Géopolitique - Pétrole et Gaz

Québec

Les intérêts Desmarais/Frère défient les États-Unis

Christophe de Margerie en rêvait ; avec l’aide de la Chine, Total le fera



Mort le 21 octobre 2014 dans un étrange accident d’avion, le PDG de Total Christophe de Margerie, co-président du Conseil économique de la Chambre de commerce franco-russe, avait de l’ambition.

Québec

Rien de mieux qu’une petite guerre pour hausser les prix

Pétrole: les tensions au Yemen font bondir les prix



Les cours du pétrole évoluent en nette hausse jeudi matin, soutenus principalement par la faiblesse du dollar et la situation géopolitique au Moyen-Orient.

Québec

Vrai ou faux?

PÉTROLE

La chute des prix se fera sentir longtemps, selon le Conference Board

L’industrie canadienne comptera 8000 emplois de moins en 2015


Le Conference Board du Canada avait de bien mauvaises nouvelles mercredi pour ceux qui espèrent voir disparaître bientôt les difficultés occasionnées par le plongeon du cours du pétrole brut.

Québec

Une arme puissante

Khamenei: Téhéran pourrait couper le gaz à l’Europe



Selon l’ayatollah Ali Khamenei, « l’Europe et le monde entier ont besoin du gaz. L’Iran dispose d’un instrument qu’il peut utiliser à titre de sanctions ».

Québec

Un sujet qui n'a pas fini de pourrir, un projet sans avenir

PÉTROLE ALBERTAIN

L’oléoduc de la discorde

La poursuite intentée par Pipe-Lines Portland Montréal contre une Ville du Maine fait craindre le retour du projet d’inversion Trailbreaker


Une filiale de l’entreprise Pipelines Montréal, qui exploite un oléoduc reliant Portland et Montréal, vient d’intenter une poursuite contre la municipalité américaine dans le but de faire invalider un règlement qui bloque le passage du pétrole albertain sur son territoire. Pour les écologistes, ce geste est le prélude à un autre projet de transport de pétrole de l’Ouest en sol québécois.

Québec

Goldman Sachs prévient que les prix du pétrole vont demeurer bas

Goldman Warns Over-Supply Means Oil Prices Will Be Much Lower



Le faible taux d'échange du baril de pétrole risque de se maintenir pour l'année à venir face à la surproduction globale.

Québec

Les véritables effets ne seront perceptibles que dans quelques mois

L'OPEP marque ses premiers points contre les États-Unis



L'OPEP misait sur un pétrole moins cher pour lutter contre ses concurrents: cette stratégie s'est avérée efficace, écrit mercredi RBC Daily.

Québec

L'avenir noir de l'or noir aux États-Unis

Pétrole : les fermetures de puits s'accélèrent aux États-Unis



Plus de 90 puits ont cessé leurs activités en l'espace d'une semaine, pénalisées par la récente dégringolade des prix du pétrole. La production de schiste est particulièrement touchée.

Québec

L'Arabie saoudite déclare la guerre au pétrole de schiste américain

Saudi Arabia increases oil output to crush US shale frackers

Saudi Aramco chief says kingdom is now pumping 9.8m barrels per day in bid to win oil price war with US shale frackers


L'Arabie saoudite tente de conquérir les parts de marchés traditionnellement réservées au américains alors qu'elle augmente sa production à 9.8 millions de barils par jour en pleine crise pétrolière.

Québec

Ça joue très dur !

Europe plunged into energy crisis as Russia cuts off gas supply via Ukraine



La Russie a coupé ses exportations de pétrole vers l'Union européenne de plus de 60% hier, plongeant ainsi cette dernière dans une crise énergétique sans précédant.

Québec

Décidément... En voilà une que les pétrolières américaines n'apprécieront pas

Pétrole: la Russie et le Venezuela élargissent leur coopération



La Russie augmentera ses investissements dans les projets pétroliers au Venezuela conformément à une entente intervenue jeudi à Moscou lors d'une rencontre des présidents russe et vénézuélien, Vladimir Poutine et Nicolas Maduro, rapporte la chaîne de télévision RT en espagnol.

Québec

Les prochaines semaines seront déterminantes pour l'évolution des prix du pétrole

Oil: Why nobody knows how low it will go



Les planchers atteints par le prix du baril de pétrole au cours des derniers mois a sans aucun doute surpris même les analystes les plus cyniques.

Québec

Pétrole : la donne vient de changer

Saudi prince: $100-a-barrel oil 'never' again



Le prince milliardaire Alwaleed bin Talal a récemment

Québec

Le monde selon Poutine

Is Putin Creating a New World Order?

Oil Price Blowback



Il est difficile de déterminer qui sera le plus lourdement affecté par la chute du prix du baril brut mais il demeure certain que cette crise évoquera des malaises profonds chez les américains.

Québec

Poutine n'a pas encore acheté l'hypothèse d'une collusion Arabie Saoudite/États-Unis pour faire chuter les prix du pétrole

Did the U.S. and the Saudis Conspire to Push Down Oil Prices?

Irreversible Decline?



La chute du prix du baril de pétrole serait-elle dût à un complot des États-Unis et de l'Arabie saoudite afin de nuire à l'économie iranienne et russe?

