Faut croire que c'est dans l'air du temps

Un élan nationaliste bienvenu dans la publicité

C'est toujours mieux quand ça vient d'ici

75db267897102af9ea4146527a6c04b2

Tribune libre

On peut dénoter un certain élan nationaliste tout à fait bienvenu dans la publicité par les temps qui courent. Faut croire que c'est dans l'air du temps!


Voici 5 exemples récents:



1- Une marque de bière bien connue déclare: "La meilleure façon d'honorer notre histoire, c'est de continuer à l'écrire".


C'est une belle façon de nous insérer dans un long processus de continuité, allant d'hier à demain, une chaîne sans interruption dont nous sommes les maillons actifs actuels. Tout un programme prometteur pour ceux qui se sentent québécois d'abord et avant toute chose. Quel beau message positif à proclamer!



2- Une annonce d'eau embouteillée Montellier vue sur un panneau publicitaire proclame: "L'effervescence québécoise est légendaire. Pourquoi boire de l'eau étrangère?" Plus bas, on peut lire: "Une source d'ici". Juste cela suffit à procurer un sentiment de fierté, une raison suffisante de consommer cette marque plutôt qu'une autre, n'est-ce pas?


Pour un peuple qui tire fierté de ses 3,6 millions de lacs d'eau douce, 1 lac pour 2 habitants!, quoi de plus naturel de favoriser ce qui est d'ici en premier lieu, à commencer par l'eau qu'on boit, sans laquelle la vie ne serait pas possible. C'est un ordre de priorité à respecter qui devrait toujours aller de soi.



On veut respirer l'air d'ici, on veut boire l'eau d'ici, on veut être d'ici!



3- Dans une publicité sous l'égide du Porc du Québec, une charmante jeune femme pure laine déclare dehors à la campagne: "c'est mon arrière-arrière-grand-père qui a fondé la ferme, ce qui fait que j'éprouve un grand sentiment d'appartenance envers elle, et c'est pourquoi j'ai décidé de reprendre la ferme familiale".


Par extension, il suffit à nous spectateur de remplacer "sentiment d'appartenance pour la ferme" par "sentiment d'appartenance pour le Québec", pour notre terre natale. C'est précisément ce qu'on ressent en voyant l'annonce. Ça vient nous chercher. C'est l'affirmation des valeurs familiales de base qui font de nous des gens tissés serrés.



Parlant de la fierté d'être d'ici et de nulle part ailleurs, il est tout à fait normal et naturel qu'un pays comme le Québec soit majoritairement composé de gens qui y sont nés, cela tombe sous le sens. De plus en plus de gens dans les pays occidentaux prennent conscience de cette nécessité en faisant entendre leur voix afin qu'on protège leur démographie historique de l'érosion.



Quoi qu'on en dise, notre identité québécoise nous tient à coeur bien plus que certains fédéralistes dénigreurs du Québec voudraient bien le faire croire...


L'immigration désordonnée d'incompatibles inintégrables n'est tout simplement plus acceptable aux yeux de la population de souche qui n'hésite plus à se prononcer contre de tels excès destructeurs.



4- On voit partout des invitations à "acheter local", et les gens s'enthousiasment à cette idée qui devrait pourtant aller de soi. Les jeunes surtout semblent y être sensibilisés. C'est leur façon de manifester leur attachement à ce qui vient d'ici. Voilà un terrain d'entente intergénérationnel à développer, un terreau fertile à cultiver par les nationalistes.



5- Les logos Aliments du Québec et Qualité Québec apparaît sur de plus en plus de produits dans les supermarchés. Les gens le recherchent et comprennent l'importance d'en tenir compte pour avantager notre économie.



Les gens prennent plaisir à aller au marché pour avoir accès à des produits frais de nos cultivateurs et producteurs, sans parler du contact direct et humain avec eux. Le Grand Marché de Québec vient tout juste d'ouvrir ses portes pour répondre à la demande croissante des consommateurs pour les produits de chez nous qui sont de plus en plus diversifiés.



C'est ainsi que s'accroît la fierté nationale, cette envie d'être pleinement soi, ce désir collectif de se tenir les coudes, de prospérer ensemble et de pouvoir éventuellement réaliser le grand rêve que caressent plus que jamais plusieurs d'entre nous: celui de la création d'un pays vibrant à l'image de son peuple vivant dedans. En un mot, c'est en vantant les mérites de tout ce qui fait qu'on est Nous et personne d'autre qu'on augmente la confiance en nos capacités collectives.


Tout porte à croire que ces publicités récentes sont un signe indubitable que le peuple québécois reprend goût à être pleinement lui-même, à être fier de ce qu'il est, qu'il ne veut plus se laisser marcher sur les pieds.



On constate que faire vibrer la fibre patriotique, ça rapporte! Ça parle au gens de chez nous.


C'est aller dans le sens du renouveau nationaliste bien palpable qu'on peut sentir. Ce regain est sans doute attribuable en partie au bon travail de représentation des intérêts québécois effectué par le gouvernement de la Coalition Avenir Québec avec M. François Legault à sa tête.


Vive le Québec des Québécois.



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie514 articles

  • 970 000

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération en sol natal.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé