Fatima Houda-Pepin déléguée du Québec au Sénégal

4d322f8a09670962d8854ce46ebd9100

La très fédéraliste Houda-Pepin veut faire rayonner « le Canada » à l'international



L’ex-députée libérale Fatima Houda-Pepin a été nommée déléguée générale du Québec à Dakar par le gouvernement Legault.




« C’est un honneur et un privilège pour moi de servir le Québec à l’international, et particulièrement en Afrique. L’Afrique, c’est le continent de mes origines, c’est de là que je viens », a-t-elle déclaré lorsqu’elle a été jointe par notre Bureau parlementaire.




Députée libérale de la circonscription de La Pinière pendant 20 ans, Fatima Houda-­Pepin avait quitté le caucus du Parti libéral en 2014 en raison d’une mésentente avec Philippe Couillard au sujet du port des signes religieux.




Défaite comme candidate indépendante aux élections qui ont suivi, la femme d’origine marocaine tenait depuis deux ans une chronique dans les pages du Journal de Québec et du Journal de Montréal.








Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.





Le continent de l’avenir




Mme Houda-Pepin croit que l’Afrique est « le contient de l’avenir ». Elle estime toutefois que le Canada n’est pas aussi présent qu’il le devrait dans cette partie du monde.




« Notre politique étrangère a été accaparée par les relations avec les États-Unis, relativement aux négociations de libre-échange, etc., et l’Afrique a comme été un peu oubliée. Je souhaiterais que le Canada revienne et j’étais très fière et très contente que le premier ministre [Legault] ait une sensibilité et un intérêt à consolider nos relations économiques et nos relations culturelles avec les pays d’Afrique, et particulièrement avec le Sénégal », a-t-elle soutenu.




L’ex-politicienne s’est dite prête à « faire rayonner le Québec à tous les points de vue ». Fatima Houda-Pepin a refusé de dire si elle embrasse tout le programme de la CAQ. « Je ne commencerai pas à commenter les politiques du gouvernement à tous les niveaux ».