Géopolitique - Pétrole et Gaz

Québec

Ni La Presse, ni Le Devoir ni le JdeM n'en ont parlé. L'information nous parvient de... Russie!

TransCanada à RT : les fuites de pétrole continueront à cause de mauvaises soudures



Les fuites de l'oléoduc Keystone, propriété de TransCanada, dans le Dakota du Sud sont liées aux «décisions politiques» prises par des dirigeants pour utiliser des matériaux de mauvaise qualité, a confié un lanceur d’alerte de TransCanada à RT.

Québec

Les Russes morts de rire

Ministère de l’Energie : Le coût de production du pétrole russe est de 2 $ par baril



Selon le vice – ministre de l’Énergie de la Russie Kirill Molodtsov, « le coût moyen de production d’un baril de pétrole russe est d’environ 2 dollars.

Québec

La crise du pétrole favorise la redistribution des cartes

L’Arabie saoudite devient propriétaire de la plus grande raffinerie des Etats-Unis



Suite aux tensions entre Royal Dutch Shell et Saudi Aramco, les deux compagnies pétrolières ont décidé de diviser leur coentreprise, qui gère trois raffineries sur la côte américaine du golfe du Mexique.

Québec

Lourd de conséquences pour l'avenir

Bye Bye l’Europe : la Chine détrône l’Allemagne en tant que plus grand client de pétrole de la Russie



Il fallait s’y attendre. Nous avions déjà signalé que la Russie avait remplacé l’Arabie Saoudite comme premier fournisseur de la Chine en pétrole. Maintenant, l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) annonce que, à la fin de 2015, la Chine a dépassé l’Allemagne en tant que premier consommateur de la Russie.

Québec

Sa stratégie s'est retournée contre elle

Le pétrole contre-attaque l’Arabie Saoudite



En 2014, l’Arabie Saoudite a décidé de baisser les prix du pétrole afin d’expulser la Russie des marchés européens et asiatiques et en même temps de porter un coup dur à l’industrie du pétrole de schiste américaine.

Québec

Douche d'eau froide sur les espoirs de l'Ouest et du gouvernement fédéral

Oil Fundamentals Could Cause Oil Prices To Fall, Fast.



Les prix du pétrole pourraient encore une fois chuter au cours des prochaines semaines car le prix actuel est artificiellement gonflé.

Québec

Un très bon moment pour sortir des combustibles fossiles

Les gros foreurs US arrêtent les opérations de fracturation alors que les prix du pétrole continuent de couler



Ce fut une semaine tumultueuse dans le monde de la fracturation hydraulique pour le pétrole de schiste et le gaz, avec quelques-unes des plus grandes entreprises aux États-Unis annonçant des arrêts temporaires de leurs opérations de forage dans plusieurs zones jusqu’à ce que les prix du pétrole renaissent de leurs cendres.

Québec

Le pétrole canadien est trop cher selon Ryad

Pour le ministre saoudien du Pétrole les autres producteurs devront s’adapter ou sortir du marché



La solution miracle d’Ali Al-Naimi, le ministre du pétrole saoudien, est d’attendre que le marché avale les producteurs les plus chers du monde. Pour lui pas question de réduire sa production.

Québec

Bientôt au Canada

ALERTE: Les faillites des compagnies pétrolières américaines bondissent de 379 %



Les faillites s’envolent dans le secteur pétrolier américain. Au moins 67 compagnies pétrolières et gazières américaines ont fait faillite en 2015, selon le cabinet de conseil Gavin/Solmonese.

Québec

«Trop de pétrole, tue le pétrole»

La Bulle financière du Schiste américain explose



Il y a 2 ans, qui aurait pu imaginer telle débâcle? Wall Street, la Banque Fédérale Américaine et les banques privées continuaient de déverser des centaines de milliards de dollars dans un secteur qui promettait des gains substantiels.

Québec

Total s'en tire... pour le moment !

Total résiste face au plongeon du baril



Le géant pétrolier français revoit ses investissements à la baisse, avec 19 milliards de dollars prévus pour 2016, contre un objectif précédent de 20 à 21 milliards.

Québec

L'Alberta et Terre-Neuve vont être rayées de la carte

Goldman Sachs s’attend à un pétrole à moins de 20 dollars



A mesure que le marché continue de chercher à établir un niveau d’équilibre entre l’offre et la demande, la volatilité des prix se poursuit, et selon Goldman Sachs, un pétrole à moins de 20 dollars le baril ne serait pas impossible.

Québec

Un autre signe de la fin de l'hégémonie du dollar US

L'Iran prêt à vendre son pétrole contre des yuans



Non seulement l'Iran peut-il effectuer des calculs pour le pétrole livré sur les marchés mondiaux en euros, mais aussi en yuans chinois ainsi qu'en d'autres devises stables. Les dollars américains ne conviennent pas à cette fin.

Québec

La main-mise américaine s'exerce par Bruxelles

Bruxelles veut réduire la dépendance au gaz russe



La Commission doit approuver une série de dispositions qui lui donnerait un droit de veto sur les contrats d’approvisionnement signés par les membres de l’UE avec des pays tiers.

Québec

Yoyo pétrole-dollar

Le pétrole finit en baisse



Le pétrole a fini en baisse jeudi à New York, le net sursaut enclenché la veille ayant fini par céder faute d'espoir concret que le marché puisse se rééquilibrer avec une résorption des excédents.

Québec

La gravité de la situation se met à apparaître

Stabilité mondiale menacée



L’effondrement du prix du pétrole a ravi les consommateurs européens et américains, donnant un sérieux coup de pouce à une reprise encore fragile après la crise de 2008, mais les cours du brut menacent désormais l’économie mondiale, même en cas de rebond.

Québec

Copains comme cochons

Kiev et Washington s’entendent pour torpiller Nord Stream 2



Le président ukrainien et le vice-président américain ont qualifié le projet Nord Stream 2 de «purement politique» et ont convenu d'"agir efficacement" pour empêcher sa réalisation.

Aux États-Unis, le cours du pétrole de schiste est en chute libre. Brève et excellente vidéo à voir sans faute

"The Oil Market Could Drown In Oversupply," IEA Warns



Québec

Baisse garantie des cours du pétrole

Dès que possible, l’Iran veut inonder le marché du pétrole avec 500.000 barils supplémentaires par jour



Avec la fin des sanctions, l’Iran, quatrième réserve de brut au monde, va pouvoir réexporter son pétrole dans le monde, alors que le secteur croule déjà sous l’excès de l’offre…

Québec

La fin de l'ère du pétrole est arrivée

(Re-)Covering Oil and War



Le baril de pétrole brut continue de chuter sur les marchés financiers, défiant les lois du capitalisme au profit de la panique générale.

Québec

L'économie mondiale navigue de Charybde en Scylla

Le pétrole moins cher que l'eau?



Pour le moment, il ne semble guère évident que les cours du pétrole pourraient remonter à court terme. Il n’y a pas encore si longtemps, la question portait sur le franchissement du cours symbolique de 50 dollars le baril; désormais le nouveau seuil critique est fixé à 30 dollars, mais certains analystes évoquent déjà une nouvelle baisse à 20 dollars, voire même 10 dollars.

Québec

La chute du cours du pétrole fait mal partout

Le cours du pétrole dégringole et c’est tout un secteur qui est menacé



Jusqu’où chutera le prix du pétrole ? Le cours du baril a touché un plus bas depuis 12 ans et cela a des conséquences.

Québec

Ryad veut préserver sa part du marché à tout prix

Pétrole: l'Arabie saoudite déclare la guerre ouverte aux Américains



Le tout-puissant ministre saoudien de l'Énergie s'est dit prêt à laisser chuter le baril jusqu'à 20 dollars. Il exprime pour la première fois sa crainte de voir les États-Unis et le Canada lui prendre des parts de marché.

Québec

L'industrie pétrolière en est réduite à des tactiques mafieuses

TransCanada et la tactique de la peur



Nous y sommes : alors que la communauté internationale considère comme « historique » la ratification des accords de Paris, la corporation pétrolière TransCanada poursuit le gouvernement américain pour 15 milliards de dollars.

Québec

L'abondance de l'offre étouffe toute crainte sur la capacité de s'approvisionner

Saudi Arabia and Iran Are at Each Other’s Throats. Why Are Oil Prices Falling?

So much crude is sloshing around the globe that even the prospect of growing Mideast unrest isn’t enough to spook oil traders.


Les deux plus grands producteurs de pétrole de l'OPEP, l'Arabie saoudite et l'Iran, étendant la gravité de leur conflit alors que les deux nations multiplient les missions diplomatiques chez leurs voisins.

Québec

Le Canada sera particulièrement touché

Le secteur pétrolier réduira encore ses investissements en 2016



Face à des cours du brut proches de leurs plus bas niveaux depuis 11 ans, les principales compagnies pétrolières et gazières mondiales risquent de connaître la plus longue période de baisse de leurs investissements depuis des décennies mais elles devraient continuer d’emprunter pour préserver les dividendes versés aux actionnaires.

Québec

Un autre pied de nez de la Russie et de l'Iran aux Américains, aux Français et aux Britanniques

La Russie construira des plateformes pétrolières pour l’Iran dans le golfe Persique



Conformément à cet accord, le chantier naval russe Krasnye Barrikady (Barricades rouges) construira des plateformes pour l’exploitation et la production de pétrole et de gaz, selon Hamid Rezaian, directeur général du constructeur de navires iranien ISOICO.

Québec

Les intérêts des membres de l'UE sont de plus en plus divergents

North Stream: le gazoduc de la discorde dans l'Union européenne



Il était inévitable, et à bien des égards justifié, que l'annonce de l'accord entre Gazprom et les entreprises européennes BASF, E.ON, Engie, OMV et Shell pour la construction de deux nouveaux pipelines du gazoduc North Stream soulève des polémiques et le mécontentement dans plusieurs pays européens, notamment en Italie.

Québec

Bientôt au Canada

Les faillites se multiplient dans le secteur américain du pétrole et du gaz



Les faillites parmi les sociétés pétrolières et gazières américaines ont atteint un niveau record depuis la grande dépression des années 30, rapporte la Réserve fédérale de Dallas.