Lorsque Montréal pèche par cosmopolitisme

Que le Québec de demain ne ressemble surtout pas au Montréal d'aujourd'hui!

20 menaces concrètes à notre identité collective

2c6f54b40d1c00f9932ac816f729a7ab

Tribune libre

De grâce, mettons tout en oeuvre pour que tout le Québec de demain ne ressemble pas au Montréal d'aujourd'hui!


Et prions pour que le Québec de demain ne prenne sous aucune considération cette fâcheuse tangente cosmopolisante qui lui serait néfaste à tous points de vue, à commencer par la conservation des éléments essentiels de notre identité collective.



Qu'est-ce qui peut bien nous faire affirmer si catégoriquement que la métropole donne le mauvais exemple au reste de la province?


Que retrouvons-nous de si dérangeant, de si menaçant à Montréal qu'il faille en préserver tout le reste du Québec tissé pure laine?


Commençons par 20 des raisons les plus manifestes:



1- l'augmentation néfaste de l'usage généralisé de l'anglais dans la vie courante



2- l'augmentation néfaste de gens qui exigent qu'on s'adresse à eux en anglais et qui refusent carrément le français



3- l'augmentation néfaste d'allophones qui accordent leur préférence à l'anglais



4- l'augmentation néfaste de gens qui ne se considèrent pas québécois d'abord et avant tout, des gens qui se considèrent canadiens ou pire: ethniques



5- l'augmentation néfaste de gens qui ne vivent pas immergés dans la culture québécoise et ne la consomment pas pour la faire vivre



6- l'augmentation néfaste d'immigrés qui choisissent de vivre à part dans une réplique la plus fidèle possible de leur société d'origine (communautarisme): alimentation, langue, habillement, us et coutumes, religion, type de rapports humains, quartiers enclavés aux barrières virtuelles



7- l'augmentation néfaste de gens qui cherchent à introduire les principes de leur religion dans l'organisation de nos systèmes sociaux: écoles, gouvernement, lois, rapports d'inégalité homme/femme, mariages arrangés de mineures, leur propre système de justice comme la charia islamique, etc.



8- l'augmentation néfaste de gens à la mentalité moins évoluée venus de sociétés en retard de 500 ans sur l'Occident et incapables de se hausser à notre niveau



9- l'augmentation néfaste de gens totalement indifférents à la sauvegarde de la nation canadienne-française de souche, le peuple fondateur historique à haut risque de disparition



10- l'augmentation néfaste d'individus provenant de sociétés violentes ou corrompues, et prompts à réagir de cette façon à la première occasion


11- l'augmentation néfaste de gens refusant dès le départ une complète et harmonieuse intégration



12- l'augmentation néfaste d'un agrégat disparate d'ethnies difficilement compatibles qui peu à peu remplacent la population en place et dénature son identité collective historique


13- l'augmentation néfaste de gens qui jamais ne s'identifieront au peuple fondateur et aux difficultés qu'il a dû affronter et qui ne prendront jamais sa défense en se joignant à ses luttes et revendications



14- l'augmentation néfaste de gens totalement insensibles à l'idée que la nation québécoise possède un jour son propre pays, comme toutes les nations dignes de ce nom, et qui ne feront jamais rien pour l'aider à accomplir sa destinée en ce sens, ou qui chercheront même à empêcher une majorité de Québécois francophones de le réaliser



15- l'augmentation néfaste de gens qui apportent avec eux les conflits de leurs pays qui ne nous concernent pas et qui les déversent sans retenue sur la place publique



16- l'augmentation néfaste de la peur et du sentiment d'insécurité le soir dans les rues. Bien des femmes et des vieillards n'osent plus sortir seuls la nuit tombée.



17- l'augmentation néfaste de la criminalité due à la présence de gangs ethniques et mafias internationales



18- l'augmentation néfaste de l'anonymat, de la dépersonnalisation, de la déshumanisation, de l'aliénation de l'individu noyé dans le nombre



19- l'augmentation néfaste du cosmopolitisme, qui évacue peu à peu les nationaux et en fait une ville déracinée, dépossédée de l'âme collective québécoise



20- la monopolisation néfaste des services sociaux par les immigrés, engendrant des listes d'attentes qui leur donnent la priorité sur les natifs, alors forcés d'attendre plus longtemps (rendez-vous médicaux, interventions chirurgicales, enseignement adapté aux enfants en difficulté, recours judiciaires, accès aux services gouvernementaux, etc.)


* * *


C'est pour toutes ces raisons que l'immigration de masse en région doit être combattue et évitée à tout prix. Cela reviendrait à y planter les graines de la dissolution, à laisser se répandre un virus sans antidote connu, comme l'algue bleue dans nos lacs, comme l'hécatombe de l'agryle du chêne venu de Chine, ou plus récemment, l'infestation des puces de lit. Les laisser se disséminer dans toutes les directions ne fera que répandre le mal plus avant, à l'image de la situation déjà précaire qui règne dans la métropole.



C'est pourquoi les règles de sélection des immigrants doivent être modifiées pour tenir compte de la nécessité de protéger l'ensemble des caractéristiques de la nation canadienne-française, c'est-à-dire tout ce qui nous distingue des autres nations et qui fait notre fierté d'être d'ici.


L'expérience a démontré que les meilleures chances de réussite du processus d'intégration sont obtenus avec les candidats occidentaux qui sont ceux qui ont à la base le plus grand nombre de points en commun avec nous, la meilleure capacité d'adaptation ainsi que la plus grande volonté d'intégration.


Jamais au grand jamais il ne faudrait que le Québec de demain ne devienne quelque chose de ressemblant au Montréal d'aujourd'hui! Cela reviendrait à signer notre propre arrêt de mort collectif.


(Les 20 raisons suivantes feront l'objet d'un prochain article en cours de rédaction)


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie513 articles

  • 971 348

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération en sol natal.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé