INDÉPENDANCE DU QUÉBEC 360

Les normes en histoire (20/20)

« Colonie de peuplement : œuvre de fondation d’une nouvelle nation issue d’une nation-mère… »

Chronique de Bruno Deshaies



Présentation
Dans la correspondance échangée entre l’intendant Talon et le ministre Colbert,  le verbe « provigner »  et le substantif « provignement » sont souvent utilisés pour illustrer le processus de la colonisation de peuplement.  Ces termes renvoient à la technique qui consiste à prendre une tige aérienne d’un rosier ou d’une vigne, de la mettre en contact avec le sol jusqu’à ce qu’elle s’y enracine, avant de l’isoler de la plante-mère.   
Selon cette analogie, les colonies sont autant de provins de la plante-mère qu’est leur métropole naturelle et qui puisent à deux racines, la sienne et la leur, les éléments essentiels à leur croissance.  Cela est possible du fait de la communauté d’espèce.
C’est pour cette raison que, en dépit d’elle-même, la France bourbonienne seule pouvait nous apporter cette liberté collective, ces moyens d’être un jour nous-mêmes présents au monde ; et la Grande-Bretagne aussi sûrement nous en privait, malgré elle, sitôt qu’elle peupla de ses ressortissants notre ancienne patrie, d’où nous sommes bannis tout en y demeurant.
« Il n’y a plus de Canada, écrivait Frégault, il ne reste que des Canadiens ».  Le premier Canada s’est, dirait-on, comme résorbé vers sa source en 1763.  Plus tard, en sortant de l’Empire britannique les Treize Colonies, la France nous fit passer, en 1783, de 5 à 66 pour cent des sujets britanniques nord-américains, ce qui obligeait Londres à nous ménager ; en engageant ensuite celle-ci durant une vingtaine d’années dans les guerres en Europe, la France révolutionnaire et napoléonienne l’obligeait à surseoir à ses projets de peuplement pour le Bas-Canada.  Elle a continué d’œuvrer pour notre bien sans l’avoir voulu, comme si un instinct profond l’animait…
PARFONDOR
O O O

Featured b9f184bd28656f5bccb36b45abe296fb

Bruno Deshaies209 articles

  • 275 613

BRUNO DESHAIES est né à Montréal. Il est marié et père de trois enfants. Il a demeuré à Québec de nombreuses années, puis il est revenu à Montréal en 2002. Il continue à publier sa chronique sur le site Internet Vigile.net. Il est un spécialiste de la pensée de Maurice Séguin. Vous trouverez son cours sur Les Normes (1961-1962) à l’adresse Internet qui suit : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-1-20 (N. B. Exceptionnellement, la numéro 5 est à l’adresse suivante : http://www.vigile.net/Les-Normes-en-histoire, la16 à l’adresse qui suit : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-15-20,18580 ) et les quatre chroniques supplémentaires : 21 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique 22 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19364 23 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19509 24 et fin http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19636 ainsi que son Histoire des deux Canadas (1961-62) : Le PREMIER CANADA http://www.vigile.net/Le-premier-Canada-1-5 et le DEUXIÈME CANADA : http://www.vigile.net/Le-deuxieme-Canada-1-29 et un supplément http://www.vigile.net/Le-Canada-actuel-30

REM. : Pour toutes les chroniques numérotées mentionnées supra ainsi : 1-20, 1-5 et 1-29, il suffit de modifier le chiffre 1 par un autre chiffre, par ex. 2, 3, 4, pour qu’elles deviennent 2-20 ou 3-5 ou 4-29, etc. selon le nombre de chroniques jusqu’à la limite de chaque série. Il est obligatoire d’effectuer le changement directement sur l’adresse qui se trouve dans la fenêtre où l’hyperlien apparaît dans l’Internet. Par exemple : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-1-20 Vous devez vous rendre d’abord à la première adresse dans l’Internet (1-20). Ensuite, dans la fenêtre d’adresse Internet, vous modifier directement le chiffre pour accéder à une autre chronique, ainsi http://www.vigile.net/Le-deuxieme-Canada-10-29 La chronique devient (10-29).

Vous pouvez aussi consulter une série de chroniques consacrée à l’enseignement de l’histoire au Québec. Il suffit de se rendre à l’INDEX 1999 à 2004 : http://www.archives.vigile.net/ds-deshaies/index2.html Voir dans liste les chroniques numérotées 90, 128, 130, 155, 158, 160, 176 à 188, 191, 192 et « Le passé devient notre présent » sur la page d’appel de l’INDEX des chroniques de Bruno Deshaies (col. de gauche).

Finalement, il y a une série intitulée « POSITION ». Voir les chroniques numérotées 101, 104, 108 À 111, 119, 132 à 135, 152, 154, 159, 161, 163, 166 et 167.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé