Chefferie du PQ

Guy Nantel semble inciter les immigrants à ne pas s'intégrer

Une position surprenante

928cc8a2816acf1a25c8486d94f38bef

Tribune libre

 


Position surprenante de Guy Nantel sur l'immigration, lors de la rencontre des quatre candidats avec les militants, le 30 août à Québec. J'ai apprécié cette discussion, plus que le premier débat officiel, tous les candidats ont connu leurs bons moments, rencontre profitable. Au moment du mot de la fin, Nantel a dit que les immigrants, comme nous, ( la société québécoise ) veulent préserver leur culture et leurs mœurs, ce qui en a fait sursauter plusieurs! C'est la recette fédéraliste et multiculturaliste qui a fait ses preuves pour ne pas intégrer l'immigration au Québec français, le contraire de ce que nous voulons pour préserver notre nation minoritaire en Amérique du nord. La culture québécoise au Québec,ce n'est pas une culture parmi d'autres, c'est la culture majoritaire historique. Le multiculturalisme canadian, le grand melting pot à l'américaine, met toutes les cultures sur un même pied, permet les signes religieux partout, même dans l'appareil de l'état. Les Canadiens d'origine chinoise sont invités à rester dans leur case, chinoise d'abord et canadienne ensuite, le Québec français est sur le même pied que les sino-canadiens. Une langue l'anglais et le français sur le même pied que le mandarin. Une langue l'anglais et le Canada n'a pas de culture commune, c'est le premier état post-national au monde, comme se vantait Justin Trudeau, un pays sans identité propre.


 


Il y a une société d'accueil, le Québec français et les nouveaux immigrants que nous voulons recevoir, doivent connaître et parler le français, à l'école et au travail. Le français est la langue commune, le ciment qui retient les briques de toutes couleurs qui font la maison Québec. Bienvenue chez-nous, ici, c'est en français que ça se passe! Peu importe votre couleur, votre religion, si vous partagez nos valeurs de laïcité, d'égalité homme-femme, de liberté de parole et de démocratie, vous êtes de la famille élargie du Québec. Vous pouvez parler la langue de vos racines à la maison, manger des bananes plantain ou du couscous, pas de problème, nous apprendrons les uns des autres.


 


Notre prochain chef doit avoir les idées claires, sur ces questions de l'immigration en particulier, et sur les autres aussi. Frédéric BASTIEN est cet homme. Il veut réduire à 25,000 30,000 le nombre d'immigrants reçus par année, des immigrants parlant français et instruits à leur arrivée, plus susceptibles de partager nos valeurs. Il n'a pas changé d'idées depuis les dernières années, car ses positions sont solides, mûrement réfléchies, authentiques convictions qui ne varient pas au gré des sondages. On élit pas le chef le plus populaire, mais le meilleur, la popularité, ça a des hauts et des bas. N'importe quelle vedette va perdre des plumes en politique, les politiciens ne sont pas populaires, personne n'y fait l'unanimité. Regardez Marguerite Blais, elle a surfé sur sa popularité de vedettes, puis la vague est retombée, face à la réalité des CHSLD et de la COVID!


 


J'aime Nantel, c'est un humoriste courageux qui brave la rectitude politique, dont l'humour politique et social a le mérite de nous faire réfléchir. Il a beaucoup à apporter au parti. Je suis cependant d'avis qu'il n'est pas encore prêt à devenir chef. Il pourrait devenir député à la prochaine élection et prendre de l'expérience, si bien sûr il le veut!


 


Pierre Boucher


Québec


Featured 6ca6264a2e4f0ca5983e274ea8b25eb5

Pierre Boucher26 articles

  • 10 698

Retraité de 64  ans, agent de bureau fonction publique du Québec, originaire et domicilié à Québec. Mon travail m'obligeait à un devoir de réserve. Maintenant je peux m'exprimer sans retenue, sauf celle que me dicte le bon-sens!





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé