Respect du protocole de Kyoto : incohérence du gouvernement du Québec

Tribune libre 2009


Le Devoir du 23 avril 2009 nous apprend qu’Environnement Canada a
constaté une augmentation des émissions de gaz à effet de serre de 4% au
Canada et de 3.8% au Québec. Le Québec a augmenté (plutôt que réduit en
vertu du respect du protocole de Kyoto) ses émissions de gaz à effet de
serre de 3.8% soit 3.3 million de tonnes de 2006 à 2007. Une des causes,
c’est la centrale au gaz de Bécancour ayant produit 1.2 million de tonnes
de GES et le reste vient des transports. En 2004, le Bureau d’Audience
Publique sur l’Environnement (BAPE) avait rejeté le projet Bécancour (même
type que le projet du Suroit abandonné suite aux pressions populaires) sauf
qu’Hydro-Québec et le gouvernement allaient de l’avant quand même pour,
disaient-ils, combler les besoins du Québec en 2006. La mobilisation
citoyenne peut obtenir la fermeture de cette centrale qui équivaut à la
pollution d’au moins 300,000 voitures affectant notre capital naturel,
précisément la qualité de l’air. Avec 428MW de puissance, ce n’est même pas
2% de la puissance totale installée d’Hydro-Québec.
Pour le Québec, l’objectif pro-Kyoto est de 81.2 millions de tonne, 6%
inférieur au volume de 1990, alors que de 2006 à 2007 on est passé de 82.6
à 85.7 millions de tonne. On a reculé et la ministre responsable du
développement « durable » Mme Line Beauchamp ne prévoit atteindre
l’objectif que pour la seule année 2012.
Le gouvernement Charest a augmenté substantiellement le financement pour
la fabrication de nouveaux matériels de transport en commun ( autobus,
wagons de métro, trains de banlieue) MAIS, en même temps, il encourage la
croissance des flux de voitures à Montréal avec les projets de l’autoroute
25, de l’échangeur Turcot et de la rue Notre-Dame (mi-autoroute urbaine en
tranchées-mi-boulevard urbain).
Il y a un manque de volonté politique pour privilégier vraiment le
transport en commun et le vélo en milieu urbain au Québec car on défait
d’une main ce qu’on fait de l’autre en la matière. Les investissements de
Québec sont aussi une forme de rattrapage d’au moins 20 ans (pensez aux
tramways et trains de banlieux à Toronto ou en Europe) alors qu’il faut une
vision d’avenir et doubler, au moins, les sommes déjà prévues.

Plusieurs objectifs se recoupent : qualité et quantité du service de
transport en commun, réduction du smog et des gaz à effet de serre,
économie globale par réduction des embouteillages, économie des coûts en
santé et assurance car moins d’accidents, création de milliers d’emplois
dans la transformation des ressources, la fabrication des pièces et
l’assemblage des véhicules plus le nouveau personnel pour leur conduite et
leur entretien.,etc.
Le prolongement du métro à Laval est une réussite telle qu’il manque des
rames pour un meilleur service. En fait, on a ici encore une démonstration
d’incohérence de n’avoir pas prévu la construction de nouvelles rames (pas
avant 2012! selon l’appel d’offres fait par la Société de Transport de
Montréal) en même temps que le prolongement. La mobilisation citoyenne a
arraché la mise en service permanente du train de banlieue
Montréal-Blainville et donc, elle demeure toujours incontournable pour
modifier les politiques des pouvoirs publics vers l’avenir. Réclamez la
fermeture de la centrale au gaz de Bécancour doit être une priorité des
environnementalistes et écologistes. Le respect du protocole de Kyoto n’est
qu’un stricte minimum alors que la planète ne peut capter que 4 milliards
de tonnes de GES (3 + 1 soit les océans et les forêts) sur le 7 émis donc 3
milliards de GES qui s’accumulent chaque année selon l’Institut World
Watch.
André Rousseau

-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Squared

André Rousseau30 articles

  • 14 678

Membre du Parti Québécois, comté de Mercier

Membre du comité communication et mobilisation du Forum social québécois

Membre de l’Association Québécois de Lutte contre la Pollution
Atmosphérique (AQLPA)

Diplômé en économie appliquée de l’UQAM (certificat)





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    27 avril 2009

    Bonjour!
    Il y a une belle saloperie dans le protocole de Kyoto;la bourse du carbone.Vous avez le droit de polluer,de salir,de tuer la planète Terre,à haute vitesse et non-stop à condition d'acheter des droits de le faire,style planter des arbres dans le Sahara,en Haiti,etc.Les problèmes d'environnement ne sont pas liés seulement au CO2.Mais de ces autres causes,silence populaire.Des débats juste dans de petits laboratoires inconnus du public,que les médias ne montrent pas à la tv.
    J'ai une petite-fille à côté de la gare St-Hilaire.Le matin je veux prendre le train de banlieu et sur l'heure du souper revenir à Montréal.Pas faisable.Et il y a des trains qui font le trajet....mais à vide.Je suis dans le sens contraire du remplissage.
    Le gars de Rosemont qui doit être au boulot à Laval pour 6h doit utiliser un char.Les portes du métro ouvrent à 5h30.
    Autres problèmes;les conventions collectives,les nominations d'administrateurs incompétents et la sécurité d'emplois.
    Un vieux cheval serait plus efficace pour le transport en commun en région montréalaise.Ça suffit de pratiquer la patience et la maîtrise de sa colère.
    Avec le fer de la Côte Nord faisons des plaques pour les nids de poules.Trop d'oeufs ça peut vous tuer disent les cardiologues.Tant qu'à être moutons des modes de la Californie, déconstruisons l'île de Montréal pour faire des autoroutes couleurs diverses et graffitis «oeuvres d'art».
    Les politiciens en bavassent,les médias et les experts gaspillent du papier.C'est pire que les dossiers du CHUM ou de la 30.
    Mais il y a un espoir...un modèle d'efficacité...le trajet Nord-Sud (géographiquement est-ouest si vous regardez le soleil) de l'autobus Pie-9.Il y a aussi des autobus qui m'amènent partout au Québec.
    Je rêve de trains électriques et de catamarans «the Cat» qui embarqueraient moi + mon petit camion + ma maison mobile pour montrer mon beau pays Québec à mes petits-enfants.Pour cela je voterai l'indépendance en 2013...si les indépendantistes sont unis.