Dans la série Découvrir le Québec autrement

Découvrir le Québec par ses monuments commémoratifs

Une façon de poser un geste patriotique

44bfe25ff277be439994823bdbcbabba

Tribune libre

Il existe une autre façon originale de découvrir un pan de l’histoire du Québec et de ceux qui l’ont façonnée en y consacrant leur vie.



Il s’agit d’entreprendre des pèlerinages pour aller se recueillir sur les sites où sont inhumés les restes de nos illustres prédécesseurs, pour qu’ils nous inspirent dans notre quête du pays du Québec.


Voici l’exemple d’un itinéraire qui peut s’accomplir dans l'espace d'un après-midi dans la région de Québec :




- Félix Leclerc reposant en paix au cimetière de la paroisse Saint-Pierre de L'Île d'Orléans près de sa maison


 


 Ci-haut: l'historien nationaliste Frédéric Bastien se recueillant sur la tombe de René Lévesque



- René Lévesque à Sillery, sur le boulevard qui porte son nom


 




Ci-haut: le mausolée du marquis de Montcalm



- Le marquis de Montcalm au cimetière de l'Hôpital général de Québec fondé en 1665



Ci-haut: vue aérienne de l'Hôpital général de Québec, fondé en 1665


 



On cherche toujours activement l’emplacement exact du tombeau de Samuel de Champlain dans le Vieux-Québec. À défaut, on peut toujours aller saluer sa majestueuse statue devant le fleuve Saint-Laurent qui l’a amené jusqu’à son nouveau chez lui, la ville qu’il a fondée en 1608 et qui rayonne toujours du plus bel éclat. Il y est revenu jusqu’à sa mort, le soir de Noël 1635.


Ci-haut: Marie Rollet et ses enfants


Au Québec, nous avons cette chance que la plupart des sépultures de nos grands personnages soient ici et facilement accessibles.


Lors de vos prochaines pérégrinations à travers le Québec, vérifiez quels sont les endroits où sont inhumés tous ces grands personnages du passé dans le but de vous y arrêter chemin faisant, quitte à faire un petit détour.



Ci-haut: Mary Travers, dite La Bolduc



 Sa sépulture au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges de la ville de Montréal


Plusieurs de ces monuments funéraires comportent un texte explicatif ou bien une citation qui nous en apprend plus long sur l’importance et les réalisations du regretté disparu.





Par exemple, l’épitaphe gravée de M. Jacques Parizeau est « N’ayez pas peur ». Que cela nous inspire et encourage à foncer courageusement pour accomplir notre destin collectif. Lui n’a eu peur de personne et a su se tenir debout sur ses 2 jambes.



 


Ces visites serviront à stimuler notre esprit patriotique, à renforcer notre détermination à poursuivre notre lutte pour la défense de la nation québécoise, menant immanquablement à la création du pays libre et indépendant du Québec, cet endroit de tous les possibles qui existe déjà dans notre tête.



En complément de lecture :


Comment manifester son amour du pays en 35 suggestions




Ci-haut: l'ascension périlleuse du célèbre pain de sucre de la Chute Montmorency en hiver, à Boischatel



Ci-haut: pain de sucre alimentaire à l'ancienne


Le reste de la populaire série Découvrir le Québec autrement, itinéraires thématiques, vous attend:


Découvrir le Québec par ses chutes d'eau et ses cascades


Découvrir le Québec par ses nombreuses îles


S'approprier le territoire par les circuits routiers


Les phares du québec, un trésor patrimonial précieux à préserver


Visitez tous les zoos du Québec


Atteindre de nouveaux sommets: gravir les montagnes du Québec


Faire une retraite fermée dans l'un de nos monastères accueillants


Visiter les églises du Québec, rafraîchir son regard



Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir davantage votre réflexion sur le sujet


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie834 articles

  • 1 439 778

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 830 articles publiés en ligne ont été lus un million 400 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 14 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé