Les bonnes adresses

Comment diffuser vos opinions dans les médias

Où acheminer vos textes

Tribune libre

Voici à l'usage des auteurs et commentateurs de Vigile quelques adresses utiles où vous pouvez acheminer vos articles, opinions et suggestions dans le but de mieux diffuser les idées nationalistes que nous partageons tous.

Pour ma part, j'ai réussi à faire publier des textes dans la plupart de ces médias; l'important est de garder ça court. Vous avez donc avantage à condenser les textes plus élaborés pour n'en retenir que l'idée principale dépourvue de sa démonstration. Un ton neutre et pondéré augmente les chances de publication.

Seule La Presse n'a pas daigné publier l'un de mes articles nationalistes, allez savoir pourquoi...

Commençons donc par elle:

edito@lapresse.ca
(M. André Pratte se fera certainement un plaisir de vous lire.)

forum@lapresse.ca

lettres@ledevoir.com

opinion@lesoleil.com

opinions@journaldequebec.com

Le Parti Québécois:

info@pq.org

Le Bloc Québécois:

[
http://www.blocquebecois.org/joindre.aspx-> http://www.blocquebecois.org/joindre.aspx]


Ajoutez vos suggestions d'adresses dans la section commentaires.

Certains blogues vous offrent également l'occasion de vous prononcer sur le sujet du jour: Joseph Facal, Jean-François Lisée, Richard Martineau, Louis Préfontaine entre autres.


Exemple d'un de mes articles paru sur Cyberpresse.ca :

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:WCo6BIXGvsMJ:www.cyberpresse.ca/le-soleil/opinions/carrefour/200912/29/01-934816-quest-ce-quetre-patriote-en-2010.php+r%C3%A9jean+labrie+cyberpresse&cd=3&hl=fr&ct=clnk&gl=ca

Pour vérifier si l'un de vos textes est paru quelque part, allez sur www.google.ca et entrez votre nom, auquel vous pouvez ajouter "cyberpresse", "blogue" ou autre terme du genre.

Quelques trucs et astuces de mise en page en complément d'information:
http://www.vigile.net/Trucs-et-astuces-de-mise-en-page

Réjean Labrie, de Québec, capitale nationale.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie523 articles

  • 972 104

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération en sol natal.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité. Tout près d'un million de lecteurs ont lu ses articles et partagé sa réflexion. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise forte ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    17 décembre 2010

    Demande de l'APPPQ pour 200 policiers additionnels:
    Dans le journal de Québec du 17 décembre l'association des policiers provinciaux du Québec demande au Ministre Sam Hammad 200 policiers additionnels pour sécûriser les routes du Québec.Alors que les municipalités se plaignent de la non- présence des policiers sur leurs territoires depuis la disparition pour la plupart de leurs services policiers municipaux en 2002 pour intégrer la SÛreté du Québec une solution moins onéreuse et moins problématique existe pour sécûriser nos routes.En effet l'installation de photos radars sur nos routes ont un effet dissuasif sont en devoir 24 hres par jour ne prennent aucune poses cafés, aucune heure de repas, ne lèvent aucun grief et surtout ne chialent pas sur tout et rien et n'accaparent pas tout un personnel administratif pour satisfaire leur égo.Les policiers ainsi récupérés sur les routes principales pourront être assignés sur les routes secondaires laissées trop souvent sans aucune surveillance et ainsi répondent aux demandes des maires de ces municipalités.C'est un moyen
    efficace pour satisfaire l'ensemble des citoyens qui en ont ras le bol de toujours payer.La solution ne devrait pas toujours être axée sur la présence humaine il existe d'autres moyens plus efficaces et moins coûteux il s'agit d'être pro-actif et de regarder vers des voies d'avenir.
    Il est temps qu'à quelque part des administrateurs et politiciens mettent leurs culottes et prennent des décisions
    simples, efficaces et moins onéreuses.