Le PLC demande une aide financiaire à des hauts fonctionnaires

Élections 2006


TVA - Une autre tuile vient de tomber sur le Parti libéral du Canada: des hauts fonctionnaires à Ottawa ont reçu une lettre dans laquelle on leur demande de contribuer financièrement à la campagne.
La lettre partisane a été envoyée à des fonctionnaires des bureaux du conseil privé et du premier ministre par courrier interne.
On peut lire dans la lettre ce qui suit: «Nous avons besoin de votre support maintenant pour s'assurer de former le prochain gouvernement. (...) S.V.P. faites un "cadeau" pour être les vainqueurs dans cette campagne».
«Nous avons besoin d'un million de dollars (...) Votre «cadeau» est éligible a un généreux crédit d'impôt.»
On peut finalement y lire: «Cette campagne a besoin de votre support, de votre temps, votre talent, votre engagement, et oui, de votre support financier. »
Et c'est signé Mike Eizenga, président du Parti libéral du Canada.
Les futurs sous-scripteurs sont invités à faire un don de 100, 250, 500, 1000 dollars ou plus. Une enveloppe de retour est même affranchie.
Selon Jean-François Simard, analyste politique à l'Université du Québec en Outaouais, il ne s'agit pas d'un geste illégal, mais il le juge immoral pour les fonctionnaires «pris entre l'arbre et l'écorce».
Le Parti libéral confirme que la lettre est authentique. Cette correspondance a été envoyée à grande échelle, notamment à des électeurs inscrits sur une liste de distribution.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé