L'occasion de se démarquer

Voici de larges extraits du discours inaugural lu hier à l'Assemblée nationale par le premier ministre, Jean Charest

Budget de MJF - mars 2009

Au moment où éclatait la crise financière internationale, au mois de septembre dernier, le Québec s'était donné une longueur d'avance. Pendant que plusieurs gouvernements du monde cherchent encore comment et combien investir dans les infrastructures pour soutenir leur économie, ici les chantiers sont ouverts et créent de l'emploi dans toutes les régions du Québec. [...]
La crise économique n'est pas le seul défi que nous avons devant nous. Cette économie que tous les pays du monde essaient aujourd'hui de relancer, c'est une économie qui a fait une si mauvaise utilisation des ressources de la planète qu'elle est devenue une menace. Il y a aussi une crise environnementale.
J'ai la profonde conviction que cette double crise déclenchera la véritable révolution du développement durable. Un monde meilleur en émergera, et le Québec y contribuera. [...]
Monsieur le Président, je vais vous dire ce que nous allons faire:
- nous allons tenir dans la tempête;
- nous allons nous mettre en position pour rebondir;
- nous allons préparer l'avenir.
Voilà les trois volets du mandat de mon gouvernement.
D'abord, nous allons investir dans notre économie comme jamais aucun gouvernement ne l'a fait. Nos investissements en infrastructures et en énergie vont fournir du travail cette année à plus de 100 000 personnes. Pour la prochaine année, c'est un montant record de 13,9 milliards $ qui sera investi. C'est un Québec renforcé qui naîtra des investissements dans l'énergie. Depuis que nous formons le gouvernement, nous avons préparé l'avènement du Québec comme puissance mondiale des énergies renouvelables. [...]
Cela nous permettra d'exporter davantage d'énergie propre, de contribuer à la lutte contre les changements climatiques et de générer des profits qui feront du Québec une société plus riche, ayant davantage de moyens pour investir dans les réseaux de la santé et de l'éducation.
En 2009, nous poursuivrons le développement sur notre territoire de l'énergie éolienne. D'ici 2015, le Québec deviendra l'un des principaux producteurs d'énergie éolienne en Amérique du Nord. [...]
L'emploi est notre première priorité [sic]. C'est pourquoi nous avons mis en oeuvre le Pacte pour l'emploi. Encore là, le Québec a pris de l'avance. Et nous allons maintenir cette avance en accompagnant les travailleurs touchés par la crise.
À ceux qui seront dans cette situation, je veux dire ceci: vous allez être au coeur de nos actions. Si vous faites le choix de vous former pour occuper un nouvel emploi, nous allons vous accompagner. Pour vous encourager à aller chercher les nouvelles compétences dont vous aurez besoin, nous allons vous aider financièrement. Nous allons soutenir l'effort des travailleurs. Nous allons aussi soutenir l'effort des entreprises qui mettront en oeuvre des programmes de formation plutôt que de licencier des employés. [...]
La persévérance scolaire
L'enjeu du décrochage scolaire continue d'être une forte préoccupation pour toute la société québécoise. [...] Mon gouvernement posera [sic] de nouveaux gestes pour la persévérance scolaire, comme la baisse progressive du nombre d'élèves par classe et le développement des activités culturelles et sportives qui renforcent l'appartenance des jeunes à leur école. Pour mieux réussir, le gouvernement proposera, avec ses partenaires, de nouvelles mesures ainsi qu'une nouvelle approche adaptée à chaque région du Québec.
Par l'éducation, nous affirmerons également notre vision d'une société ouverte à la diversité et fière de ses valeurs communes. Et par le biais de notre réseau d'éducation, nous apporterons une partie de la réponse à l'un des plus grands défis auxquels nous faisons face: le défi démographique.
Le Québec accueille chaque année quelque 22 000 étudiants étrangers. [...] Mais il en repart presque autant. À peine un sur dix reste au Québec. Monsieur le Président, je veux que pour eux, le Québec ne soit pas qu'un heureux souvenir, mais qu'il soit un projet d'avenir. Désormais, un étudiant étranger obtenant son diplôme ici se verra offrir un certificat de sélection pour immigrer au Québec. Nous nous fixons comme objectif de tripler le nombre d'étudiants étrangers qui font le choix de demeurer au Québec. [...]
Budget déficitaire
Mon gouvernement ne rééditera pas les erreurs de nos prédécesseurs. Nous devons protéger les services aux citoyens, au premier chef la santé et l'éducation. Pour ces raisons, mon gouvernement présentera un budget déficitaire. [...]
Malgré cette crise et la pression qu'elle exerce sur les finances publiques, nous allons continuer d'investir en santé, notamment en facilitant l'accès à un médecin avec de nouveaux groupes de médecine familiale et en valorisant le travail des infirmières. Nous allons aussi honorer nos responsabilités envers les plus vulnérables d'entre nous, nos aînés en perte d'autonomie, les proches qui les entourent, les personnes vivant avec un handicap et les entreprises de l'économie sociale. [...]
Combattre le protectionnisme
Partout dans le monde les gouvernements, à l'instar du Québec, préparent des plans de relance coûteux pour redémarrer leur économie. Dans de telles situations, toujours, la tentation au protectionnisme et au repli [sic] est forte. Le Québec offre et défend une autre vision. Une vision d'une plus grande coopération, d'une plus grande entraide, d'une plus grande justice. [...] Je veux mettre en oeuvre des changements pour élargir nos horizons et accroître nos capacités de développement.
Une loi sur la propriété de l'eau
Le Québec, je le vois comme un leader en environnement et à cet effet, nous proposerons une loi proclamant la propriété collective de l'eau; le Québec, je le vois comme un précurseur mondial du développement durable et de la lutte contre les changements climatiques, ce que nous affirmerons dans les négociations à Copenhague. Le Québec, je le vois comme un adversaire du protectionnisme et un défenseur de l'ouverture des marchés à la grandeur des Amériques, de la Terre de Baffin à la Terre de Feu. [...]
L'automne dernier, avec le président de la République française, Nicolas Sarkozy, j'ai signé une entente qui permet à un travailleur formé d'un côté de l'Atlantique d'exercer son métier de l'autre côté. Ce premier corridor de mobilité entre deux continents facilitera le recrutement d'une main-d'oeuvre qualifiée. Dès cette session parlementaire, nous déposerons à nouveau un projet de loi pour mettre en oeuvre cette entente. [...] D'ici la fin de l'année 2010, nous compléterons les négociations d'ententes spécifiques pour une centaine de métiers et professions. Voilà la preuve que l'influence du Québec n'est pas affaire de statut, mais de stature.
Un deuxième projet d'envergure prendra son envol dans quelques semaines. Le 6 mai prochain aura lieu à Prague le sommet annuel entre le Canada et l'Union européenne. Lors de ce sommet seront lancées les négociations formelles visant un accord transatlantique entre l'Ancien et le Nouveau Continent. [...] L'entente que nous voulons portera entre autres sur le commerce de biens, de services, l'investissement, les marchés publics, la propriété intellectuelle et encore une fois la mobilité de la main-d'oeuvre. [...]
Ce nouvel espace économique, c'est aussi une mise en valeur de notre appartenance à la fédération canadienne. Ainsi, nous conclurons une alliance nouvelle avec notre voisin l'Ontario pour faire naître la quatrième puissance économique du continent après la Californie, le Texas et New York. [...] Puis, avec nos partenaires canadiens réunis au Conseil de la fédération, nous mettrons en oeuvre, dès le 1er avril 2009, la pleine mobilité de la main-d'oeuvre à travers le Canada. Un travailleur qualifié pourra postuler sur [sic] n'importe quel emploi n'importe où au pays. [...]
Le Plan Nord
Enfin, Monsieur le Président, nous mettrons en oeuvre le plus grand projet de développement durable jamais entrepris au Québec. Ce sera le Plan Nord. [...] C'est un grand projet de développement. [...] À nos concitoyens des Premières Nations et des Inuits, je réitère aujourd'hui que rien, dans le Plan Nord, ne remettra en question ce qui a été conclu, ce qui est en négociations ou en pourparlers. [...]
J'appelle les Québécois à travailler avec nous, mais surtout à travailler ensemble pour que nous soyons parmi les premiers à rebondir. [...]


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé