Respect envers les unilingues anglais et fautes de français !

des députés qui d'affirment

Tribune libre

Le député du NPD Dany Morin nous livre une navrante prestation de transgenre sur la scène canadienne du Parlement :
http://www.youtube.com/watch?v=DZomd36CWC8
***
M. Dany Morin,
Vous représentez l'État du Québec qui a pour langue officielle le français. Veuillez, par conséquent, faire un digne député de vous !
Caroline Moreno
***
Bonjour Mme Moreno, sachez que M. Morin est un ardent défenseur du français, sa langue maternelle. Son intervention en Chambre en anglais visait à rejoindre les citoyens du reste du Canada, dans un dossier qui touche tout le pays. M. Morin, est désolé si cela vous a choqué.
Je demeure disponible pour toutes autres questions ou commentaires. Passez une excellente journée.
Nadine Belley-Traoré
Responsable des relations et des communications
Bureau du député Dany Morin, Chicoutimi-Le Fjord
Chicoutimi: 418-698-5648, La Baie: 418-544-7765
cell: 418-550-1769
***
Madame,
Il existe un procédé qui s'appelle la traduction simultanée et qui évite d'avoir à s'humilier dans une langue qui n'est pas la langue officielle du Québec.
Le Canada doit savoir qu'il existe encore quelques francophones en Amérique.
Merci de vous tenir debout.
Caroline Moreno
***
Oui vous avez tout à fait raison sur la traduction simultanée, mais uniquement ceux qui suivent les débats en direct peuvent en bénéficier. M. Morin souhaitait que ses propos puissent être repris dans les bulletins de nouvelles à l’extérieur du Québec. En s’exprimant ainsi dans la langue maternelle des Canadiens anglais, il y voyait envers eux une marque de respect. Cela étant dit, M. Morin est conscient que sa circonscription est à près de 99 % francophone et que les québécois, nous sommes très attachés, avec raison d’ailleurs, à la défense de notre si belle langue française.
J’arrive à comprendre votre point de vue, je souhaite simplement vous expliquer le contexte de cette intervention en anglais.
Au plaisir (petit bonhomme sourire)
Nadine Belley-Traoré
Responsable des relations et des communications
Bureau du député Dany Morin, Chicoutimi-Le Fjord
Chicoutimi: 418-698-5648, La Baie: 418-544-7765
cell: 418-550-1769
***
Sauvegardons l’école Nesbitt !
En cette semaine de rentrée scolaire, mon attention est retenue par les menaces de fermeture qui pèsent sur l’école Nesbitt, la seule école anglophone de Rosemont-La-Petite-Patrie, la circonscription que je représente à la Chambre des Communes. Cette rentrée risque d’être la dernière pour les élèves de l’école Nesbitt, qui fête cette année son centième anniversaire. Or, cette école offre un programme d’immersion française d’une grande qualité et la fermeture de Nesbitt serait donc une grande perte pour le dialogue entre les cultures.
Alexandre Boulerice
Député de Rosemont-La-Petite-Patrie

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 237 769

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



5 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    17 décembre 2011

    A l'évidence, les élus québécois du NDP sont quelque chose comme la version bon chic-bon genre d'Elvis Gratton! Devinons dans quelle langue se déroule le caucus de ces BC-BG, d'autant plus qu'il y a un certain nombre d'entre eux qui sont unilingues anglais. Regardons bien aller ces ci-devant «full bilingues». De plus en plus, ils représenteront le Canada chez nous et surtout pas le contraire. Au train où vont les choses, ils seront au moins aussi pires que les moutons bêlants de l'ère Trudeau. D'ailleurs, le NDP de cette époque appuyaient toujours les libéraux fédéraux quand il s'agissait de planter le Québec et les Québécois.

  • Tremblay Sylvain Répondre

    16 décembre 2011

    Merci pour l'alerte mme Moreno, c'est vraiment honteux! Trouvez une région en Amérique du nord plus française que celle du Saguenay-Lac-St-Jean, il n'y en a pas. Notre langue est reconnue officielle à la Chambre des Communes, il faut l'utiliser à 100%; il n'y a pas de 99% qui tienne, comme le député prétend y déroger pour se faire comprendre le reste du temps sur des sujets fédéraux, en note sous son vidéo. Il n'y a que des sujets fédéraux à Ottawa, ce n'est donc pas une excuse. En fait, il se base probablement sur le 1% d'électeurs d'origine anglophone qui ont voté pour lui, ou que comprendrait sa circonscription. Chicoutimi n'est pas Montréal, tout le monde vit en français exclusivement, il n'y a aucun danger de se faire mal comprendre par ceux qu'il représente en s'adressant à la Chambre exclusivement en français.
    Il donne l'exemple de députés d'autres provinces qui s'adressent quelquefois en français à la Chambre de Communes. J'espère! mais ce n'est sûrement pas une excuse pour en faire la symétrie, car les deux langues ne le sont tout simplement pas au Canada. Le français était la langue officielle de la Nouvelle-France, et maintenant, par le bilinguisme canadien, elle est entrain de se faire submerger par l'autre. La région du député est la seule qui reste encore à 100% francophone dans tout le Canada; y tenir et en être fier à Ottawa, c'est l'exemple qu'il faut suivre, pas celui de Montréal! Et puis, d'ailleurs, on ne comprend rien de ce qu'il dit, en anglais. Il serait mieux de s'en tenir exclusivement en français, je suis sûr que les anglophones de tout le reste du Canada le comprendraient mieux. Le français est une très belle langue, mondiale en plus, et l'accent saguenayen est le plus beau qui soit. Je conseille fortement m. Morin de l'utiliser à 100% dans son travail, il serait ainsi un bel exemple à imiter pour les autres et une fierté pour les Saguenayens ainsi que pour tous les Québecois, anglophones et allophones y inclus.

  • Archives de Vigile Répondre

    16 décembre 2011

    Exact, le NPD c'est un parti canadian ultra fédéraliste et centralisateur. Ça n'a rien à voir avec nous.
    Lorsque les députés NPD se sont installés et qu'ils on embauché leur personnel, rappelons-nous si nous l'avons oublié, que l'exigence de base du personnel devant travailler dans des bureaux de députés du NPD au Québec, l'exigence de base c'était d'être parfaitement babilingue.
    Et pourquoi? Pour pouvoir transiger avec le parti à Ottawa.
    Quantà Boulerice qui fait le beau dans Rosemont, souvenez-vous que l'un de ses premiers gestes public après son élection fut de prendre ses distance d'avec le mouvement d'appui aux Palestiniens qu'il avait toujours appuyé de façon univoque jusqu'alors... Ça non plus il ne faut pas l'oublier.
    J'entendais Nycole Turmel hier à la télé dire que bien sûr l'amour des Québécois envers le NPD est durable...
    Attends un peu matante Nycole, à force d'accumuler les bourdes comme celles du petit con du Saguenay que relève madame Moréno, le dossier des conneries s'épaissit. On va avoir plein de matériel à déballer aux prochaines élections fédérales.
    Caveas!

  • Archives de Vigile Répondre

    15 décembre 2011

    Monsieur Desbois, ne demandez pas pourquoi le fédéraste
    Alexandre Boulerice s'occupe de ce dossier. Demandez-vous
    plutôt: "mais qui est donc la députée provinciale? Comment
    se fait-il qu'elle ne voit pas à ce dossier? Aurait-elle
    passé trop de temps au PéQ, avant de claquer la porte?"
    Réponse : c'est parce qu'une légion d'honneur, il faut
    astiquer souvent, et ça prend tout ce temps, tout ce temps.
    Y'en a pas pour ces petis francos en puissance, et toc!"
    Cette Loulou, c'est presqu'une Paupau, bourgeoisement.

  • Laurent Desbois Répondre

    15 décembre 2011

    Merci d’avoir partagé cette information avec nous.
    Vous trouverez ci-dessous la confirmation que :
    • Le Canada est un pays bilingue… l’anglais et la traduction ( lorsque vous êtes là) ;
    • Pour le NDP, le dialogue entre les cultures ne passe pas par la langue officielle du Québec, mais bien par le bilinguisme à la Trudeau !
    Vous trouverez ci-dessous un exemple de leur collègue NDP Françoise Boivin, concernant ce sujet, qui exprime assez clairement la position du NDP :
    http://www.youtube.com/watch?v=cTTRPPftDxY
    À 5 min. « Et si on croit fondamentalement dans le bilinguisme dans ce pays-ci… et moi j’y crois ! »
    Rien de neuf!
    Lors du vote sur les mesures de guerre en 1970, Il y avait vingt députés NDP au parlement. Tommy Douglas fut le seul à avoir le courage de voter contre et il en a payé le prix politique.
    De plus, le NPD a appuyé les libéraux lors du rapatriement de la constitution de Trudeau en 1982 et lors de la loi sur la clarté de Dion récemment!!!!
    Quand j’écoute ces Layton (Turmel-Boivin) ou Mulcair (Saganash), j’ai l’impression d’entendre PET…. un demi-siècle plus tard ! « Un non, c’est un oui….. ». Soyons clair ! Le NDP est un parti ultra centralisateur et fédéraliste!!!
    Laurent Desbois
    Longueuil, QC
    PS Je croyais que la gestion des écoles primaires était de juridiction provinciale. En quoi l’attention d’Alexandre Boulerice, Député NDP de Rosemont-La-Petite-Patrie, est retenue par ce dossier ?