Une p'tite montée de lait!

Les réflexes réducteurs du caquiste Legault...

Tribune libre

J'ai une question pour François Legault, le chef de la Coalition "Avenir" Québec: t'as déjà vu un arbre réussir à pousser sans s'enraciner profondément dans la terre?
Alors comment peux-tu toi vouloir prétendre de réussir à diriger l'avenir du Québec alors que tu prétends en même temps qu'il faut en oublier son passé et son histoire sous prétexte de « vieilles chicanes »?
Plusieurs savent, sauf toi et les autres opportunistes carriéristes de la politique bien sûr, que l'avenir d'une nation s'enracine dans son histoire et son passé. Toi et tes semblables carriéristes semblent croire que seul le pouvoir du cash compte pour être heureux dans la vie, tant comme individu que comme société.
Platon avait bien raison de prétendre que la gouverne et l'avenir d'une nation (que lui nommait La Cité) ne devrait être confiée qu'à des sages, et surtout pas à des opportunistes qui sont incapables de regarder plus loin que le bout de leur nez, surtout pas en périphérie et encore moins en rétrospective!
Comme aimait le dire le regretté recteur de l'université où j'ai fais mon bac en philosophie: « la philosophie ne sert strictement à rien, sauf quand on en a pas, ça paraît ».
En regardant tes réflexes si réducteurs François Legault comme ceux de tes semblables carriéristes politiques (car s'il y avait chez-toi la substance et le fondement d'une vraie pensée politique, tu n'aurais jamais déclaré que les questions constitutionnelles ne sont que de « vieilles chicanes »), je suis heureux à l'idée de n'avoir que la philosophie dans la vie, et d'un bonheur profond d'ailleurs!
Et tout en même temps, je me désole et m'inquiète grandement que tu puisses un jour être mon premier ministre. Quel cauchemar juste à l'idée d'y penser que ça puisse arriver...

Squared

Normand Perry126 articles

  • 89 442

On pourrait le décrire comme un grand passionné de communication, de philosophie, de politique, d'histoire, d'astronomie, de sciences, de marketing, de musique classique et d'opéra. Normand Perry mène une vie publique bien remplie, toujours avec des projets plein la tête et des rêves à réaliser.

Après avoir obtenu un premier diplôme universitaire en philosophie au milieu des années ’90, Normand Perry débute sa vie publique comme pamphlétaire, exprimant ses opinions librement, ces dernières étant publiées régulièrement dans les journaux régionaux, les quotidiens et divers sites Web.

Depuis avril 2004, il travaille chez [Soleil communication de marque->http://www.soleilcom.com/], agence de publicité montréalaise, où il est au développement des affaires, en veille stratégique et aux relations publiques.

Depuis juillet 2010, il s’est vu confié un projet radiophonique à [l’antenne de Radio Ville-Marie->http://www.radiovm.com/index.aspx] où il conçoit, réalise, anime et supervise le montage d’une émission portant sur l’orthodoxie chrétienne au Québec : [Voix Orthodoxes->http://www.voixorthodoxes.org/].

Sa plume va le conduire en politique active.

Après s’être fait connaître comme pamphlétaire à partir du début des années 2000 dans sa région du Suroît, il se fait remarquer, et on lui propose la présidence de circonscription au Parti Québecois dans Soulanges au début 2005. Suite à la démission inattendue de Bernard Landry en juin 2005 comme chef de cette formation politique, Normand Perry appuie d’emblée la candidature de Louis Bernard tout en s’opposant farouchement à l’élection d’André Boisclair. Lorsque ce dernier remporte la chefferie du PQ en novembre 2005, Normand Perry démissionne de sa présidence et quitte le PQ sur-le-champ.

A l’automne de la même année il se fait élire au conseil municipal à Les Coteaux dans la circonscription de Soulanges au Québec. Il se voit confier notamment les responsabilités du comité des loisirs, où conçoit et implante un programme de subvention à l’activité sportive pour les jeunes; il occupe la vice-présidence du HLM, il aussi responsable de la sécurité publique et participe activement à la fondation de la Régie inter municipale des Pompiers du Lac-St-François (fusion des services des incendies de Les Coteaux et St-Zotique).

Lors de la création du nouveau parti politique Québec solidaire en février 2006, il en devient membre et participe au congrès de fondation à Montréal. Il se porte candidat aux élections provinciales de mars 2007 pour cette formation politique dans la circonscription de Beauharnois.

Après ces quelques années en politique active, il poursuit son œuvre de réflexion pamphlétaire, notamment sur le [Blogue de Normand Perry->http://normandperry.blogspot.com/] tout comme sur Vigile et bien d’autres médias québécois





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    13 avril 2013

    Monsieur Perry,
    ne vous inquiétez pas, François Legault ne sera jamais Premier Ministre du Québec car, si cela se produisait, il serait pire que Jean Charest. Et, comme les Québécois ont rejeté ce dernier, ce n'est sûrement pas pour le remplacer par un pire que lui. En effet, pour se faire accepter et se maintenir au pouvoir, il ne manquerait pas de servir les anglos et les allos au détriment des Québécois comme l'a fait Jean Charest mais il devrait le faire avec plus d'amplitude pour démontrer qu'il serait bien leur serviteur.
    Et les Québécois devraient sûrement voir son jupon dépasser...