Hockey Québec

Les Glorieux de 2008

Le gouvernement du Québec pourrait contribuer à la mise sur pied d'Équipe Québec en offrant un congé fiscal de 10 ans aux Glorieux s'ils sortaient vainqueurs des Jeux de 2008.

Canada-Québec - sortir ou rester ? <br>Il faudra bien se décider un jour...

Dans la Grèce antique, les vainqueurs des Jeux olympiques étaient honorés comme des demi-dieux. Dans leur village, ils étaient reçus avec tous les honneurs - on leur manifestait une gratitude sans borne: entretien à vie, une maison, les honneurs civiques, etc.
Dans le Québec moderne, nous n'en sommes pas là... Mais la chose pourrait nous inspirer.
Ainsi, le gouvernement du Québec pourrait contribuer à la mise sur pied d'Équipe Québec en offrant un congé fiscal de 10 ans (ce qui représente des millions de $$$ pour chaque joueur) aux Glorieux s'ils sortaient vainqueurs des Jeux de 2008. Une telle proposition favoriserait, à n'en pas douter, le recrutement de joueurs de hockey professionnels résidant au Québec.
Deux obstacles
- [->mot959] Évidemment, recruter ne suffit pas; encore faut-il jouer... Apparaît aussitôt dans le décor le visage hideux du racisme antiquébécois avéré des organisateurs siégeant à Hockey Canada. Ces derniers s'objecteraient illico à toute présence d'une quelconque Équipe Québec au sein des Jeux.
On pourrait aisément contourner cet obstacle en lançant un défi extraordinaire aux champions de ces Jeux. Les Glorieux d'Équipe Québec défient les champions des Jeux !!!
Si le défi n'est pas relevé, pour les raisons qu'on devine, on pourrait élever le non-événement au niveau d'un enjeu politique... Un enjeu périlleux pour les objecteurs canadians, et, dans ce contexte des Fêtes du 400e, un enjeu mobilisateur. Les Québécois supporteraient-ils encore et toujours les humiliations provincialisantes...
- Puis, il y a l'obstacle du gouvernement fédéraliste au Québec, davantage porté à plier le genou qu'à lever la tête... Il résistera tout net à collaborer à ce projet que, par ailleurs, il s'efforcera de tourner en ridicule, inconscient qu'il est que, ce faisant, c'est un peuple tout entier qu'il tournera en ridicule... Que, finalement et pour cette raison-même, c'est lui-même qui sera tourné en ridicule.
***
[->mot959] Bref, voilà une perspective alarmante pour les fédéralistes québécois car personne ne doute qu'un tel projet est, dans son principe même, porteur de fierté nationale. Imaginez ce qu'il en adviendrait, dans ses effets, si jamais la victoire souriait aux Glorieux.
On pourrait forcer le jeu en alignant les meilleurs joueurs - BQ, PQ, militants souverainistes et fiers Québécois de toutes allégeances politiques. Associer fierté nationale et participation d'Équipe Québec aux Jeux de 2008 !!!
***
À la limite, dans le contexte d'un gouvernement minoritaire..., le PQ pourrait en faire un enjeu électoral symboliquement "prioritaire". Car il viendra bien ce moment où, à l'Assemblée nationale, le gouvernement Charest, en collision frontale avec l'ADQ, aura besoin du vote péquiste dans un dossier majeur. C'est l'occasion attendue, propice, parfaite pour monnayer cet appui en échange de la réalisation d'un tel projet. Donnant donnant.
Bref, agir de telle façon autour de cette question que le gouvernement libéral n'aurait d'autre alternative que d'essuyer de lourdes pertes électorales en cas de refus.
***
Faire tomber le gouvernement sur pareil symbole, c'est risqué, direz-vous. Pas sûr ! Pas sûr du tout !!! Car il s'agit ici beaucoup plus que de hockey ! Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à imaginer, au cours de ces débats, les grandes manoeuvres canadian du National Post, du G&M, etc.; imaginer les hurlements des mercenaires de GESCA, les Pratte, Dubuc, Gagnon; imaginer les vomissements de Barbara Kay, Bill Johson, Jane Wong, Galganov & Wajsman, bouffons attitrés de la francophobie ambiante chez nos voisins canadian. Et j'en oublie... Personne ne serait surpris de voir, ces jours-là, la Gâzette imprimée à l'encre rouge...
C'est la preuve annoncée qu'une crise, ça se prépare... et que les Québécois peuvent, un jour ou l'autre, triompher des antagonismes... s'ils le veulent !!!

Featured fa8c942e3bfc28bf0735d0d0ca8569d6

Bernard Frappier57 articles

  • 78 449

Fondateur, directeur et animateur de Vigile.net de 1996 à 2012.

Récipiendaire de la médaille Bene Merenti de Patria de la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal, 2012.

« Bernard Frappier a réalisé une oeuvre d’une importance capitale dans le destin du Québec. Contre ceux qui voudraient effacer la mémoire de la nation, il a créé Vigile, grand phare et lieu de débat incomparable. » - Bernard Desgagné





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Georges-Étienne Cartier Répondre

    17 juin 2007

    Eh oui ! Un autre acte de souveraineté "parlant" !
    Trop fort pour les peureux, et pourtant si simple !!
    Belle idée ! Une autre...
    Si seulement nos élus éxercaient leur fonction au lieu de se contenter de l`occuper ...
    Pourtant, ç`est tellement plus plaisant d`agir debout que de "s`asseoir" pour parlotter et se lamenter ...

  • Archives de Vigile Répondre

    17 juin 2007

    Le Québec est une nation?
    Alors ça nous prend notre équipe nationale de hockey.
    Signez la pétition:
    http://www.equipequebec.net
    Merci!