Le rapport à l'histoire

Québec

Le Québec est incapable d'entretenir son patrimoine immobilier

Le couvent des Augustines démoli



C’est la fin pour le couvent de la Fédération des Augustines de la Miséricorde de Jésus du chemin Saint-Louis dans le secteur Sillery. Le bâtiment, jugé patrimonial par la Ville et le ministère de la Culture, est démoli pour faire place à un projet résidentiel.

Québec

Une biographie sur un héros national méconnu

Léo Major, un simple soldat



De Léo Major, on sait qu’il a chassé, à lui seul, les occupants nazis de Zwolle, une ville des Pays-Bas de plusieurs milliers d’habitants située au nord d’Amsterdam. C’était durant l’avancée de forces alliées, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans la nuit du 13 avril 1945, L&eacut...

Québec

Notre grande aventure en Amérique dépassait largement les frontières du Québec actuel

Coureurs des bois au-delà des frontières de la Nouvelle-France



Si vous n’êtes pas spécialiste de l’histoire de la colonisation de l’Amérique du Nord, le nom de Pierre Gambie ne vous dira probablement rien. C’était pourtant, dès le XVIe siècle, l’un de ces Français qui ont appris de nombreuses langues autochtones et ont vécu en relative harmonie avec ...

Québec

L'incapacité à protéger notre patrimoine révèle une haine de soi profondément ancrée

Une maison de la Nouvelle-France détruite à Québec



La maison Pasquier, une des plus vieilles résidences au Canada, est tombée sous l’assaut d’une pelle mécanique jeudi matin.

Les nouveaux propriétaires de cette maison qui a été habitée sans interruption par huit générations de la famille Paquette (Pasquier) avaient obtenu un permis de d&eacute...

Québec

Une acquisition bienvenue !

Huit morceaux d’histoire de Nouvelle-France rapatriés au Québec



Les archives nationales du Québec ont acquis huit très rares documents de la Nouvelle-France à l’occasion d’une vente aux enchères tenue à Toronto le 24 septembre par la maison A. H. Wilkens.

Il s’agit tout d’abord d’un « certificat de Garde de la Marine a Rochefort Pour de Soulange...

Québec

Livernois oublie de mentionner la lutte pour le gouvernement responsable qui mena aux Rébellions patriotes et à l'Acte d'Union

Il y a 227 ans, la première élection du Canada



De mai à juillet 1792, les citoyens du Bas-Canada ont été appelés aux urnes pour élire les députés qui allaient les représenter au Parlement qui venait tout juste d'être mis sur pied. C'était la première fois qu'on permettait à des Canadiens de choisir leur gouvernement. À cette époque, les élections &...

Québec

« On en est rendu au point où il va falloir que des gens aillent se mettre devant les démolisseurs pour les empêcher de détruire notre passé. »

Destruction d’une des plus vieilles maisons au Canada: la ministre de la Culture n’y fera rien



La ministre de la Culture, Nathalie Roy, n’a pas du tout l’intention d’intervenir pour empêcher la démolition de la maison Pasquier, même si elle est pressée de le faire de toutes parts. La maison Pasquier, qui relève de la Ville de Québec, est une des plus vieilles maisons au Canada.

Or, dans une lettre envoy...

Québec

La lettre qui a fait de Pierre Le Moyne d'Iberville le seul baron canadien : Québec devrait s'en porter acquéreur

Un morceau d’histoire du Québec en toutes lettres



Fin septembre seront mis en vente à Toronto de très rares documents manuscrits qui concernent l’histoire de la Nouvelle-France. On y trouve un acte signé par le roi de France par lequel Charles Le Moyne est fait baron, le seul Canadien à avoir bénéficié de ce titre. « C’est l’oncle de notre client qu...

Québec

Il faut une politique ferme de défense du patrimoine architectural de la part de l'État

Une maison de la Nouvelle-France bientôt démolie à Québec



Une des plus vieilles demeures québécoises n’est pas encore rasée, mais sur le site Internet de la Ville de Québec, on indique qu’elle l’est déjà. La Ville a accordé à ses propriétaires, sans plus de formalité, un permis de démolition au cours de l’été.

...

Québec

L'art oublié de nos communautés religieuses

Les trésors fragiles des Sulpiciens



Malgré l’intérêt évident que revêt son oeuvre, Arthur Guindon demeure à peu près inconnu. Même les spécialistes des arts visuels ignorent, en règle générale, son oeuvre étrange, pétrie de fantastique, mélange sombre de visions héritées d’une culture c...

International

Quand Radio-Canada fait minimalement son boulot...

L’héritage montréalais de Maurice Duplessis



Ce n'est pas parce qu'il s'est fait le défenseur des régions rurales du Québec que Maurice Duplessis n'a pas aussi marqué la métropole. L'historien Jonathan Livernois revient sur le legs que le politicien a laissé à Montréal.

International

« La Grande Noirceur, c’est une fausseté. C’est un slogan politique qui a duré pendant des années. »

60e anniversaire du décès de Maurice Duplessis: un legs plus lumineux



Duplessis, Maurice de son prénom, a toujours le don de susciter de nombreuses réactions même si son décès remonte à 60 ans. Mais comme le rappellent aujourd’hui différents observateurs, dont François Roy, les choses commencent à évoluer concernant l’appréciation du legs laissé par le «Chef», accusé par plusieurs acteurs politiques et historiens de l’époque d’être le responsable d’une période peu glorieuse du Québec du 20e siècle, la Grande Noirceur.

Québec

Une exposition à Trois-Rivières

Maurice Duplessis: il y a 60 ans décédait le «cheuf»



TROIS-RIVIÈRES – Il y a 60 ans, le 7 septembre 1959, disparaissait Maurice Duplessis: le premier ministre du Québec en exercice était terrassé par une hémorragie cérébrale dans un camp de pêche de Schefferville sur la Côte-Nord. Il avait 69 ans. 

Québec

Le Devoir continue le dénigrement du plus grand premier ministre québécois

Que reste-t-il de Duplessis?



Le 7 septembre 1959, il y a soixante ans, MauriceDuplessis succombe à une hémorragie cérébrale, au beau milieu d’un chalet de bois au style rustique de Schefferville où l’accueille la compagnie Iron Ore. Le 10 septembre 1959, à l’heure où ses électeurs lui rendent un dernier hommage à la cathédrale de Trois-Rivières, la police provinciale qu’il a fondée apparaît bien en vue aux côtés du corbillard noir, coiffée de ses casques coloniaux blancs.

Québec

Le mépris de nos racines françaises par les élites cosmopolites montréalaises doit cesser

La Babel de Valérie



Je reviens de Détroit, où notre passé néo-français figure en meilleure posture que chez nous. De colossales statues y rappellent les exploits de Lamothe Cadillac, le fondateur de la ville, de Cavelier de La Salle et de Louis Jolliet, notamment. Notre mairesse ricaneuse s’offusquerait sans doute de ce patrimoine trop « pure laine » qui jure sur la Babel qui lui sert de modèle pour Montréal.

International

Une critique de la thèse d'Hannah Arendt sur la géméllité des régimes stalinien et hitlérien

Le pacte germano-soviétique, fruit amer des accords de Munich



Alors que l'Histoire a été réécrite par les démocraties libérales lors de la guerre froide, le chercheur en philosophie politique et analyste des relations internationales Bruno Guigue revient sur les origines du pacte du 23 août 1939.

Québec

MBC doit sortir de sa sempiternelle nostalgie : c'est le Québec du XXIe siècle qu'il faut bâtir et non pleurnicher sur les échecs des années 1960-1990

Nostalgie québécoise



À l’échelle de l’histoire, le Québec se distingue comme une démocratie admirable, allergique à la violence, et capable de débattre des questions les plus difficiles sans se soumettre au règne des extrêmes. Il suffit de penser à la manière d’aborder la question nationale dans la deuxième moitié du XXe siècle pour s’en convaincre. Aucune question n’est plus épineuse que celle-là. Elle touche les passions les plus fondamentales. Ailleurs dans le monde, elle pousse à verser le sang. Ici, cela n’a pas été le cas, le tragique épisode d’octobre 1970 mis à part.

Québec

Célébrer avec fierté nos racines coloniales françaises

Fête de la Nouvelle-France: un défilé coloré [PHOTOS]



Le défilé des géants des Fêtes de la Nouvelle-France a encore une fois ébloui la foule qui était présente jeudi sur Grande Allée. Énergiques, colorés et dynamiques, les participants ont suivi à merveille la thématique du divertissement qui teinte l’ensemble des Fêtes.

Québec

« Nous sommes aussi en droit de méditer sur les occasions manquées. En d’autres mots, les hommes ne sont pas interchangeables. »

Éloge de la méditation historique



Lorsque j’observe mes contemporains, une chose me frappe: la faiblesse de leur conscience historique. Je ne leur en veux pas: comment pourraient-ils faire autrement quand on pense à l’enseignement qu’ils reçoivent à l’école? C’est un peu comme s’ils vivaient dans un présent perpétuel. Le passé est révolu, pourquoi s’y attarder? Ou alors, on le regarde avec une forme de dégoût, en le réduisant à ses pages noires. Il faudrait alors s’arracher à son emprise pour recommencer la société à neuf, à partir de principes lavés des souillures du monde d’hier.  

Canada

La rectitude politique prend des allures de révisionnisme historique

Champlain retrouvera son socle en Ontario, mais peut-être pas les Autochtones



Un monument à Samuel de Champlain qui faisait jaser dans une ville de l’Ontario pour sa représentation des Autochtones sera finalement réinstallé après restauration, mais l’oeuvre subira des changements majeurs. Le monument original en bronze, installé depuis 1925 dans un parc d’Orillia, au nord-est de Toronto, montrait l’explorateur français ainsi que plusieurs autres personnages, dont quatre Autochtones représentés d’une manière raciste, selon certains. Autour du socle portant le bronze de Champlain, on voyait deux Autochtones assis aux pieds d’un missionnaire et deux autres aux pieds d’un marchand de fourrures. Plusieurs y ont vu une représentation de totale soumission devant le colonisateur blanc.

Québec

« Nos héros sont ignorés, mis dans la cave. On préfère honorer nos ennemis ! »

Notre histoire déformée

Rue Pontiac

Nos héros sont ignorés, mis dans la cave. On préfère honorer nos ennemis !


Madame la mairesse de Montréal, C’est aux Outaouais, aux Algonquins, aux Hurons, aux Montagnais et aux Abénakis qu’il faut rendre hommage à la place d’Amherst, pas aux Mohawks, qui scalpaient nos ancêtres et nos amis amérindiens ! La mairesse de Montréal a annoncé à la veille de la Fête nationale qu’elle radiait le nom de la rue Amherst pour le remplacer par un nom mohawk. Elle fait dès lors la même erreur que le maire Coderre avait faite avant elle. Elle confond les nations amérindiennes.

Québec

Vers le Grand Remplacement mémoriel : effacer le Canada français, un monument à la fois !

Une statue de Champlain au coeur de la controverse



La Ville d'Orillia, en Ontario, demande à ce que soit réinstallée la statue de l'explorateur Samuel de Champlain, une pièce maîtresse de son paysage riverain depuis près d'un siècle.

Québec

Pour renouveler le nationalisme, il faut réhabiliter la mémoire de la Nouvelle-France

L’hommage rendu à Champlain



Il y a quelques années, les conservateurs, qui étaient alors au pouvoir à Ottawa, avaient pensé nommer Maurice Richard le nouveau pont entre Montréal et la Rive-Sud. Ils pensaient congédier sans que personne ne s’en rende compte Samuel de Champlain.

Québec

Sortir de l'illusion : les Anglais habitant le Québec n'appartiennent tout simplement pas à la même nation

Ne jamais renier notre histoire



On apprenait il y a quelques jours dans Le Devoir que les milieux anglophones s’étaient vigoureusement opposés à la réforme des programmes d’histoire engagée il y a quelques années. Pour quelle raison ? Essentiellement, parce que cette histoire serait trop « nationale ». Elle serait trop centrée sur la majorité historique francophone.

Québec

Champlain, symbole de notre personnalité nationale

Champlain: de racines et d'espoir



Je ne suis pas une spécialiste de Samuel de Champlain. Toutefois, si je suis convaincue d’une chose, c’est que l’histoire n’est pas – et ne doit surtout pas être – la seule chasse gardée des universités, car elle concerne tout le monde, du chef d’État au dernier des indigents. Chacun a donc le plein droit de se laisser toucher, de se reconnaître en elle et de la réfléchir.

Québec

Rififi autour de la mémoire de Fernand Dumont

Ce que je pense de Fernand Dumont



Ceci est une réplique au texte de Serge Cantin paru dans Le Devoir du 25 juin (« Des Idées en revue »). C’est le genre de réplique dont j’aurais bien voulu me passer, mais je ne pouvais pas donner par mon silence la moindre confirmation aux propos qu’on me prête. En plus, le même texte vient d’être publié dans le dernier numéro de l’Action nationale (juin 2019) et comme Le Devoir a jugé bon de le reprendre, sa diffusion sera largement accrue. De quoi s’agit-il ?

Canada

Que cachait le dossier de PET ?

Le SCRS a détruit un dossier sur Pierre Elliott Trudeau



Le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a détruit en 1989 un dossier sur Pierre Trudeau remontant à la Guerre froide, plutôt que de le remettre aux archives nationales, a appris La Presse canadienne.

Québec

La mort de la congrégation religieuse de Jeanne Mance

Une websérie sur la vie extraordinaire des Hospitalières



Les Soeurs hospitalières de Montréal sont humbles et aiment travailler dans l’ombre. Depuis 1659, elles oeuvrent pour le bien-être de communautés dans le monde entier. Avec sa nouvelle websérie Histoires extraordinaires d’Hospitalières, le réalisateur André Waquant a décidé de partager leurs vies discrètes, mais souvent extraordinaires, avec le grand public.

Québec

Chronique de Rodrigue Tremblay

Contester la constitution de 1982

Comment arrêter la régression tranquille du Québec

Discours de réception du Prix Richard-Arès 2019


Rodrigue Tremblay a reçu le Prix Richard-Arès 2018 pour son livre « La régression tranquille du Québec, 1980-2018, » (Fides), à la Maison Ludger-Duvernay, Montréal, mardi, le 18 juin 2019.

Canada

L'élimination des Béothuks par les colons anglais

L’extermination des «Peaux-Rouges» de Terre-Neuve



Mon blogue sur le prétendu génocide autochtone a suscité beaucoup de commentaires. Le Québec est la seule province spécifiquement dénoncée dans le rapport sur le génocide des femmes autochtones alors qu’un VRAI génocide ciblant des autochtones dans la province d’à côté, Terre-Neuve, est passé sous silence. Pourquoi? C’est probablement rentable médiatiquement, vu l’aversion et le mépris actuel de tout ce qui est Québécois au Canada anglais.