Québec

Pour bien comprendre la problématique actuelle du pétrole et ses répercussions politiques et économiques

Non-Dollar Trading Is Killing the Petrodollar -- And the Foundation of U.S.-Saudi Policy in the Middle East



Une transformation profonde du système monétaire global s'amorce. Tous les facteurs sont réunis pour créer la «tempête parfaite» qui balayera la dominance américaine de la face de la planète.

Québec

Un message destiné aux États-Unis

PÉTROLE

L’OPEP ne réduira pas sa production, même à 20 $US le baril



L’OPEP ne va pas réduire sa production même si les prix du brut tombent à 20 $US le baril, a prévenu le ministre saoudien du Pétrole, dont le pays est chef de file du cartel, dans un entretien à la revue spécialisée MEES.

Québec

Le point de vue russe

L'Arabie saoudite déclare la «guerre du pétrole» à Washington (médias)



Le ministre saoudien de l'Energie Ali al-Naïmi s'est déclaré prêt à laisser chuter le baril de brut jusqu'à 20 dollars, ce qui semble marquer le début d'une "guerre du pétrole" entre l'OPEP et les Etats-Unis, rapportent mercredi les médias européens.

Québec

Les provinces de l'ouest vont être durement touchées par la chute du prix du pétrole

Dropping loonie, sliding oil price redraw provinces’ economic pictures



Les provinces productrices de pétrole se retrouvent derrière leurs objectifs fiscaux pour l'année en cours dût à la crise pétroliére.

Québec

Le fond du baril n'est plus très loin

Pourquoi le baril de pétrole pourrait baisser à 20 dollars



Le brut de pétrole est passé de 100 dollars le baril à 60 dollars, une baisse de 40% depuis juin dernier, mettant en danger des milliers d’emplois, des projets d’investissements qui se chiffrent en milliards, mais également les cartels et le monopole des islamistes de l’OPEP.

Québec

Un début d'explication...

Comprendre la chute vertigineuse des prix du pétrole



Les cours du baril ont chuté sous le seuil symbolique des 60 dollars. L'économie russe s'effondre, l'Iran s'étrangle. Comment en est-on arrivé là? Explications.

Québec

Aucune considération politique en jeu dans la baisse des prix du pétrole

L’Arabie saoudite maintient l’offre à son niveau actuel



L’Arabie saoudite a réitéré jeudi son refus de réduire son offre de brut, mais s’est dite « optimiste pour l’avenir », malgré l’effondrement des cours accentué par la récente décision de l’OPEP de maintenir inchangé son plafond de production.

Québec

L'industrie pétrolière britannique au bord de l'effondrement

«It's A Huge Crisis» - The UK Oil Industry Is «Close To Collapse»



La plupart des entreprises pétrolières britanniques verront leur budget amputé pour l'année 2015 en prévision de la durée de vie de la présente crise du prix du baril.

Québec

Géopolitique 101

Pourquoi la Russie a-t-elle décidé de mettre un terme au projet South Stream ?



Le 1er décembre, le président russe Vladimir Poutine a déclaré, lors d’une visite d’État en Turquie, que Moscou stoppait la réalisation du projet de gazoduc South Stream. La raison invoquée est la « position non constructive » de l’Union européenne. Vladimir Poutine a également annoncé que, pour répondre aux besoins de l’économie turque, la Russie était prête à construire un nouveau pipeline vers la Turquie et à le prolonger, si nécessaire, jusqu’en Grèce.

Québec

Le pétrole à 25 $ le baril ?

«Oil May Drop To $25 On Chinese Demand Plunge, Supply Glut, Ageing Boomers»



Plusieurs spéculent depuis la mi-août sur le seuil que franchira le prix du baril de pétrole, toujours en chute libre. Les dernières données révèle que ce seuil pourrait se trouver vers les 25$ / baril.

Québec

Le faux miracle du pétrole non conventionnel

The Shocking Data Proving Shale Oil Is Massively Over-hyped



L'avenir des gaz de schistes s'annonce menacé alors que les producteurs peinent à demeurer profitable au prix du baril actuel et que le rendement des puits d'exploitation s’effondre avec chaque nouveau gisement exploré.

Québec

Et ce n'est pas fini !

PÉTROLE

Encore un peu plus bas

À New York, le baril a clôturé sous les 60 $US pour une deuxième journée consécutive


La semaine s’est terminée comme elle a débuté, avec une nouvelle chute des cours pétroliers. Le prix du baril a atteint vendredi son plus bas niveau en plus de cinq ans, maintenant les marchés financiers et les analystes sur le qui-vive.

Québec

La Russie en contrôle total du jeu

Quelles sont les conséquences de l’abandon de la construction du gazoduc South Stream ?



Le 3 décembre 2014, le Président Vladimir Poutine a annoncé que la Russie était contrainte d’abandonner la construction du gazoduc South Stream qui devait approvisionner les Balkans et l’Europe centrale. La décision a été une conséquence de l’obstruction continue de l’Union européenne, Bruxelles forçant la Bulgarie à refuser d’autoriser le transit du gazoduc South Stream sur son territoire

Québec

Prélude à l'effondrement

COURS PÉTROLIERS

La dégringolade bouleverse l’échiquier boursier



La situation ne se rétablira pas de sitôt, constatent analystes et investisseurs