Réplique à The Gazette

The Queen not welcomed

Québec 2008 - La Reine d'Angleterre au 400e ?


La «Montreal Gazette» n'a pa daigné publier la réplique ci-dessous à la chronique du 18 avril 2007 de L. Ian MacDonald intitulée ["The Queen would be warmly welcomed in Quebec"->6087].

Re: "The Queen would be warmly welcomed in Quebec" (Gazette, April 18).
L. Ian MacDonald uses the Quebec Act of 1774 as an argument to demonstrate the kindness of the British Crown in allowing Quebeckers to retain their language and religion. First, at the time, it was less inspired by genuine generosity and more by the fear of having Quebec join the undergoing American Revolution. And second, the following constitutions took it all back, also with the blessing of the British Crown.

The fact is the Union Act of 1840 had the very declared objective of putting the francophones in minority in order to assimilate them. The British North America Act of 1867 did not prevent french catholic schools from being abolished in New Brunswick in 1870, and in Manitoba in 1889. In Ontario, knowledge of English was made compulsory for all teachers in 1885. Than french manuals became forbidden in 1889 and the year after, English was made the only language of communication in Ontarian schools «unless the student does not understand English». Finally, Rule 17 of 1912 finished the job by making English the only legal teaching language in all Ontarian schools. 1982 came much too late.

Many other very sad episodes of Quebec history took place in the name of the British Crown, such as the terrible repressions following the Conquest of 1759 and the 1837-38 Rebellions, which would probably be considered today as crimes against Humanity. Today in Quebec City, many residents have Acadian ancestors who were deported in 1755 for having refused to make their oath of allegiance to the British Crown. Many others also have ancestors among the four men who died and dozens of other who were injured by the shootings of His Majesty's soldiers who, in 1918, were given the order to put an end to a riot against conscription in the streets of Quebec City. No, the Queen is not welcomed in Quebec City.

Christian Gagnon
Montreal

Featured 38a394e6dfa1bba986fca028dccfaa78

Christian Gagnon138 articles

  • 114 271

CHRISTIAN GAGNON, ing.
_ L’auteur a été président régional du Parti Québécois de Montréal-Centre d’octobre 2002 à décembre 2005





Laissez un commentaire



4 commentaires

  • Robert Bertrand Répondre

    23 avril 2007

    "ACCORD DE CONTRIBUTION

    ENTRE : SA MAJESTÉ LA REINE DU CHEF DU CANADA représentée par le ministre du Patrimoine canadien (ci-après appelé "le ministre", et incluant toute personne dûment autorisée à le représenter)

    ET : LA SOCIÉTÉ DU 400e ANNIVERSAIRE DE QUÉBEC, organisme à but non lucratif dûment constitué sous le régime de la Province du Québec, et dont le siége social est situé à Québec, représenté par Pierre Boulanger, le président-directeur général, ci-après appelé le "bénéficiaire".

    ATTENDU QUE le ministre est responsable du Programme des Célébrations , commémorations et apprentissage, ci-après appelé le "programme";

    ATTENDU QUE le bénéficiaire a présenté au ministre une demande de financement d'un projet intitulé Les fêtes du 400e anniversaire de Québec qui se qualifie pour une aide d'après le programme; et

    ATTENDU QUE le Ministère s'est engagé à versé une contribution financière pour Les fêtes du 400e anniversaire de Québec.

    ATTENDU QUE le bénéficiaire reconnaît que la présente contribution est conditionnelle à l'exécution des activités et à l'atteinte des résultats prévus à l'annexe A et que seules les dépenses admissibles décrites à l'annexe A sont sujettes à remboursement.

    ATTENDU QUE le ministre souhaite apporter un soutien financier au projet.

    PAR CONSÉQUENT, les parties conviennent de ce qui suit: "
    (..)
    ============
    C'est la folie du système dans lequel nous sommes organisés qui permet de telles incongruités.

  • Georges-Étienne Cartier Répondre

    22 avril 2007

    Pour être vraiment complet, il faudrait rappeler quel`invasion et la conquête , en eux mêmes, ne furent certes pas un acte de gentillesse et de générosité de la part de la Couronne anglaise !
    Et toutes les "finesses" qui suivirent furent et demeurent corrompues "A PRIORI" PAR CES FAITS BRUTS !

  • Archives de Vigile Répondre

    20 avril 2007

    Bravo M. Gagnon pour ces remarques bien fondées historiquement! The Gazette est aussi archaique que la couronne anglaise et plus idéologique que John Baird à propos de Kyoto! Pas surprenant qu'ils n'aient pas daigné publier votre article. Et dire qu'ils sont toujours au poste pour faire des leçons de tolérance et de liberté d'expression. Des pharisiens je vous dis!

  • Fernand Lachaine Répondre

    20 avril 2007

    Merci monsieur Gagnon d'avoir solidement répondu à ce représentant de The Gazette, journal qui depuis sa fondation, a toujours été contre le peuple québécois.
    Fernand Lachaine