Représentation record des femmes dans les parlements

Journée internationale de la femme


par Michelle Nichols - Nations unies - La proportion de femmes dans les classes politiques du monde entier a atteint près de 17 % en 2006, un niveau record et une hausse de près de six points de pourcentage en dix ans, a annoncé jeudi l'Union interparlementaire.
Selon l'organisation mondiale des parlements des 262 États souverains, des femmes président plus de 35 d'entre eux - encore un record - et des femmes ont accédé pour la première fois à ce poste en Gambie, en Israël, au Swaziland, au Turkménistan et aux États-Unis, où Nancy Pelosi préside la Chambre des représentants.
En revanche, la croissance de la proportion de députées s'est ralentie.
«La mauvaise nouvelle est que la hausse du nombre de femmes est plus lente que l'année précédente, et si nous visons la parité au Parlement [...], il faudra attendre l'année 2007 pour célébrer l'événement», a déclaré Anders Johnsson, secrétaire général de l'Union interparlementaire.
Aux États-Unis, les femmes représentent 16 % des parlementaires, 35 % au Canada et 18,9 % en Grande-Bretagne. En revanche, en Suède et au Rwanda, près de la moitié du Parlement est féminin.
L'Europe a un taux de représentation des femmes dans les parlements de 19,1 %, l'Afrique subsaharienne de 16,8 %, l'Asie de 16,1 %, le Pacifique (dont l'Australie et la Nouvelle-Zélande) de 14,5 % et les États arabes de 8,6 %.
«Les îles-États du Pacifique n'ont fait absolument aucun progrès au cours de la dernière décennie et, au vu du passé, je ne pense pas qu'ils en fassent beaucoup lors des prochaines élections», a déploré Johnsson lors d'une conférence de presse.
L'Union interparlementaire a constaté que moins de 3 % des députés, dans ces États, étaient des femmes et qu'aucune femme n'a remporté de sièges lors des élections qui se sont tenues en 2006 aux Salomon et aux Tuvalu.
Johnsson a aussi fait état d'un renversement de tendance dans plusieurs pays venant de sortir de conflits avec une chute du nombre de députées en République démocratique du Congo et en Haïti.
«Une des raisons pour lesquelles certains secteurs se classent bien, ce sont les quotas», a-t-il souligné.
L'Union indique que 23 pays utilisent des systèmes de quotas pour soutenir la représentation féminine et que, dans ces pays, les femmes ont remporté près de 22 % des sièges, contre 12 % dans les pays dénués de quotas.
«C'est un tableau loin d'être satisfaisant et loin de l'objectif de parité qui est le nôtre, a déclaré Margaret Mensah-Williams, vice-présidente du comité exécutif de l'organisation. Les femmes changent la manière de faire de la politique.»
Reuters


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé