Iran a annoncé jeudi détenir « un pétrolier étranger » et son équipage soupçonnés de se livrer à de la « contrebande » de carburant dans le Golfe, après une succession d'incidents impliquant des pétroliers dans cette région sous haute tension depuis plus de deux mois.

International

Ça chauffe entre Londres et Téhéran sur fond d'interception de pétrolier à Gibraltar

Londres va déployer un troisième navire de guerre dans le Golfe



Londres va envoyer un troisième navire de guerre, le HMS Kent, dans le Golfe, a annoncé mardi le ministère britannique de la Défense (MoD), selon qui ce déploiement « de routine » n’est pas lié aux tensions actuelles dans la région.

International

L'Iran ne fait que répondre à la sortie de l'accord par les États-Unis

Nucléaire iranien : Paris, Londres et Berlin appellent à «arrêter l'escalade des tensions»



Dans un communiqué commun, Paris, Londres et Berlin, cosignataires de l'accord sur le nucléaire iranien, ont appelé à la désescalade alors que l'Iran ne respecte désormais plus ses obligations depuis le retrait unilatéral des Etats-Unis.La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, trois parties à l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, ont appelé ensemble le 14 juillet à «arrêter l'escalade des tensions et à reprendre le dialogue», dans un communiqué commun.

International

Les Iraniens n'ont pas osé attaqué la British Navy

L'Iran a tenté d'intercepter un pétrolier britannique, affirme Londres



Trois navires de guerre iraniens ont tenté de bloquer mercredi le passage d'un pétrolier britannique par le détroit d'Ormuz, à l'entrée du golfe, mais ils se sont retirés à la suite d'avertissements lancés par un bâtiment de la Royal Navy présent dans le secteur, a déclaré jeudi matin le gouvernement britannique.

International

C'est bien Trump qui a déchiré l'entente avec l'Iran...

Uranium enrichi: l'Iran dit avoir passé la barre de 4,5%



TÉHÉRAN | L'Iran a annoncé lundi qu'il produisait désormais de l'uranium enrichi à au moins 4,5%, un niveau prohibé par l'accord international de 2015 sur son programme nucléaire.

International

Les lèche-bottes anglais en porte-à-faux avec le droit international

Pétrolier iranien arraisonné à Gibraltar: Téhéran promet une réponse



L'arraisonnement par les autorités britanniques d'un navire-citerne iranien au large de Gibraltar ne «restera pas sans réponse», a affirmé lundi le ministre iranien de la Défense Amir Hatami.