Québec debout: des noms de domaine mènent au site du Bloc québécois

9191d91ce40887e1dd4c3aebc436dcfd

Une belle petite manœuvre des militants bloquistes


Le nouveau parti créé par d'ex-bloquistes, Québec debout, semble s'être fait jouer un vilain tour: les recherches effectuées avec son nom dans la barre d'adresse du navigateur mènent au site web du... Bloc québécois.


Les sept députés bloquistes démissionnaires ont annoncé mercredi le nom de leur nouveau parti.


Il a rapidement été constaté que les noms de domaine quebecdebout.org et quebecdebout.com redirigent les internautes vers le site internet de leur ancienne formation politique.


Le Bloc québécois n'est pas derrière cette initiative, a indiqué l'agente de liaison du parti, Mireille Larouche. Pas plus que la chef Martine Ouellet, a-t-elle ajouté.


 


Elle ne sait pas qui a acheté ces deux noms de domaine. Des vérifications ont aussi été faites au sein du parti, sans pouvoir identifier quiconque.


Interrogé à savoir s'il soupçonnait que des militants bloquistes soient à l'origine de l'achat des noms, le député du Bloc Xavier Barsalou-Duval a rétorqué en riant «qu'il y a des chances que ce soit ça», mais il dit ignorer de qui il pourrait s'agir.


Québec debout ne sait pas non plus qui est derrière la manigance.


Ne semblant pas trop froissé, le député debout Gabriel Ste-Marie a laissé tomber «que cela fait partie de la joute politique». Et puis il y a beaucoup de travail à abattre et il préfère se concentrer sur ses dossiers, dit-il.


Mathieu St-Amand, le porte-parole du nouveau parti politique, qualifie quant à lui la manoeuvre «d'enfantillage».


Québec debout a acheté des noms de domaine avant l'annonce du nom du parti, mais avec l'accent aigu sur le «Québec», a-t-il expliqué.


«On n'allait pas acheter tous les noms de domaine», s'est-il exclamé.


> La suite sur La Presse.