Étêtage

6ef60afcdaf45e65ccda6b7f1352ee65

Ni queue ni tête

Il y a des bois mous et des bois durs. Heureusement, toutes scies, égoïnes et tronçonneuses opèrent les nécessaires écimages, le moment venu de nettoyer vergers, boisées et forêts.
Il n’en est malheureusement pas de même des opérations d’étêtage à effectuer nécessairement au Conseil des ministres du gouvernement Couillard.
Après le facile abattage du mol Bolduc, tant sa transplantation dans une terre inappropriée à son essence l’empêchait de prendre racine, celui du plantureux Barrette (sans référence au corps obèse du ministre) s’annonce ardue, les rhizomes de ce matamore s’étendant dans la vaste étendue des marécages où s’alimentent grassement depuis des décennies ses congénères, tel son chef, Philippe Couillard.
D’où la facticité des contestations des divers syndicats de médecins.
Plus sérieuse est la rébellion du directeur du Chum et de quelques-uns de ses principaux lieutenants. Grâce à une intelligente compréhension de l’écologie du système québécois de santé, ces importants hauts fonctionnaires viennent de s’en éjecter eux-mêmes, pour ne pas être complices des abus et malversations de leur patron. Conscients de l’effet domino de ce volontaire étêtage, ils espèrent qu’il mènera à plus ou moins long terme non seulement à l’abattement de l’arbre pourri, mais à l’éradication de ses moindres radicelles.
Les Turgeon et compagnie savent mieux que personne d’autres que le projet ministériel de réforme du système de santé n’a pour but que de renforcer l’emprise du privé sur le public, donc, à long terme, de détruire celui-ci.
Il faut appuyer ces hauts fonctionnaires, si on veut que leur action radicale, quelle qu’en soit la complexité des motivations proches et lointaines, contribue à l’assainissement du ministère de la santé, comme celle d’une tronçonneuse dans le nettoyage nécessaire au bon développement d’un verger, d’un boisée, d’une forêt.
Andrée Ferretti

Featured 4c829808fe105759e71d600533cfd2d9

Andrée Ferretti124 articles

  • 112 461

"Rien de plus farouche en moi que le désir du pays perdu, rien de plus déterminé que ma vocation à le reconquérir. "

Andrée Ferretti née Bertrand (Montréal, 1935 - ) est une femme politique et
une écrivaine québécoise. Née à Montréal dans une famille modeste, elle fut
l'une des premières femmes à adhérer au mouvement souverainiste québécois
en 1958.Vice-présidente du Rassemblement pour l'indépendance nationale, elle
représente la tendance la plus radicale du parti, privilégiant l'agitation sociale
au-dessus de la voie électorale. Démissionnaire du parti suite à une crise
interne, elle fonde le Front de libération populaire (FLP) en mars 1968.Pendant
les années 1970, elle publie plusieurs textes en faveur de l'indépendance dans
Le Devoir et Parti pris tout en poursuivant des études philosophiques. En 1979,
la Société Saint-Jean-Baptiste la désigne patriote de l'année.
Avec Gaston Miron, elle a notamment a écrit un recueil de textes sur
l'indépendance. Elle a aussi publié plusieurs romans chez VLB éditeur et la
maison d'édition Typo.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé