Passez à l’attaque, M. Legault !

F8df66f7222cfcfdb8f8d35e3c0ad58d

Appel à une nouvelle loi 101


Réactivez vite le dossier de la loi 101, M. Legault ! Vous nous donnerez ainsi une bonne raison de parler du Québec juste à temps pour sa fête.


Rappelez à tous qu’aujourd’hui et pour toujours, le français demeure la seule langue officielle du Québec. Nous nous amuserons ensuite de l’hystérie de ceux qui vomissent la nation.


De mémoire, vous souvenez-vous qu’on ait autant parlé de la « Saint-Jean » pour de si mauvaises raisons ? 


Voilà ce symbole détourné par une coterie de militants incultes pour qui la nation n’est plus qu’un crachoir, et leurs compatriotes, des faire-valoir. Les premiers émois du printemps ont été anti-Québec et Made in USA.


Voilà pourquoi il faut brandir à nouveau la loi 101 qui est au cœur de la survie et de la prospérité du français en Amérique dans le seul fief qui lui reste. Après tout, l’attaque est la meilleure défensive.


Initiative


En officialisant la laïcité avec la loi 21 – encore bravo ! –, vous avez forcé nos contempteurs patentés à faire surface et à révéler leur vrai visage. En ranimant la loi 101, vous verrez les professionnels du mépris sortir de leurs tanières pour déverser leur fiel.


Mais sachez que c’est surtout si vous ne faites rien que l’adversaire s’enhardit. Il faut continuellement avancer pour éviter de reculer.


Promesse


S’il est normal pour un gouvernement de passer des lois pour protéger des espèces animales en voie de disparition, il en va de même pour la protection d’une langue menacée.


Votre frilosité face à l’impérialisme du Cégep Dawson qui vampirise le réseau francophone m’inquiète, M. Legault. 


J’ose espérer que pour la fête nationale, vous ferez à notre Québec un cadeau bien mérité : une loi 101 ressuscitée ! 


Après tout, ne nous l’aviez-vous pas promise, cette loi, avant la pandémie, lorsque vous avez confié ce dossier crucial à Simon Jolin-Barrette ?