M. Yves Michaud

Guerrier de la première heure de l'Indépendance du Québec

Tribune libre 2010


- Lettre ouverte -
Je désire, monsieur, vous assurer de mon appui citoyen indéfectible dans le cadre du litige qui vous oppose à l'Assemblée nationale du Québec depuis le 14 décembre 2000.
Appui, qui plus est, intensifié plus que jamais - pour ne pas dire authentifié - consécutivement à la lecture de la lettre ô combien décevante ([www.vigile.net/IMG/pdf/3-marois-Lettre_a_M_Michaud_2_.pdf->www.vigile.net/IMG/pdf/3-marois-Lettre_a_M_Michaud_2_.pdf]) de madame la cheffe de l'Opposition officielle au sein de cette dite Assemblée, laquelle lettre vous fut formellement adressée et acheminée, comme on sait, dans les dernières vingt-quatre heures.
Quant aux propos hautement partisans et profondément mesquins de quelques-uns des membres du Cabinet ministériel (dont ceux tenus notamment par l'ineffable ministre Jean-Marc Fournier, leader parlementaire, lequel à l'instar de son prédécesseur Jacques P. Dupuis ne répugne jamais à exécuter les plus bases besognes) - énoncés à la faveur de ce nouveau rebondissement autour de ce qu'il est convenu d'appeler « L'Affaire Michaud » -, eh bien je ne m'en formaliserai point outre mesure.
Ces gens-là ont depuis longtemps, très longtemps, égaré tout sens à la fois de l'État et de la Dignité. Si tant est qu'ils eussent pu en d'autres temps, immémoriaux sinon archaïques (anté 1967 peut-être, sinon certainement), s'en faire les nobles instruments convaincants et convaincus.
Librement à vous, M. Michaud,
Jean-Luc Gouin,
_ citoyen du Québec,
_ auteur, ce 4 décembre 2010
http://classiques.uqac.ca/contemporains/gouin_jean_luc/gouin_jean_luc_photo/gouin_jean_luc_photo.html

Featured 9d70efc13bfcf28a347710d42fbdde90

Jean-Luc Gouin94 articles

  • 85 959

Chambrelan du verbe et indocile citoyen de la Cité (les dossiers de la Francité et de la « Question » nationale du Québec l’occupent – et le préoccupent – tout particulièrement), mais également docteur en philosophie diplômé de l'Université Laval et spécialiste nord-américain du penseur allemand Hegel, JLG a publié ouvrages et maint article portant pour la plupart sur celui-ci.



Hegel. De la Logophonie comme chant du signe, son dernier opus, fruit de trente ans de recherche, a été publié simultanément, en 2018, et aux PUL, à Québec, et chez Hermann à Paris.

 

Textes « citoyens » choisis de Jean-Luc GOUIN ( 1995-2018 )

( parmi quelques centaines, qui hélas ne vieillissent pas )

 

•• Les Bilinguistes. Grands sorciers des langues phagocytaires

•• Débat sur la langue dans le quotidien Le Devoir (Été de 1998)

•• Qui sort, digne ! Franchir le miroir de notre schizophrénie collective

•• Le Franc Pays. Québécois ou Québec coi ? (+ de 20 ans plus tard, rien n’a changé...)

•• Le Lys dans le lisier (Ou pourquoi l’Indépendance du Québec, en quelques mots)

•• Aux larmes citoyens ! (anthropoème en hommage à Gaston Miron)

•• Philippe Couillard : Le Philippe Pétain de notre temps (Lettre à mon premier sous - ministre)

•• Autres espaces de réflexion (Société, Culture, Politique... dont : Ouvrez le Feu ! , Liquider pour argent liquide , Halloween. Plaie ou plaisir de l’enfance ? , Interdit de ne pas fumer ! ...) 

•• De l’humain travesti en divin (modeste contribution au projet d’une Charte de la laïcité)

•• Précis sur la malhonnêteté intellectuelle (aussi nommée mauvaise foi)

•• L’Homme Prométhée (une forme de « CQFD » irrésistible aux textes qui précèdent...?)

 

 





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Marcel Haché Répondre

    5 décembre 2010

    @gébé Tremblay
    Jean Marc Fournier n'est pas un abruti.C'est un lâche.Comme tous les libéraux,il voudrait nous faire croire qu'il est en mission supérieure,qu'il Nous est fidèle.
    Je maintiens que ce député est élu grâce au vote anti-Québec.Vous avez raison,le P.Q. manque ici une occasion de s'inspirer du parler net de Yves Michaud.

  • Archives de Vigile Répondre

    5 décembre 2010

    Nos 2 principaux lobbies ethniques, une qui finance la caisse électorale du PLQ et l'autre dont certains éléments du genre féminin, se promènent masquées et couvertes de la tête aux pieds. Chacune défendue, même si elle n’était pas attaquée, par un des frères Lucien et Gérard Bouchard. Pendant ce temps-là, M. le saint Fournier du PLQ « diabolise » le nationalisme ethnique des Québécois francophones. Misère.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 décembre 2010

    Aucun député péquiste n'a répodu aux inepties de Jean Marc Fournier ?
    Cet abruti prétend à l'Assemblée Nationale que le souverainisme est une ethnie et personne ne lui répond.
    Ce débile crache sa haine contre des citoyens Québécois qui auraient des sentiments nationalistes ethniques, mais louange le nationalisme ethnique de la communauté juive !
    Et personne ne lui répond !