Message de solidarité des cinéastes israéliens

Géopolitique - Proche-Orient

http://liege.indymedia.org/news/2006/07/7725.php
1 Août 2006
Nous, cinéastes israéliens, saluons tous les cinéastes arabes réunis à Paris pour la Biennale du cinéma arabe. À travers vous, nous voulons envoyer un message d'amitié et de solidarité à nos collègues Libanais et Palestiniens qui sont actuellement assiégés et bombardés par l'armée de notre pays
Nous nous opposons catégoriquement à la brutalité et à la cruauté de la politique israélienne, qui a atteint de nouveaux sommets au cours des dernières semaines. Rien ne peut justifier la poursuite de l'occupation, de l'enfermement et de la répression en Palestine. Rien ne peut justifier le bombardement de populations civiles et la destruction d'infrastructures au Liban et dans la bande de Gaza.
Permettez-nous de vous dire que vos films, que nous nous efforçons de voir et de faire circuler autour de nous, sont très importants à nos yeux. Ils nous aident à vous connaître et à vous comprendre. Grâce à ces films, les hommes, les femmes et les enfants qui souffrent à Gaza, à Beyrouth, et partout où notre armée déploie sa violence, ont pour nous des noms et des visages. Nous voulons vous en remercier, et vous encourager à continuer de filmer, malgré toutes les difficultés.
Quant à nous, nous nous engageons à continuer d'exprimer, par nos films, par nos prises de paroles et par nos actions personnelles, notre refus de l'occupation et notre désir de liberté, de justice et d'égalité pour tous les peuples de la région.
Nurith Aviv/ Ilil Alexander/ Adi Arbel /Yael Bartana /Philippe Bellaïche / Simone Bitton / Michale Boganim / Amit Breuer /Shaï Carmeli-Pollack Sami S. Chetrit / Danae Elon / Anat Even / Jack Faber/Avner / Fainguelernt/ Ari Folman/ Gali Gold / BZ Goldberg / Sharon Hamou / Amir Harel Avraham Heffner/ Rachel Leah Jones / Dalia Karpel / Avi Kleinberger / Elonor Kowarsky / Edna Kowarsky / Philippa Kowarski/ Ram Loevi / Avi Mograbi / Jad Neeman / David Ofek / Iris Rubin / Abraham Segal / Nurith Shareth / Yael Shavit/ Julie Shlez / Eyal Sivan / Eran Torbiner Osnat Trabelsi/ Daniel Waxman / Keren Yedaya

----
Cinéastes arabes et israéliens dénoncent les bombardements au Liban et à Gaza
TV5.fr

PARIS, 26 juil 2006 (AFP) - 26/07/2006 08h05 - Des cinéastes arabes et israéliens ont lancé un appel dénonçant "la brutalité et la cruauté de la politique israélienne" au Liban et dans la bande de Gaza, dans des communiqués reçus à Paris où s'est ouverte le 22 juillet la 8è Biennale des cinémas arabes.
Une quarantaine de cinéastes israéliens, dont Simone Bitton, la réalisatrice franco-israélienne de "Mur", déclarent s'opposer "catégoriquement à la brutalité et à la cruauté de la politique israéliennes qui a atteint de nouveaux sommets au cours des dernières semaines", dans un message de solidarité adressé à leurs collègues arabes réunis à Paris pour la Biennale.
"Rien ne peut justifier le bombardement de populations civiles et la destruction d'infrastructures au Liban et dans la bande de Gaza", déclarent les signataires parmi lesquels figurent aussi Avi Mograbi ("Pour un seul de mes deux yeux") et Eyal Sivan ("Route 181: fragments d'un voyage en Palestine-Israël").
De leur côté, une quarantaine de réalisateurs, producteurs, comédiens et techniciens arabes dénoncent "les bombardardements et massacres commis par l'armée israélienne contre les peuples libanais et palestinien". Ils dénoncent aussi "le silence et la complicité de la communauté internationale des dirigeants arabes et occidentaux" et expriment leur soutien à "la résistance des populations libanaise et palestinienne".
Les signataires, dont les réalisateurs Rashid Mashrawi, Khalil Joreige, Ismaël Ferroukhi, Khaled Ghorbal, Rachida Krim, Christophe Ruggia, s'engagent à oeuvrer pour la réalisation du festival "Ayam Cinemai", prévu en septembre à Beyrouth, et à se rendre dans la capitale libanaise à cette occasion.
Des rencontres sont prévues tous les jours à 18H00 sur le parvis de l'Institut du monde arabe à Paris où se tient la Biennale jusqu'au 30 juillet.



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé