Les Patriotes : un héritage à accueillir

Fête des Patriotes 2008


La commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables produira bientôt son rapport. Un rapport qui risque de nous montrer, encore une fois, notre difficulté comme peuple et comme nation à affirmer notre identité nationale. Nous devons pourtant en payer le prix chaque jour.

Il y a quelques semaines, l'éminent historien et spécialiste de l'époque des Patriotes Gilles Laporte écrivait: "Le Québec n'a plus la cote au cégep... Les cours sur l'histoire du Québec seraient en voie d'extinction." Pourrons-nous tolérer et encourager encore longtemps l'ignorance de nos racines, au mépris du riche héritage de valeurs universelles que nous ont léguées nos Patriotes? Il y a quelques semaines encore, quelques professeurs d'histoire de chez nous sonnaient eux aussi l'alarme, dénonçant la pauvreté de l'enseignement de notre histoire dans le réseau d'éducation. La liste de ces tristes constats pourrait s'allonger.
Pourtant, des signes positifs se manifestent à l'horizon.
Avant l'instauration de la Journée nationale des Patriotes en 2002, et plus loin encore, bien des gens, descendants des Patriotes, avaient honte de leurs origines; aujourd'hui, ces descendants sont fiers, non seulement de leurs origines mais fiers de le dire tout haut.
La Journée nationale des Patriotes n'est pas arrivée comme un cheveu sur la soupe. Si elle a pris la place qui lui revient dans la collectivité, c'est parce que bon nombre de Québécois ont été sensibles à ce moment charnière de notre histoire. Aujourd'hui, cette Journée nationale des Patriotes a sa place dans la majorité des calendriers suspendus aux murs de nos maisons.
Autre exemple: la recherche de nos généalogies. Je suis surpris, chaque année, de rencontrer des parents et des gens en quête de leurs origines. Une telle mouvance n'est pas complètement étrangère à la recherche de notre histoire nationale et de ses racines. Mais il nous faudra aller plus loin.
L'attention que l'on porte de plus en plus à notre patrimoine architectural est aussi un phénomène en lien direct avec notre histoire.
À la suite de cette réflexion sur les hauts et les bas de notre histoire, en particulier celle de nos Patriotes, je me sens fier et honoré de vous inviter à être attentifs à notre généreuse histoire, à la lire, à l'écouter, à la visiter, à en discuter, bref, à l'accueillir comme un riche héritage de valeurs à partager: démocratie, justice et liberté. Et pourquoi pas, en cette journée des Patriotes, respecter une minute de silence en leur mémoire.
Bonne Journée nationale des Patriotes!
Alcide Clément
Président du comité estrien de la Journée nationale des Patriotes

Squared

Alcide Clément1 article

  • 166

Président du comité estrien de la Journée nationale des Patriotes





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé