Mea-culpa pour les Blancs *

Accommodements - Commission Bouchard-Taylor

Ainsi Pauline Marois veut réhabiliter le «nous», malmené ou boudé par le PQ à la modernité amnésique, tandis que May Chiu, ex-candidate du Bloc québécois et organisatrice communautaire auprès des personnes issues de l'immigration, s'inquiète de la Commission sur les accommodements raisonnables, cet organisme dont elle dit qu'il est «fait par des Blancs pour les Blancs».
Suite sur le site du Devoir


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé