La transition de Canadiens-français à Québécois : échec d'un projet rassembleur

Des étrangers qui immigrent dans leur communauté, pas au Québec

Un moratoire sur l'immigration désordonnée devient inévitable

Tribune libre


Lors de la montée de l'élan souverainiste chapeauté par le Parti québécois durant les années soixante-dix, les instances du parti avaient cru bon de valoriser ce bel mais ô combien naïf idéal d'inclusion de tous les nouveaux arrivants aux Canadiens-français d'alors afin qu'ils se joignent à notre grand projet collectif de créer une société égalitaire, libre et indépendante. Une idée prometteuse qui n'a malheureusement pas eu d'écho chez ceux conviés à le réaliser à nos côtés.

Car malgré tous les efforts déployés et par le gouvernement et par l'attitude hospitalière de la population, on ne peut que constater l'échec absolu des deux occasions d'association que les immigrants ont eues pour nous démontrer leur bonne volonté : 95% de Non aux 2 référendums chez les communautés ethniques; le refus de devenir le moindrement comme Nous tel que démontré par la pratique largement répandue du communautarisme, tendance particulièrement forte chez les tiers-mondistes, lesquels n'ayant en général aucune idée précise de l'endroit où ils atterrissent, n'importe quel autre faisant l'affaire tout autant. Non, le Québec n'est jamais « choisi ».

On nous a forcés à abandonner notre appellation de Canadiens-français, nous dépouillant de nos fières origines, croyant que celle de Québécois serait plus inclusive des nouveaux arrivants. L'ennui, c'est qu'ils la refusent tout autant. Ce changement imposé marquait le début regrettable des multiples tentatives de désincarnation de notre identité collective séculaire. Plus moyen d'être d'ici, il fallait être de partout.

Phénomène particulièrement remarquable chez les arrivants en provenance des pays sous-développés du tiers-monde, les étrangers qui affluent à nos frontières par dizaines de milliers chaque année viennent s'agglutiner expressément à leur communauté respective, pas au Québec. Ils s'en viennent rejoindre les leurs, mais pas nous. Ils viennent augmenter et consolider leur propre culture, mais pas la nôtre.

On observe à l'évidence que bon nombre de ces immigrants cherchent à poursuivre obstinément leur mode de vie arriéré par rapport au nôtre, à défendre opiniâtrement un système de valeurs tout à fait incompatible et condamnable, à vivre repliés entre eux, et à éviter le plus possible tout contact avec les natifs. Conséquemment, les conflits sociaux, les tensions d'ores et déjà tangibles ne pourront qu'aller en s'aggravant au fil du temps. Au nom de quelle idéologie indéfendable faudrait-il poursuivre une telle politique nuisible à la paix sociale et tout à fait contraire à la volonté de la majorité?

Et c'est sans parler de la pratique abusive de la réunification familiale qui permet de faire entrer au pays des gens encore moins bien adaptés qu'eux à notre réalité moderne : des parents âgés qui n'ont plus la capacité de changer de mentalité, des gens qui ne parlent pas la langue, des gens peu instruits, des gens qui chercheront à profiter de tous les avantages de notre société, à commencer par l'ensemble des soins de santé gratuits à vie dont ils sauront tirer tous les avantages.

Tous les pays occidentaux s'interrogent actuellement sur la pertinence d'une immigration massive, pour ne pas dire invasive, et à sens unique telle qu'elle se produit à l'échelle planétaire et dont les forces régressives agissantes provoquent des bouleversements aussi imprévisibles qu'inquiétants pour la stabilité des avancées du monde occidental moderne.

De plus en plus nombreux sont les observateurs avisés qui proposent un moratoire de 3 ans sur l'immigration désordonnée tel qu'appliquée ici, afin de faire le point sur la question. À nous tous de les appuyer fermement. L'avenir de notre identité collective est en jeu, au niveau local, et celle du monde occidental au niveau international.

Pourquoi ne pas faire part de vos inquiétudes justifiées à votre député?

Contactez sans tarder votre député à l'Assemblée nationale :

http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/


Réjean Labrie

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie607 articles

  • 1 130 093

Réjean Labrie est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses 600 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



25 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    22 août 2013

    Excellente suggestion Lison .
    Francoise David ne tofferait pas une semaine voilé et ficellé comme un saucisson par 40 degré celcius .
    Apparemmnet que Francoise est une grande progressiste sauf pour le droit des femmes musulmanes ..islamo gauchisme obliqe .
    On connais tous la tragique histoire de la québécoise Nathalie Morin retenu de force en Arabie Saoudite et comment une femme peu difficilement en ressortir vivante lorsque la loi islamique s'applique.
    Mais ici au Québec a entendre les multicultureux qui sont les brown noses de service des islamos gauchistes il faut se plier a tout dans ce qu'ils appellent hyppocrittement des accomodements pour mieux vendre leur propagande d'islamos gauchistes qui est en fait de la lacheté et de l'applaventrisme devant l'islam .
    Accepter les salles de prières a peut près partout jusque dans les cabanes a sucre comme au mont St-Grégoire .
    Accepter le halal jusque dans les garderies pour tous même si cela ne concerne que les musulmans ..et pas tous les musulmans en plus.

    Accepter leur signes et accoutrement religieux religieux qui les identifient a l'islam dans la fonction publique et les hopitaux jusque sur notre lit de mort tourné en direction de La Mecque comme dans les abatoirs ou maintenant l'animal doit obligatoirement mourrir la tête tourné ves La Mecque
    Accepter que des fanatiques islamistes et des imans viennent prêcher ici et faire la glorification de la décapitation ,de la lapidation ,du coupage de main, de la charia dans les mosqués parce que ce sont les lois du prophète et nous devons lui obéir .
    Accepter les imans dans les abattoirs qui imposent a tous peu importe leur religion ,leur rackett du halal qui n'est qu'un cheval de troie et un saloperie inventé par l'islam pour se financer et tester le seuil de tolérance des sociétés occidentales face a leur religion cruel et barbare et ainsi détruire petit a petit nos valleurs qui sont incompatible avec celle proner par l'islam que des conférenciers islamistes vont venir prêcher aux musulmans du Québec pour les remplacer par les valleurs de ce qu'ils prétendent être celle de la religion de paix et d'amour qui ne fait de quartier avec aucune une autre religion et croyance dans les pays musulmans .
    Le vivre ensemble si cher a nos multicultureux et nos islamos gauchistes..l'islam s'essuîent les savates avec mépris la dessus dans les républiques islamistes et les pays musulmans
    On doit tout- tout -tout accepter selon la confrérie des Frères Islamos gauchistes multicultureux .
    L'attrappe nigaud destructeur que les islamos gauchistes tordus propose aux Québécois:une duperie abyssale

    Apres avoir accepter comme québécois tout ce que j'ai énnoncé plus haut..pour la confrérie des Frères Ìslamos gauchistes et multicultureux ,on doit juste se débarasser du crucifix , mettre a l'amande un maire qui fait une priere religieuse chrétienne ce qui serait bien une première en occident ou un chrétien serait emprisonner et mis a l'amande pour avoir fait une prière chrétienne ...bref le bonheur total comme dans leur cher pays islamistes pourris

  • Archives de Vigile Répondre

    22 août 2013

    M. Labrie, vous dites: Des étrangers qui immigrent dans leur
    communauté, mais pas au Québec.
    C'est tout a fait exact, vous tombez pile sur le problème.
    En France, 750 ghettos, cela s'appelle aussi des NO GO ZONE, et si vous faites une recherche, ainsi que vos lecteurs avec Google vous allez en trouvé plein de ces NO GO ZONE dans les pays européens c'est parce que ceux-ci sont plus avancé que nous sur l'immigration de gens non compatibles avec la culture Occidentale ou pour s'isoler de la culture occidentale qu'ils associent a l'impureté.
    Une NO GO ZONE, cela veut dire que ces immigrants empêchent les natifs, d'entrer sur le territoire, mêmes policiers, ambulanciers et pompiers ce font harceler et lancer des objets comme des roches, etc...
    http://www.pointsdereperes.com/articles/echec-du-multiculturalisme-aux-couleurs-de-islam

  • Archives de Vigile Répondre

    21 août 2013

    @Yvan
    On devrait prendre tous nos islamophiles idiots utiles du Québéc et du Canada et les envoyer 6 mois dans un pays géré par l'islam avec billet aller seulement, pas le droit de revenir avant.
    Après leurs séjours, croyez-moi, ils deviendraient d'excellents islamophobes (comme disent les musulmans) pour tout le Québec et le Canada.
    Je met un lien de ce que pense un islamologue sur l'islamophobie.
    Islamophobie et le Jihad moderne.
    http://www.gpii.precaution.ch/

  • Archives de Vigile Répondre

    21 août 2013

    De la grande visite d'islamistes s'en vient au Québec pour visiter les musulmans et la communauté musulmane qui ont émigrer au sein de leur communauté et non au Québec .
    Quelque prédicateurs islamistes fanatiques dont un docteur en Charia que Francoise David et l'accomodeux Charles Taylor devrait consulter plutot que de taxer Pauline Marois de radical .
    Evidemment pas personne de la communauté musulmane encore moins leur licheux de derriere multicultureux Charles Taylor ne vas dénoncer ces islamistes qui vont venir leur enseigner la haine et la détestation des valleurs de l'occident en toute impunité.
    On aime ça au Québec être ben accomodant pour les fanatiques islamistes ,les precheur de charia et les fanatiques terroristes de tout acabit qui refusent d'ete jugé selon nos lois civiles comme Chiheb Esseghaier qui continue de rejeter les lois canadiennes.
    Entre autre au menu des conférenciers islamistes :
    Nader Abou Anas affirme qu'on n'a pas le droit de «toucher une femme, de lui serrer la main»: «C'est déjà de la fornication, de l'adultère», tranche-t-il.
    Tant qu'as l'autre taré islamiste Farid Mounir un autre conférencier, il s'est déjà aussi livré dans un prêche à une charge contre les femmes et la télévision, ce «poison qu'il faut laisser à l'extérieur de ta famille et ta demeure».

    http://www.lapresse.ca/actualites/201308/20/01-4681683-des-predicateurs-islamistes-radicaux-attendus-a-montreal.php
    On fait renter ce genre de fanatiques musulmans islamiste a pleine porte et on se demande ensuite pourquoi on`as des problèmes .
    On aime courrir apres le trouble.
    Ces fanatiques n'ont pas d'affaire ici et les musulmans qui vivent ici et qui vont aller applaudir ces prédicateurs islamistes qui rejettent tout de nos valleurs comme peuple dont l'égalité homme femme devrait retourner chez eux n'en déplaise a Francoise David qui est en faveur du voile islamiste dans la fonction publique

  • Archives de Vigile Répondre

    21 août 2013

    @Lison,
    Faute de temps, je vous répondrai jeudi, peut-être vendredi matin.
    Peut-être que vous voudriez me contacter en privé.
    Bonne journée.

  • Archives de Vigile Répondre

    20 août 2013










    src="http://www.dailymotion.com/swf/video/x1qmh7?forcedQuality=sd"
    width="480" height="270"
    wmode="transparent" allowfullscreen="true"
    allowscriptaccess="always">


    Georges Marchais réclame « l’arrêt de l’immigration »

    20 février 1981 : Georges Marchais réclame « l’arrêt de l’immigration »
    En 1981, Georges Marchais réclame « l’arrêt de l’immigration » et dénonce « le risque de ghettos dans les communes ouvrières ». Il demande aussi plus de sévérité contre la drogue et la délinquance. Violemment attaqué par le PS et l’extrême-gauche, Marchais riposte : « Quelle idée lamentable se font ces gens-là des travailleurs : Bornés, incultes, racistes, alcooliques, brutaux, voilà comment seraient les ouvriers et les ouvrières! De telles attaques ne déshonorent que leurs auteurs et ne méritent que le mépris ».
    Discours G. Marchais à Montigny, vendredi 20 février. nous posons le pb de l'immigration, ce serait pour favoriser le racisme ; nous menons la lutte contre la drogue, ce serait parce que nous ne voulons pas combattre l'alcoolisme prise par notre clientèle... Pour la jeunesse, je choisis l'étude, le sport, la lutte et non la drogue... Alors, comme l'autre jour un dirigeant socialiste, ils crient tous en choeur "petainisme ". Quelle honte, quelle idée lamentable ces gens-la se font des travailleurs... Après vous, je le dis avec toute la force de mon indignation, de telles attaques ne déshonorent que leurs auteurs et ils ne méritent que le mépris".

  • Archives de Vigile Répondre

    19 août 2013

    @Francis Dery
    J'ajoute a mon commentaire précédent. Cela n'a pas nécessairement avoir avec l'article de M. Labrie, mais aussi, OUI, car nous recevons sur notre sol des citoyens qui ont la culture islamique et nos élites flirtent avec des mouvements islamiques.
    M. Atatürk après le génocide des Arméniens au début du siècle passé par ces Turcs, fut dégouté de l'islamisme, c'est a ce moment la qu'il a donné des pouvoirs a l'armée pour qu'elle surveille la laïcité de la Turquie et empêcher l'islam de prendre les pouvoirs.
    M. Erdogan qui est présentement premier ministre est un islamiste qui rêve de faire revivre l'Empire Ottoman et en être le califat et a même reçu un prix de l'Arabie Saoudite pour son grand apport a l'islam.
    C'est lui qui a dit en 1996: "Nos mosquées sont nos casernes, nos minarets sont nos baïonnettes, nos dômes sont nos casques et nos croyants sont nos soldats"
    Et il n'est pas le seul, il y en a un autre M. Fetullah Gulen copain de M. Erdogan, qui gère un mouvement islamiste dangereux et qui vit dans les USA en toute liberté. M. Gulen dit a ses adeptes: "Vous devez remonter les artères du système, sans que personne ne s'appercoive de votre présence et jusqu'à ce que les conditions soient réunies,..
    Nos élites flirtent avec ce mouvement islamiste et nous le cachent.
    http://www.postedeveille.ca/2012/02/quebec-l-elite-recue-par-le-mouvement-islamiste-turc-fetullah-gulen.html

  • Alain Maronani Répondre

    19 août 2013

    @lison
    Merci a Dery d'avoir eu la patience de répondre...quelle abnégation....j'avais lu votre prose, mais parfois il vaut mieux passer son tour...effectivement la Turquie est vraiment le pire exemple pour votre...'thèse'.
    Il y a plus de 170 universités en Turquie, non pas des madrasas..., universités qui sont associées au programme de recherche 'Erasmus' avec tous les autres états européens...échanges d'étudiants, programmes communs, etc...
    La Turquie forme également les immams pour la Russie et pour les pays comme La Croatie et le premier ministre turs actuel a fait sa scolarité primaire dans une école religieuse...
    La Turquie un pays ou les juifs n'ont jamais été persécutés en passant et qui a été longtemps, jusqu'a très récemment un allié de l'état d'Israel...
    Voyagez-donc en Turquie une fois dans votre vie, je vous recommande la Capadoce, avant d'écrire les énormités islamistes dont vous nous gratifiez régulièrement (votre marque de commerce...) et en Turquie personne ne vous demandera de mettre un tchador (il suffit de voir les Allemandes et les Suédoises totalement dévetues sur les plages...).
    Pathétique...

  • Archives de Vigile Répondre

    19 août 2013

    @Francis Dery
    Je n'ai pas mentionné nul part, que la Turquie avait des complexes pétroliers.
    J'ai donné en exemple la Turquie, parce que j'ai lu un article qui relatait ces faits, je ne suis pas allé en Turquie compter leurs institutions d'enseignements et leurs mosquées sur leur territoire.
    J'ai pris cet exemple pour expliquer que le monde des musulmans accordent davantage de priorités aux codes islamiques au détriment des autres choses de la vie.
    L'armée qui devait protéger la laïcité en Turquie nommé par Atatürk, est de plus en plus déprimée depuis l'accession au pouvoir de M. Erdogan, qui est un islamiste, car il en fait incarcérés plusieurs de ses généraux et la Turquie est de plus en plus islamisée.

  • Archives de Vigile Répondre

    19 août 2013

    Lison,
    La Turquie est un mauvais exemple. D'abord, il n'y a jamais eu d'activités pétrolières en Turquie. Ceux de l'empire Ottoman furent détachés avec la création des protectorats français et anglais. Il y aura bientôt le pétrole offshore de Chypre.
    Mustafa Kemal a accordé une attention particulière à une éducation laïque de type occidentale. Il a remplacé l'écriture arabe par l'alphabet de l'Éurope de l'ouest, incluant les points tréma de l'allemand. Les femmes n'ont pas le droit de porter le voile sur ses campus universitaires comme dans les places publiques (contrairement à ici).
    Vous pouvez envoyez vos enfants à l'université francophone du Palais Galate.
    http://gsu.edu.tr/fr/
    L’enseignement à l’université Galatasaray est bilingue, en français et en turc. En outre, l’apprentissage de l’anglais ou, si l'élève a déjà un bon niveau d'anglais, d'une autre langue (espagnol ou allemand) est obligatoire. Les étudiants admis doivent suivre une année préparatoire (Hazırlık) consacrée à l’apprentissage de la langue et de la culture françaises ; les étudiants déjà francophones étant dispensés de cette première année.
    L’université Galatasaray est le premier partenaire de la France en Turquie dans le domaine des échanges universitaires. En application du programme d’échange européen Erasmus, l’université Galatasaray accueille chaque année des étudiants européens (près de 130 pour l'année scolaire 2012-2013), pour la plupart en provenance de la France ; une centaine d’étudiants de l’Université de Galatasaray se rendent quant à eux chaque année en France dans le cadre de ce programme d’échange. De même, de nombreux étudiants se rendent en France à la fin de leurs études pour faire un Master ou un Doctorat.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_Galatasaray
    L'institut français d'études anatoliennes.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_fran%C3%A7ais_d%27%C3%A9tudes_anatoliennes
    L’université de Marmara (turc : Marmara Üniversitesi) est une université publique fondée en 1883 et située à Istanbul.
    Le "Brébeuf" turque est le Lycée Saint-Benoît.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyc%C3%A9e_Saint-Beno%C3%AEt_d%27Istanbul
    Les Frères des écoles chrétiennes (Lasalliens) gèrent trois lycées en Turquie :
    Istanbul : Lycée Saint-Joseph, Quartier de Kadıköy
    Istanbul : Lycée Saint-Michel.
    Izmir: Lycée Saint-Joseph.

  • Archives de Vigile Répondre

    19 août 2013

    Lors de mon commentaire précédent, j'avais mentionné que très peu de musulmans sont sollicités pour travailler dans les complexes pétroliers et gaziers des pays producteurs.
    Une des raisons aussi, qu'il ne faut pas oublier, c'est que les musulmans ont très peu de formations techniques pour accomplir ces travails, car il y a peu de formation de donné au niveau technique dans les pays musulmans.
    Un exemple: En Turquie, il y a peine 35,000 institutions d'enseignements, qui comprennent les madrasas pour apprendre les écrits religieux et pour comparer, plus de 90,000 mosquées. Les états islamiques préfèrent enseigner leurs écrits religieux a leurs citoyens.
    De plus, ici au Québec ou ailleurs en Occident, pour être sélectionné, les immigrants doivent avoir des prérequis en instructions et des certificats d'études. Le problème, c'est que s'ils n'ont pas ces prérequis, ils vont s'arranger pour les acheter ou de les obtenir de citoyens véreux par la fraude, ou bien se passer les notes d'examens entre eux et nos décideurs leurs font confiance et ne vérifient pas.
    Ne vous méprenez pas, ils sont capable de falsifier des passeports, les certificats d'étude sont beaucoup plus simples pour eux de les obtenir par la fraude.
    Il y un autre point important, que l'ex musulmane Mme Ayaan Hirsi Ali, qui connait l'islam pour avoir été éduquée en son sein par ses parents, mentionne ce qui fait la différence entre les citoyens de l'Occident et les citoyens éduqués en islam.
    Elle dit que l'Occident enseigne la philosophie de la vie, donc les occidentaux travaille pour avoir une carrière pour leurs aider a faire vivre leurs famille durant leurs vies sur terre, etc...
    Tandis que l'islam enseigne la philosophie de la mort, alors les musulmans ne sont pas porté a investir pour une carrière pour leurs séjours sur la terre, car leurs vies pleine entières et émancipées se situe après leur mort, dans un paradis.
    Les musulmans pensent qu'ils ne sont que de passage sur cette terre pour atteindre ce fameux paradis promis.
    Cette conférence de Mme Hirsi Ali se passe au Canada
    Très intéressant et sous traduit en Français
    http://verite-valeurs-democratie.over-blog.com/article-ayaan-hirsi-ali-nous-parle-de-l-islam-65984433.html

  • Archives de Vigile Répondre

    18 août 2013

    Lison,
    Le concept de Taqiyya se retrouve aussi dans le Judaïsme.
    C'est le fondement du marannisme (et pourquoi les Juifs ont une vocation pour le théâtre) et l'explication du Kol Nidre.
    Je n'ai pas envie de chercher les versets appropriés du Talmud.
    À vous de voir

    On peut aussi trouver ce concept chez les Calvinistes vivant en milieu catholique en des périodes non tolérantes.
    Samuel de Champlain pouvait en être un. Avant de venir ici, il aurait fait de l'espionnage en Amérique du Sud.
    Montcalm pouvait aussi en être un. Ce qui peut être la raison de son appartenance à la Franc-Maçonnerie.
    René Descartes disait qu'il fallait suivre la religion du pays. Mais la foi intérieure est autre chose. C'est le concept de conscience personnelle et du côté ésotérique de notre spiritualité.

  • Alain Maronani Répondre

    18 août 2013

    @Sebastien Beauchesne
    Marouani est un nom courant chez les juifs séfarades...comme vous ne savez pas ce qu'est un séfarade...cherchez vous-même...si vous êtes capable de lire...
    J'ai déja expliqué que mon patronyme était le résultat d'une erreur d'état civil...mais comme vos capacités ne sont pas celles du commun des mortels, il est nécessaire, avec vous, de répéter l'information...
    Je ne fais que citer les statistiques officielles d'organismes québécois d'alphabétisation...Ca ne vous plait pas ?
    La vérité vous fâche ?
    Tant mieux...
    J'ai 3 passeports...vous probablement un seul...du Canada !!!
    @Yannick ST-Jacques Prescod
    Merci de faire remarquer à ce sbire qu'il se contente de se répéter...mais avec votre nom...vous êtes déjà un suspect...
    Heureusement le style "Labrie-fan-club-dehors-les-pas-blancs" n'a AUCUNE influence sur les décisions du gouvernement, les politiques d'immigration, etc...les choses qui peuvent les relier sont leur rancune viscérale de L'AUTRE...leur sentiment victimaire...se persuader qu'il existe quelqu'un en-dessous d'eux dans l'échelle sociale (un élément essentiel et constitutif de la xénophobie).
    Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas des problèmes réels d'intégration, que l'on doit se poser la question des droits civiques, de la francisation, des pratiques religieuses, des quotas réels d'immigration, etc...ce sont des problèmes politiques (au sens du politis, la gestion de la cité) que l'on doit régler de facon politique, pas par la haine, l'exclusion ou pire encore...
    Je ne confonds pas tout ceci avec les dérives du "Labrie-fan-club-dehors-les-pas-blancs"...l'histoire nous a enseigné ce qui se passe s'ils parviennent au pouvoir...
    Le déli de 'sale gueule' n'a pas de place au Québec...
    Fucking Frogs...comme disent les autres...ou comment ne RIEN apprendre de sa propre histoire.

  • Archives de Vigile Répondre

    18 août 2013

    En 1995, le Québec n'a pas perdu son référendum, le Québec s'est fait volé son indépendance.
    Il faut cesser de parler de notre histoire avec le vocabulaire de nos ennemis.
    Si les merdias corporatifs à la presse et jourmarde de Montréal vous dirait la vérité au lieu de n'importe quoi.
    SI les Desmarais ne vendrais pas le Québec à rabais à sa petite comunauté élitique. Si Québec mettrais ses culottes au lieu de les enlever et se pencher...
    Trop de si, il est grand temps de faire notre indépendance. Et l'indépendance, ne se fera pas par le pq, mais par le peuple.
    Vive la liberté. vive l'indépendance.

  • Archives de Vigile Répondre

    18 août 2013

    J'avais fait un commentaire il y a quelques minutes, mais j'ai oublié de l'identifier, je ne suis pas sure qu'il passera.
    Cependant, s'il passe c'est LISON, je ne m'en cache pas.
    Nos décideurs en immigration, doivent savoir ceci.
    Les musulmans, comme immigrants ne sont PAS venu pour s'intégrer a notre nation, mais de la détruire et de la remplacer par une société islamique, et c'est un devoir pour chacun des musulmans d'y participer.
    http://www.investigativeproject.org/document/id/20

  • Archives de Vigile Répondre

    18 août 2013

    Pourquoi, nous au Québec ou partout en Occident, nous faisons confiance a des musulmans pour les faire immigrer dans nos nations, en nous disant qu'il faut qu'ils remplacent nos travailleurs âgés ou retraités et que dans les pays monarchiques pétroliers du Golfe, ils n'en veulent PAS?
    Ce sont pourtant leurs confrères musulmans et ils sont mieux placés que nous Occidentaux, pour les comprendre et les connaitre!
    TOUS ou la grosse majorité des travailleurs dans ces pays monarchiques pétroliers, sont des travailleurs étrangers.
    De plus, récemment, j'ai lu un reportage sur l'Algérie, dont je suis resté étonné. L'auteur disait que la majorité des travailleurs dans leurs complexes gaziers, sont des étrangers, un pays qui a un taux de chômage élevé, avouez avec moi que c'est surprenant de lire cela!!!
    J'avais déjà lu un autre article provenant justement d'un musulman, bien avant par le passé et l'auteur mentionnait que les musulmans ne font pas confiance a leurs pairs et ne se sentent pas en sécurité, car ils ne sont pas fiables, car trop menteurs, trop manipulateurs, trop escrocs, trop colériques, trop violent, etc...
    C'est justement cette question importante que nos décideurs en immigration doivent se poser.
    Pourquoi les musulmans employeurs des pays du Golfe, ne font pas venir des musulmans du Maroc, de la Tunisie, du Liban, de l'Algérie, de la Turquie, etc...????
    Pour ce qui est de leurs mensonges PIEUX (mentir aux non musulmans pour l'amour d'Allah), vous pouvez faire des recherches sur le web, avec les mots différents qui ont tous la même signification seulement différentes façon de l'écrire, comme Taqiyya, Takia ou Al-Taqiyya.
    http://www.postedeveille.ca/2010/01/raymond-ibrahim-comment-la-taqiyya-modifie-pour-lislam-les-r%C3%A8gles-de-la-guerre.html
    http://www.pointsdereperes.com/articles/takiyya-art-de-la-duperie

  • Yannick ST-Jacques Répondre

    18 août 2013

    Votre commentaire est pratiquement un copié-collé d'un de vos précédents au sujet de M.Maronani (http://www.vigile.net/Jusqu-ou-ira-la-negation-des).Je vous avais alors demandé si vous alliez faire votre petite enquête "de pureté" sur tous les autres vigiliens n'ayant pas un nom "purement" français,mais vous ne m'avez pas répondu...
    S'il vous manque des arguments contre M.Maronani au point de republier des copié-collés à son sujet,pourriez-vous être au moins capable de répondre à un autre intervenant au lieu de vous cacher de nouveau au milieu du petit "Labrie-fan-club-dehors-les-pas-blancs"?

  • Réjean Labrie Répondre

    18 août 2013

    Les lecteurs réguliers auront remarqué que l'anti-canadien-français qui se fait appeler M. Alain Maronani (au lieu d'Al' Marouani sans doute) cherche toujours à cacher ses origines par tous les moyens.

    Il essaie de se faire passer pour occidental avec son nom aux consonances faussement italiennes. Un Tunisien d'origine a confirmé que c'est là une variante commune de Marouani, nom fréquent en Algérie, au Maroc et en Tunisie.

    Comme un diable dans l'eau bénite, M. Maronani s'empresse de toujours tout nier sans jamais révéler le vrai pays de sa naissance, sa vraie nationalité d'origine, le pays de naissance de ses parents, le pays de son premier passeport, quoiqu'il ait vécu en France avant d'aboutir ici et qu'il préfère laisser croire qu'il est Français d'origine.

    Il multiplie les impostures jusqu'à se faire appeler Jackson Pollock sur certaines interventions repérées afin d'agresser anonymement les auteurs nationalistes.

    Bref, par son langage et son argumentation négative et répétée ad nauseam contre Nous qui est de la même teneur que les arguments éculés des dénigreurs du Québec, des fédéralistes, des multiculturalistes, des communautaristes. Il s'en prend régulièrement aux auteurs les plus établis et appréciés de Vigile.

    Il se comporte en étranger qui voudrait dicter aux Québécois leur conduite. Car, voyez-vous, môssieur adore par-dessus tout se prononcer...
    Sébastien Beauchesne

  • Marcel Haché Répondre

    18 août 2013

    Nous n’avons pas besoin d’immigration. Toute la question du « parrainage », par exemple, témoigne amplement du fait que des individus sont suffisamment généreux pour s’engager à subvenir aux besoins des parrainés, mais cela ne démontre pas qu’il y a un là un « besoin » pour notre société. Entre les deux, il m’apparaît que le parrainage constitue davantage un appui et un renforcement au repli identitaire dans le communautarisme, plutôt qu’un appui à l’intégration.
    D’autre part, s’il n’était question que de main d’œuvre, et dont Emploi-Québec sert de justificatif avec ses pénuries en toutes sortes ¹, les travailleurs qui viennent en saison travailler aux champs, témoignent éloquemment qu’il n’est pas nécessaire de donner la citoyenneté à quiconque pour les faire travailler. La citoyenneté est devenue un bien précieux que le Canada dilapide en notre faveur. Mon œil !
    Que les ministères Qc Nous disent la vérité une fois. Une seule fois. Que les ministres sortent de cette chorale de perroquets qui Nous chantent que Nous sommes si riches quand il s’agit de recevoir de la main d’œuvre supposément surqualifiée, mais par ailleurs si pauvres devant tout le Chantier Québec, que Nous pouvons accepter l’inacceptable, des taux d’immigration au-delà de tout bon sens. La dure réalité, c’est que les listes du b.s. sont remplies de nouveaux arrivants qui veulent travailler.
    M. Labrie, ce n’est pas le Québec qui n’est pas « choisi ». Au contraire, le Québec est très souvent « choisi », mais pas pour les raisons que Nous aimerions. « Nous » sommes alors rarement en cause.
    Pourtant, le Québec, le pays, c’est Nous.
    Sans Nous, pas besoin d’accent aigu sur le mot Québec, pas même besoin d’Indépendance…
    ¹ Emploi-Québec est parmi les organismes les plus fédéralistes de toutes les organisations de la « belle province ». Un « Redressement » pourrait commencer là, maintenant. Si le P.Q. et la ministre ne dormaient pas évidemment.

  • Archives de Vigile Répondre

    18 août 2013

    (suite)
    Côté logements, c'est surprenant que malgré la faiblesse des naissances, nous nous sommes retrouvés avec une pénurie de logements, il y a 10-15 ans. Les hausses de l'immigration explique cette crise, et les abus permis au niveau des taudis. On se souvient des immeubles pitoyables, occupés par des immigrants. N'eût été de la crise, les taudis auraient été démolis, faute de locataires. Non que les immigrants soient responsables des taudis, mais le propriétaire en abusait plus facilement.
    Alain Maronani nous martèlent souvent que le Québec se désindustrialise. C'est vrai. C'est encore plus vrai aux États-Unis, en France et en Angleterre. Nous auront beau ouvrir nos portes à l'immigration "cheap labour" ou à des entrepreneurs, la tendance lourde est la fuite du secteur tertiaire en Chine. La transformation à bas salaire des maquiladoras ne peut battre la Chine. Pouvons-nous vraiment assurer un bel avenir aux immigrants ? Sinon, faut-il s'étonner des émeutes raciales en Europe ?
    Dans son hypothèse du choc pétrolier, notre population doit tomber dans 100 ans sous la barre du million. Peut-être que tous les Canadiens-Français doivent migrer au sud et laisser le pays aux immigrants. On serait plutôt responsable en arrêtant l'immigration et en préparant le pays au déclin de sa population.
    Finalement, côté alphabétisation, Maronani plaide que les immigrants sont plus alphabétisés dans leur langue maternelle. C'est un bon indice pour dire que les immigrants pourraient mieux s'épanouir dans leur pays qu'ici, où un post-doctorat serait confiné à chauffer un taxi. Si le pays d'origine n'a pas la structure d'emploi pour supporter un surqualifié, le problème est dans une mauvaise orientation de l'éducation.
    On ne transforme pas des villageois du Burkina Faso en pêcheurs de haute mer sans heurter le pays.

  • Archives de Vigile Répondre

    18 août 2013

    Jusque dans les années soixantes, la politique du Canada était d'aller chercher les immigrants en Europe. La politique des chemins de fer était une erreur de parcours qui amena l'installation de Chinois et ceux-ci se sont cantonnés dans la restauration chinoise et la buanderie après avoir construit les traverses de voie ferrée. Et de Jamaïcains servant de porteurs de bagages. Lester B Pearson ouvrit les portes aux autres nations et religions pour suivre un courant international. En fait, c'est pour retisser des liens avec les anciens colonisés qui ont réclamé l'indépendance et maintenir la cohésion du Common Wealth. L'Angleterre a suivi le même chemin en dépit des réactions populistes épitomisées par le discours d'Enoch Powell.

    (De la propagande du BNP est annexé au documentaire)
    Idem en Australie et Nouvelle-Zélande.
    Pourquoi ?
    Parce que le Régime britannique est perpétuellement en guerre contre le bas-peuple qu'il a longtemps maîtrisé en l'intoxiquant (whisky, gin). Devant un rapport de forces qui se dessinait pour les prolétaires, Cecil Rhodes et Lord Milner ont proposé la main-d’œuvre d'Afrique et des Indes pour suppléer à bas prix les usines anglaises. Ce n'est pas la chute des naissances, effet de la pilule et de l'avortement, qui fit venir les masses du tiers-monde. Trop de prolétaires se sont élevés au niveau de la classe moyenne pour s'embourgeoiser après la Guerre.
    La pratique de l'Occident est de casser le développement des nouveaux états émancipés. Émasculation par la dette, mais aussi en sortant la crème de ces pays. L'Inde a longtemps décrié le "brain drain" qui affectait spécialement ses docteurs chèrement formés. Dans "La Couleur du Temps",

