VLB proteste auprès de Radio-Canada

Spécial Élection Québec 2008



Il est inadmissible que les citoyennes et les citoyens du Bas Saint-Laurent et de la Gaspésie n’aient pas droit à une information pleine et entière, comme cela se fait dans les grands centres urbains comme Montréal et Québec.
À cause des coupures faites par Radio-Canada, puis imitées par Télé-Québec, TVA et TQS, le journalisme régional est devenu une véritable farce : les samedis et dimanches, Radio-Canada, Télé-Québec, TVA et TQS sont fermés, puisqu’on ne couvre l’actualité, sauf en cas de force majeure, que « pour les jours ouvrables », soit du lundi au vendredi, de neuf heures à 17 heures. On croit tellement à la démocratie dans nos grands médias électroniques du Bas Saint-Laurent, qu’on n’a même pas cru bon en période électorale d’augmenter les effectifs des journalistes pour que la citoyenne et le citoyen aient droit comme tout le reste du monde québécois à une information équitable.
Les grands partis politiques, au fait de cette situation inadmissible, s’arrangent donc pour conscrire les journalistes en envoyant dans les régions leurs grandes têtes d’affiche afin que l’action des médias électroniques accapare toute l’attention pour les fins de semaine. Comme candidat, je n’ai pas droit à ce traitement. Par exemple, une télévision régionale, à laquelle je voulais faire part de mon programme électoral ce dimanche-ci, m’a naïvement fait savoir que Monsieur Jean Charest étant venu dans le comté de Témiscouata la veille, le seul reporter dont elle disposait pour couvrir la campagne électorale était trop fatigué pour se rendre à la mienne! En plus, ajoutait-on, il faudrait le payer deux fois son salaire!
Quant à Radio-Canada-Rimouski, la situation est encore pire, l’information régionale étant contrôlée par Québec et Montréal. Sans leur accord, Radio-Canada-Rimouski a les mains liées.
Je proteste donc particulièrement auprès de la Société Radio-Canada qui est un service public, qu’on paie par nos impôts et qui brime avec une telle arrogance le droit que les citoyennes et les citoyens vivant en région ont d’être informés équitablement.
Une réponse de la Société Radio-Canada serait la bienvenue sur le sujet.
Victor-Lévy Beaulieu

Candidat indépendantiste indépendant

Comté de Rivière-du-Loup

1 (418) 851-8888

Vlb2000@bellnet.ca
Site internet : [www.vlbcandidat.org->www.vlbcandidat.org]
(30)

Featured 5237d98cba169e3be9ae4314536f8eca

Victor-Lévy Beaulieu84 articles

  • 81 418

Victor-Lévy Beaulieu participe de la démesure des personnages qui habitent son œuvre. Autant de livres que d'années vécues, souligne-t-il à la blague, comme pour atténuer l'espèce de vertige que l'on peut éprouver devant une œuvre aussi imposante et singulière. Une bonne trentaine de romans, une douzaine d'essais et autant de pièces de théâtre ; des adaptations pour la télévision





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé