La puissance du peuple

Tribune libre 2008

Le Journal Le Devoir a publié récemment un article sur une compagnie que
peu de gens connaissent parmi la population, Monsanto. Un ouvrage d’enquête
a aussi été publié en France dont le titre est : « Le Monde selon Monsanto
» de Marie-Monique Robin. Ce bouquin est déjà en librairie et après l’avoir
lu j’en avais la nausée. Nous subissons tous les malversations de cette
multinationale qui a l’intention, et est en train de réussir, de soumettre
la nutrition globale de tous les êtres humains de la planète et de forcer
les gouvernements des différents pays à adopter entre autre les semences
aux OGM ce qui a acculé à la ruine nombre de fermes à travers le monde et
même les petits agriculteurs américains. Saviez-vous qu’aux États-Unis, 50%
du maïs cultivé provient des semences Monsanto à la génétique modifiée
?...au Canada c’est 30%. Je crois que c’est au Québec où l’on résiste le
plus à ce phénomène.
Plus près de nous : l’aspartame. Encore une fois, peu de gens connaissent
l’aspartame. C’est un édulcorant (pouvoir sucrant sans le sucre) très
répandu. Presque toutes les gommes à mâcher sont sucrées à l’aspartame, les
boissons gazeuses dites « diète », sont toutes sucrées à l’aspartame.
Certains sachets de ‘’sucre’’ artificiel sont à l’aspartame. C’est Monsanto
qui est à l’origine de tout ça et avec leur pouvoir financier astronomique,
ils achètent les corporations comme la FDA aux États-Unis ou Santé Canada
pour pouvoir écouler, forcer la vente de leurs produits. L’aspartame est un
poison, les américains l’appellent : ‘’the silent killer’’. Celui ou celle
qui va en consommer une fois l’an n’en ressortira pas les effets mais ceux
qui mâchent de la gomme à journée longue ou qui consomment allègrement une
bonne quantité de boissons gazeuses, finiront avec le temps par ressentir
les effets nocifs de ce poison.
Toutes les enquêtes neutres ont conclu à la nocivité de cet ingrédient
qu’on retrouve dans beaucoup de produits ‘’sans sucre’’. Quand vous achetez
des denrées à l’épicerie ‘’sans sucre’’, vérifiez s’il en contient. C’est
souvent écrit très petit, comme si on voulait le cacher. J’ai à ce sujet
une expérience personnelle.
Quand j’ai appris que je faisais du diabète de type 2, j’ai alors décidé
de mettre de côté, bien sûr, les produits sucrés. J’ai alors adopté les
boissons ‘’diète’’ et les sachets de faux-sucre pour mon café. Quelque
temps après, je me suis mis à faire des crises d’angoisse. Ce n’était pas
si grave et je n’ai pas consulté. Après un infarctus, cela a continué plus
d’autres problèmes d’œdème pulmonaire grave. Finalement, lors d’une crise
d’œdème, je suis entré è l’urgence de l’Institut de Cardiologie de Montréal
où. deux semaines plus tard, j’ai été opéré à cœur ouvert. Lors de mon
rétablissement, j’ai continué à faire des crises d’angoisse. J’en ai parlé
aux médecins et ils n’ont rien trouvé de mieux que de m’envoyer le
psychiatre, le « prescriveur » de pilules par excellence. Les soins
dispensés à l’Institut de Cardiologie sont extraordinaires sauf que pour
édulcorer le café le matin, on nous donnait des sachets d’aspartame !!!
Revenu à la maison, un jour, un ami m’envoie par courriel un rapport
médical, une enquête neutre sur l’aspartame. On y parle de tous les
problèmes que l’ingestion de ce produit peut causer chez l’être humain. Ils
ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Parmi les maux que ce produit
induit chez le consommateur, j’y retrouve une possibilité de crises
d’angoisse, et là j’ai fait le clic ! J’ai cessé de boire les liqueurs
diètes et j’ai mis un peu de miel dans mon café. Lentement, les crises
d’angoisse ont cessé et ne sont jamais revenues.
Monsanto a fait faire des études sur l’innocuité de ses produits sauf que
le problème est que les « experts » étaient payés pour obtenir ce résultat,
les rapports négatifs étaient et sont toujours occultés. Avec le temps, ça
commence à se savoir et de plus en plus de gens n’ont plus peur de se
prononcer à ce sujet. Les grandes organisations internationales comme
l’OMS, l’ONU et autres sont aux ordres de ces multinationales
hyperpuissantes où la santé de la planète n’a aucune importance, c’est le
profit immédiat qui prime.
Au Québec, on n’a pas les moyens de combattre une telle puissance, on n’a
même pas, semble-t-il, les moyens de combattre notre propre soumission, on
réélit des politiciens ‘’tapis’’ juste bons à essuyer les pieds des
fédéraux. Le pouvoir que nous avons par contre est celui de lire les
étiquettes des produits qu’on achète et à part le fait qu’on achète, qu’on
paye pour des produits cachère, ce qui n’empoisonne personne sauf notre
portefeuille, alors dis-je, le pouvoir que nous avons est de prendre
quelques minutes et lire les étiquettes de ces mêmes produits. Quand vous y
voyez aspartame dans la liste de ce qu’il contient, évitez d’acquérir cet
article, et ce pour votre propre santé et celle de vos enfants. C’est
surtout eux qui auront à subir les assauts des multinationales de la
nutrition et ce sera aussi les effets de notre propre ignorance ou notre
négligence.
Ceux qui croient que je charrie ou que j’exagère n’ont pas à me croire sur
parole. Ils peuvent aller sur internet et consulter les différents sites
d’études sur l’aspartame, les vrais, pas ceux payés par Monsanto
évidemment. Ceux-là sont relativement faciles à reconnaître, ils font
l’éloge de toutes ces saloperies vendues par Monsanto. J’encourage aussi la
lecture de cette enquête (le livre) dont je vous ai parlé précédemment. En
Europe, c’est un boulet de canon dans la mare des poisons de Monsanto. Si
chacun de nous met la main à la pâte, on peut venir à bout de ces
multinationales criminelles.
Ivan Parent
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 734

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    9 juin 2008

    Bonjour monsieur Yvan Parent
    Non, vous n'exagérez pas au contraire vous faites bien de dénoncer Mosanto cette compagnie américaine IMMONDE, la plus belle clique de bandits que la terre n'ait porté à ce jour.
    Les criminels que le gouvernement canadien protège quasi affectueusement préjudiciant ainsi ses propres fermiers de l'ouest. Le but de cette compagnie est de contrôler la nourriture terrestre à leur façon, c'est pas rien ça.
    Également au programme de ces criminels ambitieux sera de s'octroyer eux-mêmes avec la participation de nos gouvernements des droits de propriété sur le génome humain, animal, floral ect. Ce qu'ils veulent c'est s'emparer de la surface de la terre nourricière de la même façon que les pétrolières le font pour l'énergie fossile.
    Ce sont de dangereux apprentis sorciers de la transgénèse qui sont en train de détruire le travail patient horticole de millions de paysans étalé sur des centaines de générations. Ce sont eux les paysans qui nous ont emmenés toutes les variétées de fruits et légumes que nous connaissons aujourd'hui. C'est tout ça que Mosanto est en train de détruire pour faire place à sa science des FOUS.
    Ils font partie de l'anti humanité et il faut s'en débarasser au plus vite avant qu'ils ne nous anesthésie avec leurs collabos de toutes essences.