Deux Juifs emmerdeurs

Ce que Gesca publie et... ne veut pas publier

Cinéma québécois et anglobalisation

Deux Juifs emmerdeurs
Il y a longtemps que je fréquente le blogue de Lagacé. Il s’y dit du sérieux et du comique, mais sans méchanceté. Sans arrogance. Un blogue fait pour des Québécois… et que fréquentent beaucoup de bons Québécois. Il est donc dommage que s’y glissent des corps qui y semblent aussi étrangers qu’une fausse note dans du Beethoven, pour distiller le mépris et l’arrogance. Il sévit depuis quelque temps, sur le blogue de Lagacé, deux Juifs emmerdeurs : « Honorable » et « Respectable ».
Un exemple ?
" 6 mars 2010
08h00
Pas mal certain que les canadiens Français qui ont majoritairement voté contre la conscription auraient toléré les camps de concentration au Québec durant la seconde guerre mondiale. Une vigilance raisonnable envers leurs descendants est donc légitime .... "
C'est nous, Québécois, les descendants qu'il est légitime de surveiller....
Mauvais Québécois ou mauvais Étrangers ? Allez savoir !…. Il y a un mauvais esprit qui n’a pas de patrie. C’est le mauvais esprit qui ne peut être chez-lui nulle part, car il se veut différent. Il se bâtit une supériorité de façade sans laquelle il se sent démuni, car les autres, vous savez…. .
« Honorable » et « Respectable », me rappellent ces expats coloniaux d’Algérie ou du Gabon, de Calcutta ou d’Abidjan, qui se tiennent en groupes, vivent derrière une clôture et ont pour plus grand plaisir d’insulter les « natives ». Mépriser les « pas-supérieurs », vous savez, ceux qui n’ont pas fait Cambridge ou la Sorbonne.
La plupart du temps, ils le font entre eux, dans leur salon, ou sur leur terrasse. Ils se racontent des histoires de nègres en pensant que les boys indigènes qui leur servent leur Logavulin ou leur Pérignon sont sourds, ou ne comprennent pas. Les indigènes sont lents, vous savez…
Mais un jour ils s’enhardissent. Ils sortent en bande à Treichville, ou à Limete, et chantent « Aux arbres, citoyens ! »… Ça fait une meilleure blague à raconter aux copains. « Tu sais, on est gonflé, on leur a dit… et on a fait…. et ces mauviettes n’ont pas bougé ! Ils sont cons ! Con…golais ! Ha ! Ha ! Ha !… »
Et c’est si drôle de se moquer des Indigènes qu’ils finissent par le faire tous les soirs. Jusqu’à ce que les pauvres mecs, dans la Cité, se le répètent et en viennent à croire que tous les Français sont des salauds. Et le mec de la Cité, il ne connaît pas Pasteur, ni l’Abbé Pierre ; il n’entend jaser que les Français qui sont arrogants et méprisants… Il ne voit que les salauds. Alors il pense… pourquoi ils ne partent pas ?
Puis quelqu’un, un jour, un Bantou comme les autres, dit à un expat plus en verve ce soir-là, qui en a sorti une plus bête que d’habitude, de fermer sa gueule. Et l’expat voit qu’ils ne sont pas nombreux dans le bar à la trouver drôle. Après, on ne sait jamais comment ça finit.
J’en ai marre de « Honorable » et « Respectable ». Je ne sais pas si ces individus sont vraiment aussi stupides que leur comportement le laisse croire ou s’ils jouent le rôle d’agents provocateurs. Je ne sais pas s’ils sont deux, ou seulement les deux faces d’un même visage, mais le résultat est le même. En traitant les Québécois comme si nous étions tous des demeurés, ils invitent à des généralisations abusives.
Quand un article qui parle de bonshommes de neige et de la pudibonderie américaine est détourné de son objet, dès les premiers commentaires, pour devenir une critique acerbe de l’usage du mot « pharisien » qui véhiculerait un insupportable connotation antisémite, je vois deux insignifiants qui veulent se faire une petite notoriété de matamores dans leur petit milieu, parce qu’ils « osent » venir déblatérer sur les Québécois, dans un journal qu’on souhaite québécois.
« Honorable » et « Respectable » le font régulièrement. Derrière eux, j’entrevois une petite clique d’universitaires prétentieux qui rient comme des fous à se raconter qu’on peut vraiment dire n’importe quoi aux Québécois.
Je pense que ces emmerdeurs ont trop vilipendé le Québec et les Québécois. Ils CRÉENT des antisémites et Cyberpresse ne devrait pas tolérer qu’ils le fassent. Assez. Basta. Stop. Il est temps qu’un Québécois comme les autres leur dise de fermer leurs gueules.
C’est fait.
Pierre JC Allard
http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/2010/03/05/les-etats-unis-pudique-pays/

Featured fc507bf9d929a453f35352214cb63c0b

Pierre JC Allard18 articles

  • 16 594

[Avocat (1957), économiste (1965)->http://nouvellesociete.wordpress.com/auteur/]. Premier directeur général de la Main-d’oeuvre au gouvernement du Québec, directeur général de l’Institut de Recherches et de Normalisation Économique et Scientifique (IRNES) et vice-président adjoint (Finance/Administration) du Groupe SNC.





Laissez un commentaire



17 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    18 décembre 2010

    Le test des trois passoires
    Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse. Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit : « Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ? »
    « Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes tout cela, j'aimerais te faire passer un test rapide. Ce que tu as à me dire, l'as tu fait passer par les trois passoires ?
    Mais oui, reprit Socrate, avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois passoires.
    La première passoire est celle de la VÉRITÉ. As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est VRAI ? » « Non, pas vraiment, je n'ai pas vu la chose moi-même, je l'ai seulement entendu dire. » « Très bien ! Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.
    Voyons maintenant, essayons de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la BONTÉ. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de BIEN ? » « Ah non, au contraire! J'ai entendu dire que ton ami avait très mal agi. » « Donc, continue Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es pas sûr qu'elles soient vraies. Ce n'est pas très prometteur !
    Mais tu peux encore passer le test, car il reste une passoire : celle de l'UTILITÉ. Est-il UTILE que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ? » « Utile ? Non, pas vraiment, je ne crois pas que ce soit utile. »
    « Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni VRAI, ni BIEN, ni UTILE, pourquoi vouloir me le dire ? Je ne veux rien savoir. De ton côté, tu ferais mieux d'oublier tout cela . »

  • Archives de Vigile Répondre

    18 décembre 2010

    Monsieur Allard, avocat, croit sur parole sur le Web 2.0, une Madame qui affirme le plus sérieusement du monde :
    >>> Si vous voulez en savoir plus sur lui et sur tout ce que je sais sur ce qui se trame au Québec dans ce domaine, écrivez-moi.
    _____________
    Elle ne pouvait pas le dire ici. Faut communiquer avec elle en privée. Pas mal certain que vous avez communiqué avec elle en privé monsieur Allard ;)
    Hé, Hé,
    Je ne me pose pas de questions. Je ne pose aucun diagnostique. Et moi aussi je l’a crois sur parole car elle doit en savoir des choses si elle a peur de les affirmer en public. Peut-être plusieurs centaines de milliers pages Word du genre Wikileads.
    Avis aux lecteurs :
    Je n’ai pas commandé qu’on lui tire des cailloux dans sa fenêtre. C’était des œufs. Mon mandataire à garder l’argent des œufs pour lui, -le scélérat- et à lancer des cailloux à la place (selon madame Merette). Je déconne ici évidemment.
    J’ai téléphoné su SPVM du poste de quartier de madame Merette pour expliquer que je n’étais pas rattaché aux cailloux mais aux œufs et on m’a dit qu’il n’y avait jamais eu aucun numéro d’événement rattaché à sa soi-disante plainte qui n’existe pas ou plus.
    Et on m’a aussi dit que je n’étais pas connu de leur service contrairement à madame Merrette pour citoyenne querel…..
    Si vous voulez savoir le restant de la phrase veuillez communiquer avec moi par courriel. Mais tout comme Mme Merette je ne publie pas mon adresse. C’est à vous de trouver.
    Notez que contrairement à madame merette je ne sais rien sur elle et sur tout ce qui trame au québec. C’est peut-être pour ça que je ne vous donne pas mon adresse courriel enfin de compte.
    Allumeur, allumer.
    La raison pour laquelle je réplique 9 mois après son commentaire est que Madame fut affligée d'une terrible maladie (selon elle sur les blogues) alors par respect pour elle je n'ai pas voulez en rajouter.
    Madame Merette m'apparaît plus en forme en ce moment. Elle est de retour sur la blogosphère alors qu'il me soit permis de répliquer.
    Pas sûr que son commentaire l'a rendu plus heureuse par exemple. Et pour répliquer à ça faut vraiment avoir rien à faire en ce samedi matin 18 décembre.
    Je ne dis pas que Madame n'en vaut pas la peine. Je suis convaincu que oui. Mais son commentaire à mon égard non cependant car c'est bas de gamme et ça manque de classe pour ne dire que cela monsieur Allard.
    Respectable, fédéraliste colonisé par une culture supérieure à la sienne, catholique du québec profond et chasseur d’antisémites.

  • Archives de Vigile Répondre

    29 mars 2010

    @ Line Merrette
    Merci pour ce renseignement. La pièce qui manquait au puzzle. On a donc vraisemblablement ici un autre exemple de cette instrumentation des faibles d'esprit pour semer la zizanie... ou pire. L'approche "Reichstag".
    Souvent bien pire, car si les toqués qui se font exploser en Irak ou à Moscou au milieu de pauvres gens étaient institutionnalisés, avant qu'un sergent-recruteur de provocateurs ne les convainquent de mourir pour donner une valeur à leur vie, on éviterait bien des drames. A qui profitent ces drames. ?
    Dans le colonnes de Lagacé, qu'un universitaire un peu pédant viennent se faire un nom en déblatérant contre les Québécois n'est pas bien grave. Qu'il se cache derrière le bouclier de sa judéité pour détourner les ripostes qu'il mériterait n'est pas non plus bien original.
    Ce qui a créé un "emmerdement", c'est l'apparition de son "straightman" - Respectable - qui, en lui servant d'écho, a rendu le discours inacceptable sur les fils où le duo se pointait. Qui a manipulé qui ?
    Vous nous dites, Madame Merrette, que l'acolyte est une pauvre cloche de passage, récidiviste dans la provocation gratuite. Bon. Fin de l'intermède. Mais je me demande à qui profitent ces bêtises...
    Pierre JC Allard

  • Archives de Vigile Répondre

    23 mars 2010

    Respectable n'est pas juif. J'ai eu affaire à lui personnellement.
    C'est un Québécois francophone de Trois-Rivières, un cas intéressant-pathologique. Il m'a d'ailleurs retracée et écrit à mon adresse d'affaires et lancé ou fait lancer des cailloux dans mes fenêtres (il a avoué). J'ai fait une plainte à la police. J'imprime et je conserve religieusement tous ses courriels et commentaires à mon sujet.
    Si vous voulez en savoir plus sur lui et sur tout ce que je sais sur ce qui se trame au Québec dans ce domaine, écrivez-moi.
    J'en aurais long à dire sur la hasbara, le logiciel Megaphone et http://giyus.org/. Car il s'agit d'un mouvement organisé et mondial. Mais Gesca, pour diverses raisons, a adopté une attitude molle et complaisante.
    Je vous invite aussi à visiter le blogue d'une dame de Kingston, ancienne membre du Parti Conservateur qui l'a quitté avec dégoût quand Harper s'en est emparé http://pushedleft.blogspot.com/ et qui a fait de longues recherches sérieuses sur Stephen Harper et qui explique pourquoi les experts palestiniens ne peuvent avoir de visa pour venir donner des conférences au Canada, entre autres, et quelle est cette fumisterie que le comité parlementaire contre l,antisémitisme dont le Bloc, dans son immense naïveté, était membre jusqu'à dernièrement, alors que le but est de faire déclarer tout commentaire critique envers le gouvernement actuel d'Israël ou Tsahal comme antisémite et donc illégal. Et bien entendu les Québécois sont identifiés comme antisémites dans le ROC.

  • Gaëtan Pelletier Répondre

    11 mars 2010

    @angryfrenchguy,
    Quand j'allais au bureau de poste, avant, et que je criais "JUIF". Tout le monde sortait. Maintenant, quand on crie "JUIF", tout le monde vous saute dessus. J'ai été moi aussi surpris par ces "supposés" emmerdeurs. Alors, je suis allé vérifier sur le blogue de Patrick Lagacé.
    Le net est rempli de chasseurs de bonnes causes. Avant de tirer, il faut vérifier. Les chasseurs pressés finissent par abattre un autre chasseur, tellement excités qu'ils oublient qu'un chevreuil n'a pas de dossard.
    Je ne vais jamais à la chasse...
    En fait, le mieux est d'aller constater que les deux s'amusent énormément à rire de quelqu'un en se passant quelques dictionnaires qui ne sont jamais les bons.
    En ce sens, ce sont des emmerdeurs comme deux ados le sont quand ils s'y mettent. Pour le reste, si le mot juif est là, c'est qu'ils profitent de l'empathie des commentateurs pour les "victimes juives" pour leur en faire voir un peu.
    Enlevons, le mot juif, et tout le monde dans le bureau de poste ne fera que tourner la tête...

  • Archives de Vigile Répondre

    10 mars 2010

    Bon, il est maintenant avéré que nous parlons tous les deux un peu d'anglais. Comment est votre latin ? Un "non sequitur", c'est un énoncé ou une assertion qui n'a pas vraiment de lien avec ce qui précède. C'est ce que vous faites dans ce commentaire.
    Je dis que sur un blogue comme celui de Lagacé où l'on échange généralement sans méchanceté, les commentaires de Honorable & Respectable sont des corps étrangers. Je les compare à une fausse note dans une partition musicale . Assez anodin. J'aurais pu parler de tache de boue sur une botte bien vernie... ou pire.
    Je précise que j'ignore s'ils se sentent Québécois ou autre au chose, mais je souligne qu'il y a un mauvais esprit qui n'a pas de patrie. Notez la totale absence de préjugé. J'insiste que ce mauvais esprit ne peut être chez lui nulle part, car il VEUT être différent. On est bien loin du racisme... Et j'enchaîne en tapant sur les expatriés français en Afrique....
    Vous, vous enchaînez sur les Juifs apatrides qui ont tué le Christ et qui mangent des bébés.... Ça, c'est un non sequitur. Je dirais même que c'est un peu bebête, mais bon, disons que c'est l'émotion.
    Vous me demandez si j'aurais pu traiter H&R de cons sans remettre en question leur appartenance au Québec. Bien sûr, mais mon propos n'est pas de les traiter de cons - chacun jugera - mais justement de remettre en question leur appartenance au Québec. Comme les Bantus, je me demande pourquoi ils ne partent pas...
    H&R ne "participent PAS au débat"; ils apparaissent sur le blogue de Lagacé comme Rosenkrantz et Guildenstren chez Hamlet, chaque fois qu'ils entendent "juif" ou quoi que ce soit de désagréable qu'ils supposent avoir éveillé une mauvaise pensée chez les Gentils, en négligeant que nous ne sommes pas tous des French guys en colère...
    Je ne suis PAS antisémite. J'ai plus de 2 000 textes écrits depuis plus de 50 ans qui traînent sur le web - mettez Pierre JC Allard sur Google - et vous n'en trouverez pas qui soit antisémite. Je n'en ai d'ailleurs qu'une demi douzaine qui parlent même des Juifs, dont un qui leur était assez sympathique pour qu'on m'en félicite....
    Je ne mets pas les gens en colonnes, mais je mets ce qu'ils disent en deux tas d'inégale importance. Ce que je lis de H&R ne va pas dans le sac de la récup. Ce commentaire non plus. Pour votre oeuvre en général, je ne sais pas.
    Pierre JC Allard

  • Archives de Vigile Répondre

    10 mars 2010

    En tout cas, si l'objectif de vos deux amis c'était de provoquer de l'antisémitisme, comme vous dîte, dans votre cas ils ont tapé un home run!
    "(...)s’y glissent des corps qui y semblent aussi étrangers qu’une fausse note dans du Beethoven, pour distiller le mépris et l’arrogance. [...] Mauvais Québécois ou mauvais Étrangers ? Allez savoir !…. Il y a un mauvais esprit qui n’a pas de patrie. C’est le mauvais esprit qui ne peut être chez-lui nulle part, car il se veut différent."
    Le Juif cet apatride, corps étranger dans la Nâtion... Dîte donc, ça vous gêne pas pour cinq cennes les clichés du 19e siècle, vous! Z'auriez pu ajouter qu'ils sont avares, qu'ils ont tué le Christ et qu'ils mangent des bébés, un coup parti!
    L'idée que c'était possible de traiter vos deux copains de cons sans remettre en question leur appartenance au Québec n'est jamais passée dans votre crâne dégarni? Christ, dans l'temps les Juifs du Québec étaient tous anglicisés et ne participaient pas au débat. Au moins vos deux bigots ils participent au débat, et en français à part de d'ça.
    Et vous, tout ce que vous trouvez à faire, c'est de leur donner raison sur toute la ligne en confirmant leurs préjugés sur les Québécois antisémites et sectaires. Nice!
    Anyway, quand vous mettrez à jour votre index des "bons" et "mauvais" Québécois, M'sieur Allard, je vous prierais de mettre mon nom dans la colonne où le vôtre ne se trouve pas. Si les gens qui pensent comme vous sont les bons, moi je deviens méchant.

  • Jean-François-le-Québécois Répondre

    10 mars 2010

    @ Mario Goyette:
    C'est vrai qu'aujourd'hui, être antisémite, ce n'est plus être une personne qui est hostile aux juifs, mais simplement une personne qui n'est pas automatiquement d'accord avec les membres de cette même communauté. Sur à peu près n'importe quel sujet que ce soit.
    Dans certains pays d'Europe, comme l'Allemagne et le Royaume-Uni, quiconque discute de la possibilité qu'il n'y ait pas eu exactement 6 millions de victimes, dans le cadre de l'Holocauste, peut être immédiatement arrêté par la police. Et être condamné à l'incarcération! Peut-être cela serait-il un peu excessif?

  • Archives de Vigile Répondre

    9 mars 2010

    L'honorable emmerdeur y va pour le grand jeu sur le blogue d'Actualité. Ce qui me choque encore plus que l'arrogance des coloniaux, c'est la tranquille soumission des colonisés. Mais il y a pire. Il y a la scission qui semble bien irréductible entre Québécois. C'est par elle, que nous aurons été vaincus finalement. Sans doute définitivement .
    http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/02/21/quand-la-nation-nest-plus/
    Pierre JC Allard

  • Archives de Vigile Répondre

    9 mars 2010

    @ M.Noël
    Je me suis colletaillé avec le doc ainsi que sa fidèle admiratrice Monique Desautels qui le suit partout, sur le Carnet de René Mailhot et de Richard Martineau, pas beau à voir...
    Le Dubaïgate ressemble à s'y m'éprendre à l'assassinat de Gérald Bull, ingénieur canadien criblé de balles sur le seuil de sa porte à Bruxelles. Normand Lester en avait fait une très bonne analyse à Radio-Canada, avant qu'il ne sorte l'histoire des Minutes du Patrimoine de Robert Guy Scully...

    http://archives.radio-canada.ca/societe/criminalite_justice/clips/3709/
    Attention, M.Frappier, ils approchent.
    http://www.youtube.com/watch?v=JrfDZ3XUiSA&feature=related

  • Archives de Vigile Répondre

    9 mars 2010

    Je ne crois pas que ce soit à cause des Juifs. C,est un sujet que j'aborde somme toute peu souvent.
    Du jour au lendemain, j'ai perdu mon droit de m'exprimer. C'était pendant le tremblement de terre d'Haiti.
    Trois courriels à la directrice, aucune réponse.
    Vraiment bizarre.
    Dans Le Devoir, un message sur deux est censuré.
    Le combat pour la liberté d'expression est vraiment difficile.

  • Archives de Vigile Répondre

    9 mars 2010

    .
    Ce que vous dites est exact, M. Allard. Pour l'essentiel.
    Et ce même, hélas, jusque dans les multiples discugroupes du journal « Le Devoir » !
    Imbéciles, fanatiques, agents provocateurs...? Toutes ces réponses à la fois, peut-être bien.
    Reste qu'il s'agit d'une véritable guerre - guerre de l'« information ». C'est-à-dire : guerre de la visibilité publique du verbe. D'un verbe. Unique, unilatéral et tueur de la différence. Bref, guerre de propagande. Que dis-je ? D'endoctrinement ! De tous les instants.
    Or ignorer ces gens ne serait-il pas, désormais, la plus raffinée des attitudes à adopter à leur endroit ?
    Car enfin, à parler tout seul, pour soi-même, on finit toujours par s'épuiser. Comme un enfant qui crie et pleure à s'époumonner. Juste pour que l'on s'occupe de lui.
    Ignorer. Superbement.
    Et ils s'en retourneront ailleurs. D'eux-mêmes.
    À « The Gazette », au B'nai Brith Canada ou au « Suburban » de Beryl Wajsman, par exemple. Où entre « Us » (ou « US », c'est selon), on pourra sans conséquence se nourrir jusqu'à plus soif -- par Victor Nizard (M.D. !), Jack Jedwab, Julia Coriat, Jean-Marie Gélinas, Steven Slimovitch, Anthony Housefather, Robert Libman, Elie Benchetrit, Edmond Silber, Esther Delisle, Daniel Laprès, David Ouellette et autres « Dr Michael Laughrea, MPhil, PhD » (!!) interposés -- défieller la haine de l'Autre (du « Goy », de la « Goya » et de tous les « Goyim » repérables à vue) au nom de l'incommensurable fatuité de soi.
    [JLG->http://classiques.uqac.ca/contemporains/gouin_jean_luc/
    gouin_jean_luc.html]
    -> À tout hasard, suggestion de lectures (que je crois toujours utiles) sur le sujet : Le Pithiatisme judéen. L'art de se créer des ennemis de toute pièce (le texte de Mme Gardenelle tout au bas de la page), plusieurs interventions pertinentes en ces lieux-ci, et enfin une très modeste contribution du soussigné.

  • Gilles Bousquet Répondre

    9 mars 2010

    Pas difficile à deviner pourquoi M. Noel, avec son franc-parlé écrit, est barré sur l'Actualité. Parce qu'il ne faut jamais critiquer les juifs même quand ils ont tort parce que c’est très vilain et que ça s'appelle de l'antisémitisme, une affaire plus grave que le meurtre en série de Palestiniens. Messieurs Bush et Harper vont vous confirmer ça n’importe quand. Ça s'en vient comme ça pour les musulmans islamistes aussi.

  • Archives de Vigile Répondre

    9 mars 2010

    Effectivement le doc Laughrea est omniprésent sur les blogues de l'Actualité. Moi, je suis barré
    J'ai écrit 3 fois à la directrice du magazine pour savoir pourquoi. Aucune réponse. Barré!

  • Archives de Vigile Répondre

    8 mars 2010

    Bonjour Pierre,
    Si ces deux fin-finauds attaquent, se paient la tête de ceux qui les logent… Il revient alors à Cyberpresse la responsabilité d’engager des modérateurs à grilles plutôt ignares qui ne semblent pas trop comprendre le faux débat dérivés par deux baveux qui mériteraient d’être bannis à vie.
    http://gaetanpelletier.wordpress.com/2010/03/09/cyberpresse-et-la-crasse-autour-du-bain/

  • Archives de Vigile Répondre

    8 mars 2010

    Bonjour M.Allard
    Au Québec, vous n'avez qu'à prononcer le mot "juif" que déjà tous les feux du SCRS et de l'ambassade d'Israël sont braqués sur vous pour vous traitez d'antisémite.
    Allez lire le blogue de Chantal Hébert: Cause noble ou dérapage.
    Si vous n'êtes pas convaincu.
    http://www2.lactualite.com/chantal-hebert/2010-03-01/cause-noble-ou-derapage/#comments

  • Archives de Vigile Répondre

    8 mars 2010

    Ça me titille un peu aussi monsieur Allard, ces commentaires sur les blogues, et pas seulement sur l'espace de Lagacé. Je trouve en effet qu'il y a de plus en plus de propos bizarres qui y sont exprimés.
    Mais ce qui m'agace le plus c'est la pauvreté des raisonnements et des idées que l'on y trouve à profusion. Je lis certains commentaires et très souvent c'est complètement en dehors de la plaque quand ce n'est pas franchement simpliste et idiot.
    C'en est au point où je me demande si les blogues ne sont pas en train de devenir un simple bruit de fond sans fond. Et je m'interroge aussi sur la pertinence pour moi, de continuer à les fréquenter...