Sondage La Presse - Toronto Star - EKOS

Une majorité conservatrice à portée de main

Élections 2006


Les conservateurs ont pris une avance stable sur les libéraux cette semaine, constate la firme EKOS dans sa toute dernière enquête montrant aussi que l'opinion négative des Canadiens à l'égard du parti de Paul Martin se renforce, laissant de plus en plus entrevoir la possibilité d'un gouvernement conservateur majoritaire.
La partie n'est toutefois pas encore finie et de nouveaux facteurs pourraient changer le résultat final. Les publicités négatives diabolisant Stephen Harper pourrait par exemple donner un nouveau souffle aux libéraux. " Il reste 10 minutes à faire en troisième période et les libéraux tirent de l'arrière par trois points ", observe le président d'EKOS, Frank Graves.
Le sondage d'EKOS réalisé pour La Presse et le Toronto Star du 10 au 12 janvier donne 37,6 % des intentions de vote aux conservateurs contre 28,3 % aux libéraux. De leur côté, les néo-démocrates (18,1 %) et les bloquistes (11,6 %) maintiennent plus ou moins leur position.
Ce sondage quotidien a été réalisé auprès de 2306 personnes, mais les pourcentages s'appuient sur les électeurs ayant fait leur choix, soit 2045 personnes, ce qui donne une faible marge d'erreur de 2,2 points de pourcentage. Les résultats du sondage rappellent ceux obtenus en début de semaine accordaient 39,1 % des intentions de vote aux conservateurs contre 26,8 % pour les libéraux.
Si la tendance se maintient, les sondeurs estiment que les conservateurs sont en bonne voie de former un gouvernement minoritaire, mais ils ajoutent que l'écart est mince pour qu'ils forment un gouvernement majoritaire. EKOS souligne que les libéraux peuvent espérer reprendre le dessus comme en 2004, mais que le défi apparaît " décourageant ".
L'un des atouts des libéraux, leur chef Paul Martin, ne dispose plus de la même sympathie dans l'opinion des électeurs. Stephen Harper le dépasse dans le classement du leader avec la meilleure vision du futur pour le pays. Paul Martin a aussi perdu le débat, selon les électeurs interrogés. Parmi les auditeurs des débats, 34 % donnent Stephen Harper gagnant, contre 13 % pour Paul Martin.
Une majorité d'électeurs (53 %) sont désormais convaincus que les conservateurs vont former le prochain gouvernement. Une majorité de répondants (52 %) préfèrent aussi que les conservateurs forment un gouvernement majoritaire ou minoritaire, alors que 37 % d'entre eux aimeraient mieux voir les libéraux à la tête du pays peu importe le scénario. " L'électorat semble de plus en plus à l'aise avec l'idée de voir Stephen Harper comme premier ministre ", explique Frank Graves.
Les conservateurs ont aussi pris la tête en Ontario, ce qui pourrait leur procurer des gains significatifs en Ontario où se trouvent 106 circonscriptions sur 308.
Un autre sondage du Strategic Counsel publié dans le Globe and Mail hier donnait une avance de sept points aux conservateurs avec 32 % des intentions vote au niveau national. Ce sondage accordait 25 % aux libéraux et 17 % au NPD. Selon ce sondage, Stephen Harper devance aussi Paul Martin parmi les leaders en qui les électeurs ont le plus confiance comme futur premier ministre.
EKOS estime que si les libéraux ne renversent pas la tendance observée dans ses sondages d'ici les prochains jours, la seule question en suspens sera si les conservateurs formeront un gouvernement majoritaire ou minoritaire.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé