L'identité nationale enfin revalorisée.

L'effet d'entraînement positif de l'affaire des minarets.

Soyons nous-mêmes, restons nous-mêmes, une nation distincte du Canada.

Tribune libre

L'affaire des minarets en Suisse a l'avantage d'avoir un effet d'entraînement sur le regain d'indentité nationale qui refleurit sur les pays occidentaux face à l'insidieuse désagrégation destructrice.
Voici 3 extraits d'un article présentant les vues d'un sociologue et du président français Nicolas Sarkozy.
On notera à quel point les vues exprimées correspondent à ce que nous vivons ici-même et à notre saine réaction d'affirmation nationale. Je prédis que tous les pays occidentaux vont emboîter le pas dans un proche avenir afin de préserver leur culture et leur mode de vie.
Début de l'extrait:
"Le minaret vient heurter [un paysage culturel pétri de christianisme], pour imposer un pluralisme religieux, qui passe mal. Les Français, comme les Européens, ont une réaction souverainiste, une réticence à la mondialisation, économique, culturelle et religieuse", explique au Figaro le le sociologue des religions Jean-Paul Willaime dans une tentative de décodage de ce sondage.
Nicolas Sarkozy n'y va en effet pas par quatre chemins: "L'identité nationale c'est l'antidote au tribalisme et au communautarisme (...) Cette sourde menace que tant de gens dans nos vieilles nations européennes sentent, à tort ou à raison, peser sur leur identité, nous devons en parler tous ensemble de peur qu'à force d'être refoulé ce sentiment ne finisse par nourrir une terrible rancœur".
Au-delà, pour le président français, "respecter ceux qui arrivent" implique en retour de "respecter ceux qui accueillent", c'est-à-dire "s'efforcer de ne pas les heurter, de ne pas les choquer, c'est en respecter les valeurs, les convictions, les lois, les traditions, et les faire - au moins en partie - siennes".
(fin de l'extrait)
Personnellement, je remplacerais le "au moins en partie" par "totalement". C'est là le devoir absolu de l'immigrant.
Soyons nous-mêmes, restons nous-mêmes, une nation bien distincte du Canada.
Réjean Labrie de Québec.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie493 articles

  • 947 412

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    9 décembre 2009

    Il est difficile de suivre Sarcozy lui qui a trouvé que les Québécois voulaient se fermer aux autres par leur haine qu'ils manifestent envers les canadians,etc...C'est curieux que lorsque c'est sa communauté qui est touchée, il ne pense plus de la même manière. Comme me disait une citoyenne francaise:Sarco?, c'est un con...