Chefferie du PQ

Course serrée entre Gaudreault et PSPP à la direction du Parti québécois

B6e8b03100a2845cb2aa59006a30f149

Un deuxième choix déterminant pour l'avenir du parti et de la cause


Un nouveau sondage place Sylvain Gaudreault en tête des intentions de vote pour la chefferie du Parti québécois, mais Paul St-Pierre Plamondon pourrait brouiller les cartes dans l’éventualité probable d’un deuxième tour.


Dans ce coup de sonde commandé par l’équipe de M. St-Pierre Plamondon, le député de Jonquière est le premier choix de 31 % des membres et sympathisants péquistes, contre 26 % pour son rival. Il s’agit d’une baisse de 4 % pour M. Gaudreault par rapport au mois d’août et d’une hausse de 3 % pour «PSPP». 


Guy Nantel est le premier choix de 22 % des répondants (+4), et Frédéric Bastien obtient 7 % (-5 %).  


«C’est une bonne nouvelle parce qu’il y a un resserrement entre Sylvain Gaudreault et ma campagne», estime M. St-Pierre Plamondon, qui y voit une lutte à deux. 


Deuxième tour


Mais le nom du prochain chef péquiste risque fort d’être connu au deuxième, voire au troisième tour de scrutin, puisqu’un candidat doit atteindre la barre du 50 % + 1 pour l’emporter. 


«Rien n’est joué, ça c’est certain», estime Yves Déziel, consultant sénior de la firme Segma Recherche, au vu des résultats. 


Après avoir reporté les voix des candidats ayant reçu moins de 10 % au second tour, les deuxièmes choix des électeurs seront ajoutés aux scores des candidats lors de la troisième ronde. Dans ce scénario, PSPP ajoute 31 % d’appuis, contre 24 % pour M. Gaudreault, 13 % chacun pour MM. Nantel et Bastien. 


«Les deuxièmes choix sont une donnée intéressante, parce que ça permet de voir qui est capable d’aller chercher le respect et l’intérêt des autres campagnes, versus qui n’est pas capable d’aller chercher des deuxièmes choix», dit M. St-Pierre Plamondon. 



 


Rien n’est joué


Contrairement au récent sondage Léger-Le Journal, qui accordait la première place à M. Nantel avec 34 %, l’équipe de Segma a sondé cette fois les membres et sympathisants qui auront le droit de vote le 9 octobre prochain, et non les électeurs péquistes en général. 


Le sondage a été effectué du 17 au 21 septembre par entrevues téléphoniques auprès de 1002 membres en règle et des sympathisants ayant le droit de vote au Parti québécois, la marge d’erreur de ± 3,06 %, selon un intervalle de confiance de 95 %. Les données ont été pondérées.


PREMIER CHOIX   



  • Sylvain Gaudreault 31 %  

  • Paul St-Pierre Plamondon 26 %  

  • Guy Nantel 22 %  

  • Frédéric Bastien 7 %  

  • Ne sait pas / Refus de répondre 14 % 


 


DEUXIÈME CHOIX   



  • Paul St-Pierre Plamondon 31 %  

  • Sylvain Gaudreault 24 %  

  • Frédéric Bastien 13 %  

  • Guy Nantel 13 %  

  • Aucun autre candidat 9 %  

  • Ne sait pas / Refus de répondre 10 %  




Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé