Le 400e, sciences dessus-dessous

Québec-Science propose un regard sur l'histoire capitale sous des angles inédits

Québec 2008 - 400e anniversaire de la fondation du Canada?...



À travers la masse de publications locales et étrangères autour du 400e anniversaire de la ville de Québec, le magazine Québec Science se distingue en ayant lancé la semaine dernière un numéro spécial de 100 pages, exceptionnel, un parcours tout autant historique que scientifique et social de la capitale.
Les rédacteurs du magazine (qui a été acheté ce printemps par Vélo-Québec éditions) ont en effet préparé un ensemble de textes qui éclairent l'histoire de Québec sous des angles inédits.
À titre d'exemple, on y décrit la vie réelle sur les bateaux qui traversaient l'Atlantique, on y trace l'état des soins et de la médecine en Nouvelle-France (vipère séchée et yeux d'écrevisse trônaient dans les pharmacies!), on décrit les relations avec les Amérindiens, on explore la généalogie des premiers colons et leur histoire démographique, et le rôle joué par Robert Giffard à partir de 1634, véritable agent recruteur pour la nouvelle colonie.
Une entrevue avec le chercheur Yvan Lamonde permet de comprendre l'évolution des idées et leur diffusion dans l'histoire du Québec. Un long article retrace également la transformation des écosystèmes et l'état de la faune et de la flore à l'arrivée des Français.
Un numéro fort varié, donc, qui s'ouvre d'ailleurs sur une chronologie historique qui veut démontrer les tentatives de peuplement avant l'arrivée de Champlain, tentatives beaucoup plus nombreuses qu'on pourrait le croire. Ainsi, un navigateur normand ramène à Rouen en 1509, lors d'un mystérieux voyage, sept Amérindiens et un canot d'écorce «capturés» dans le golfe Saint-Laurent. Les Portugais tentent de s'établir au Cap-Breton en 1520, des Britanniques sont chassés des îles de la Madeleine en 1597 par les Basques, Bretons et Micmacs, et ainsi de suite.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé