Le député de Portneuf Michel Matte quitte la politique

212e1782c4351872306429ed91678c74

Un autre départ libéral dans la région de Québec : le régime sent la soupe chaude


Le député libéral de Portneuf Michel Matte ne sera pas candidat aux élections provinciales le 1er octobre. Il en a fait l’annonce mardi dans sa circonscription.


En réflexion depuis quelques mois sur son avenir, M. Matte, âgé de 68 ans, a finalement choisi de céder sa place. 


Ancien enseignant, directeur d’école et maire de Saint-Marc-des-Carrières, M. Matte a été élu pour la première fois en 2008, avant d’être battu et de nouveau élu en 2014. 


S’il était resté en politique, M. Matte aurait eu à affronter son ex-collègue Vincent Caron, fondateur du Manoir du Lac-Sept-Îles, qui se présente pour la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Portneuf. M. Caron a claqué la porte du Parti libéral l’an dernier alors qu’il dirigeait le bureau de circonscription de M. Matte. 


M. Matte est le 11e député libéral à annoncer qu’il ne sera pas de retour après son mandat actuel. Dans la grande région de Québec, André Drolet dans Jean-Lesage et Raymond Bernier dans Montmorency ont également fait savoir qu’ils tiraient leur révérence. 


Au Parti québécois, 5 députés ont annoncé leur retrait, dont Agnès Maltais dans Taschereau, tandis qu’à la CAQ, le député de Beauce-Nord André Spénard est le seul à avoir annoncé qu’il quittait à la politique.