Lettre ouverte

Survivre dans la dignité

Budget 2011-2012 - mars 2011


Montréal, 22 mars 2010. Alors que s'achèvent les travaux de la commission parlementaire intitulée Mourir dans la dignité, il est permis de se demander si tout n'est pas fait, en parallèle, pour que les Québécois puissent, bientôt, avoir bien du mal à survivre dans la dignité. Évidemment, l'image est caricaturale mais, parfois, le citoyen pourrait être en droit de se questionner, au moment de subir les diverses hausses de tarifs annoncées par le gouvernement libéral depuis 2 ans (frais scolarité, contribution santé, tarifs d'électricité, essence, TVQ, etc.). Sans compter l'inflation du panier d'épicerie, de l'ordre de 5% à 7% pour la prochaine année, ni l'augmentation constante du coût des médicaments au Canada, où l'on paye, rappelons-le, 30% plus cher que la moyenne des pays de l'OCDE pour remplir nos prescriptions.
Clamant qu'il n'a pas le choix, le gouvernement vide les poches des contribuables de la classe moyenne pour éponger les déficits qu'il a lui-même créés à cause des baisses successives d'impôt des dernières années. Le 12 mars dernier, plus de 50 000 personnes ont marché dans les rues de Montréal, provenant de partout au Québec, pour dire au gouvernement de Jean Charest qu'il y avait d'autres solutions pour renflouer les coffres de l'État, telles la mise en place d'un quatrième palier d'imposition ou l'instauration de mesures de contrôle du coût des médicaments. On le constate une fois de plus, ce gouvernement n'entend pas.
***
Elisabeth Gibeau
Analyste, politiques et réglementation en matière de politiques sociales et fiscales
Union des consommateurs
6226 rue St-Hubert
T : 514-521-6820 poste 222
C: gibeau@consommateur.qc.ca

Squared

Élisabeth Gibeau2 articles

  • 341

Madame Gibeau est analyste, politiques et réglementation, en matière de politiques sociales et fiscales à l’[Union des consommateurs. ->http://www.consommateur.qc.ca/union]





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé