La désinformation, la démonisation.

Ahhhh...ces russes

Tribune libre

À la suite de mon dernier texte du 25 décembre dernier, en commentaire, M. Serge Jean, que je remercie d'ailleurs, nous a suggéré une pièce à l'accordéon: L'Hiver de Vivaldi. Je ne suis pas féru d'accordéon mais je dois admettre que la version à cet instrument de cette pièce m'a impressionnée. Le talentueux interprète, M. Viktor Barinov nous communique le rythme vivant, enlevant de ce chef-d'œuvre. Ceci m'a amené à réfléchir sur toutes les implications des jugements que certains portent sur certaines ethnies.

M. Barinov est, de toute évidence, russophone. Les USA, en fin de règne, en pleine débandade, tentent tout ce qu'ils peuvent pour garder leur hégémonie sur les peuples de la terre. La démonisation à outrance de Vladimir Poutine a, récemment, dépassé les bornes du bon sens. On fait tout pour déstabiliser la Russie car ils en ont peur en leur fort intérieur.

La Russie est la seule actuellement, sans doute aussi avec l'aide de la Chine, en mesure de contrebalancer les pouvoirs que les USA s'arrogent au détriment de tous, même de leur propre population. Quand cette population va enfin se rendre compte que ses dirigeants et leurs amis sont les pires bandits que la terre ait porté, ça va barder. On les appauvrit pour remplir les poches des super riches (je n'ose pas parler d'illuminatis car certaines personnes n'en connaissent pas le sens réel). Ces USA, poussés par les banquiers, tentent de bousiller tous les états, le nôtre compris. Couillard ( je n'appelle monsieur que ceux que je respecte) en est l'illustration récente et le plus près de nous.

Vladimir Poutine qu'ils tentent de salir par une pluie, que dis-je, une tempête de mensonges, tous plus gros les uns que les autres est le seul actuellement apte, comme je le disais, à rétablir l'équilibre de ce monde que le système veut déstabiliser à ses propres intérêts. Les Russes sont nos frères, comme toutes les ethnies peuplant cette planète d'ailleurs.

En terminant, je vais à mon tour vous suggérer une pièce d'un compositeur russe, Alexandre Glazounov. Dans les Quatre-Saisons de ce compositeur, nous retrouvons l'Automne que tout le monde connaît, enfin, peut-être pas les plus jeunes. Cela nous rappellera nos magnifiques paysages d'automne et aussi un peu de notre Histoire.

On nous dit que nous passons de l'ère du Poisson à l'ère du Verseau qui sera un temps de paix et de grands développement humain. Le hic, c'est qu'avant de disparaître, le géant aux pieds d'argile au sud de notre frontière, fera, comme il l'a fait précédemment, des millions de morts et créera une misère difficile à imaginer actuellement. Avec la guerre nucléaire, prévisible et voulue, il pourrait même y avoir disparition de la vie sur la planète. N'oubliez pas que les ill....super riches de la planète se sont fait construire des villes souterraines pour survivre.

Espérons que la prochaine année, 2015 qui s'amorce dans quelques jours, apportera une prise de conscience majeure des populations du globe pour contrer l'effet dévastateur du système. Un grand personnage a dit: Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté.

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 353 343

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    4 janvier 2015

    Il est dommage que le sentiment anti-USA soit porté par un con : Poutine.
    la critique lorsqu'elle vient d'un pire ou semblable à soit ne fait que retarder
    la prise de conscience.
    Putin vole son peuple plus que tous les Amerlottes véreux ne l'ont jamais fait.
    il est un hybride de Staline et de Crésus.
    Tant que les USA auront des ennemis comme ça ils continueront leur petit jeu.

  • Jean-Claude Pomerleau Répondre

    30 décembre 2014

    Les banksters contre Poutine :
    Le milliardaire David Rockefeller déclarait en 1999 dans Newsweek que « quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire »
    On a donc les banksters contre le souveraineté des États. Ce à quoi Poutine a répondu :
    «What rules is “the time-honored principle of state sovereignty”» (Poutine)
    « True sovereignty for Russia is absolutely necessary for survival.» Poutine Assemblée fédéral décembre 2014
    On a donc la véritable doctrine politique au coeur de cette confrontation entre deux visions du monde (unipolaire et multipolaire) : le souverainisme contre la mondialisation néolibérale.
    Pour ceux qui pensent que la souverineté est passé de date, elle n'a jamais été aussi actuelle et vitale.
    JCPomerleau

  • Ivan Parent Répondre

    29 décembre 2014

    Je croyais l'avoir incluse dans mon texte. Voici donc l'adresse Youtube de l'adagio de l'Automne d'Alexandre Glazounov.
    https://www.youtube.com/watch?v=dum-2EKDBtY