Dix mille enfants anglophones opteraient pour l'école française

Tribune libre


Comme la politique est affaire d'intérêts, de rapports de forces et
d'effectivité, ce qui arrive prouve que notre position est beaucoup plus
forte que nous le pensons. Elle résulte de notre patience et notre
détermination, patience et détermination étant les deux faces d'une seule et
même vertu d'une volonté consciente.
Je vous réfère à la Finlande au moment de son indépendance avec la
Révolution bolchévique de 1917 et le traité de Tartu de 1920, signé par
Staline en personne.
Dominée pendant 600 ans par la Suède avant de passer cent ans sous
domination russe, les Suédois installés sur place, minoritaires, dominaient
la scène économique et politique en Finlande et les Suomen, les Finlandais
de souche, se soumettaient.
Avec l'indépendance survenue inopinément, ces Suédois ont dû apprendre le
suomi et s'adapter comme il le fallait. Depuis ce temps, cette minorité a
donné de grands noms à la Finlande indépendante.
La nécessité n'a pas de loi. Elle fait loi. C'est la première leçon à
apprendre en géopolitique et en stratégie d'État.
JRMS

Featured 751d93ca198caacf4590a022022f5bc8

René Marcel Sauvé217 articles

  • 230 240

J. René Marcel Sauvé, géographe spécialisé en géopolitique et en polémologie, a fait ses études de base à l’institut de géographie de l’Université de Montréal. En même temps, il entreprit dans l’armée canadienne une carrière de 28 ans qui le conduisit en Europe, en Afrique occidentale et au Moyen-Orient. Poursuivant études et carrière, il s’inscrivit au département d’histoire de l’Université de Londres et fit des études au Collège Métropolitain de Saint-Albans. Il fréquenta aussi l’Université de Vienne et le Geschwitzer Scholl Institut Für Politische Wissenschaft à Munich. Il est l'auteur de [{Géopolitique et avenir du Québec et Québec, carrefour des empires}->http://www.quebeclibre.net/spip.php?article248].





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé