La Santé est malade

Ce que les sparages de Couillard et cie ne peuvent nier...

Commission Castonguay

Mon fils de douze ans ce matin, n’y tenant plus, me dit qu’il a de fortes
douleurs à l’abdomen. Je crains une appendicite et je tente de trouver un
médecin, chose impossible après 09h00. Il se tordait de douleur. Nous avons
fait trois cliniques médicales. Aucun médecin disponible et les rendez-vous
sont cédulés jusque dans la soirée. Je vais au CLSC Lamater de Terrebonne
puisque c’est dans cette ville que j’habite. Ils m’ont répondu qu’il y a un
médecin que très tôt le matin donc aucun disponible. On me recommande une
urgence d’hôpital. Pour nous le plus proche est st-Eustache. Après deux
heures d’attente pour l’évaluation, on me dit qu’ils ne peuvent pas nous
donner l’heure de la consultation puisque aucun médecin n’est disponible
pour l’urgence, bondée. Mon aîné a eu le même problème deux semaines
auparavant et il a fallu attendre 13 heures et demie avant de voir un
médecin. Le Québec est en train de devenir tiers-mondiste, c’est
incroyable.
Le Québec dépense plus d’argent que beaucoup d’autres pays pour la santé
et nous avons beaucoup moins de services. Je soupçonne le gouvernement
Charest de serrer la vis hypocritement afin de diminuer les services.
Pourquoi ? On devient tellement agressif vis-àvis le système de santé qu’on
pourrait sans doute accepter la privatisation de plusieurs de ces services.
Du moins c’est ce qu’ils pensent. Qui dit privé dit profit. La santé n’est
pour eux qu’une marchandise comme une autre, un service comme un autre. Une
prostituée se fait payer pour un service alors pourquoi pas le médecin, le
spécialiste.
Nous sommes rendus bien loin du serment d’Hippocrate. Pour Couillard et
ses semblables c'est plutôt le serment d'hypocrite. La dernière business à
la mode, la santé! Pourtant nos voisins du sud ont un épouvantable système
de santé privé, sans foi ni loi, extrêmement coûteux, ruineux et privé.
Leurs compagnies d’assurances santé privées sont assoiffée de sang, c’est
la course au profit, il faut faire plaisir aux actionnaires et remplir
leurs poches. Je n’invente rien, c’est connu.
Le gouvernement libéral fait des pieds et des mains pour vendre le Québec
à la pièce. Les PPP (partenariat public privé) ne sont que des leurres pour
endormir les contribuables. Le profit pour le privé pendant que le public
paye s’il y a des pertes. Ils nous prennent pour de véritables imbéciles
payeurs. Le privé coûtera toujours plus cher que le public bien administré,
ça aussi c’est connu.
J’ai vécu 6 mois dans un pays dit du tiers-monde où les services médicaux
étaient supérieurs à ici. Qu’est-on devenus ?
Quelle misère.
Ivan Parent
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 355 848

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    25 février 2008

    Monsieur Parent a raison. Pourtant, je me souviens d'un temps où nous étions fiers de notre système de santé. On l'a littéralement massacré. Parce que des gens comme Castonguay-la-baboune voulaient pouvoir y faire de l'argent.
    Faire de l'argent avec la maladie, c'est immoral.
    Suzanne Lachance