    Ronald Boisrond dit que la Révolution Tranquille du Québec a absorbé les Haïtiens les plus instruits avant que les plus pauvres immigrent. Papa Doc Duvalier avait fait un effort pour que des jeunes Noirs soient éduqués pour que le pays sorte de l'emprise des Gens de Couleur. Beaucoup furent envoyés à l'étranger pour être formés au frais d'Haïti. Généralement des fils de la Clique, mais ils ne sont pas revenus quand les choses se sont gâtés. Haïti a dégénéré parce que nous leur avons pris les plus instruits.
    Maintenant, ce sont des affamés sous-instruits que nous recevons. Et ils sont loins de vouloir épouser nos valeurs.
    Ils nous voient comme des Blancs, des anciens maîtres. Notre richesse peut être vu comme extorquée de leurs ancêtres. Les choses se sont gâtés avec la formation des gangs de rue caribéennes. Peut-on faire des Patriotes dans cette nouvelle génération? Leur Patrie est autre. Je doute qu'Aussant puisse considérer l'Angleterre comme sa patrie.
    Même Sylvain Racine a beau dire que la Suède est sa patrie, je n'en crois rien. Au pire, ce sont des Cosmopolites.
    S'ils étaient restés de force, Haïti aurait pu se reprendre en main avec des gens qualifiés.
    Idem pour les Maghrébins.
    (à suivre)

  • Archives de Vigile Répondre

    17 août 2013

    Jamais au grand jamais on fera une étude pour comprendre l'immigration et les abus de celle ci, parce que, ne nous comptons pas d'histoire, l'immigration a toujours été l'arme des fédéralistes pour affaiblir la culture française en Amérique du Nord. Et encore une fois par ignorance, par les médias propagandistes, par paresse québécoise, par cet esprit de colonisé jusqu'à porter l'engeance fièrement tout cela ensemble fait que la réflexion de mettre en place une vrai politique familiale au Québec n'a pas fait partie des solutions pour aider les femmes à avoir les enfants et continuer à développer leur autonomie. On a préféré la venue d'étrangers pour continuer à maintenir la culture du Québec sans toutefois en avoir le plein contrôle, je dirais même qu'avec les accommodements on a perdu complètement le contrôle. C'est Ottawa qui doit se bidonner pis la cour suprême qui en manque pas une en plus.
    Sans être anti immigration, on devrait faire le point et évaluer ce que le Québec peut se payer comme nouveaux arrivants.
    Pour avoir travaillé quatre ans au bureau des garants défaillants à Montréal laissez moi vous dire que c'est carrément le party et cela coûte une fortune. Plusieurs ne sont pas intéressés à se mêler aux Québécois, il y a plus de ghettos que les gens pensent.

  • Alain Maronani Répondre

    17 août 2013

    arriéré, adjectif
    Féminin (ée). 
    Sens
    1 Qui est en retard sur son époque, appartient à des temps révolus. Synonyme rustique Anglais backward
    2 Qui possède un retard mental. Synonyme lent
    arriéré : 25 synonymes.
    Synonymes anachronique, antique, archaïque, arrérages, attardé, barbare, déficient, demeuré, démodé, désuet,dette, fossile, idiot, imbécile, impayé, inadapté, lent, primitif, retardataire, retardé, rétro, rétrograde, ringard,rustique, vieillot.
    Passons sur l'ignoble caricature de 'l'article...' qui représente un méchant islamiste, un asiatique avec son chapeau, une femme voilée, un gnome infâme...et une négresse aux lèvres lippues...une fonctionnaire qui prend le travail des québécois de souche...(elle devrait etre à l'aide sociale...).
    Depuis le site de la Fondation pour l'Alphabétisation...
    http://www.fondationalphabetisation.org/adultes/analphabetisme_alphabetisation/fausses_croyances/
    16 % des Québécois sont analphabètes et 33 % éprouvent de grandes difficultés de lecture. Il ne s’agit pas là de fiction, mais bien de chiffres réels. L’analphabétisme touche l’ensemble des pays, qu’ils soient industrialisés ou non. Le Québec n’échappe pas à cette réalité. 
    Ce ne sont pas que des personnes âgées. Parmi la population active :
    10 % ont de 16 à 25 ans
    39 % ont de 26 à 46 ans (en âge d’être parents)
    51 % ont de 46 à 65 ans
    Ce ne sont pas que des immigrants :
    Seulement 31 % des personnes qui sont au niveau 1 sont des personnes immigrantes (16 à 65 ans).
    De plus, ces personnes ont souvent de très bonnes compétences en lecture et en écriture dans leur langue. C’est en français qu’elles éprouvent des difficultés. Ces personnes ont davantage besoin de francisation que d’alphabétisation.
    Les personnes immigrantes sont souvent plus scolarisées que la moyenne des Québécois. En effet, la scolarisation constitue un critère important pour obtenir le droit d’immigrer dans la province.
    http://www.fondationalphabetisation.org/textes/documents/Tableau_scolarisation_2006.pdf
    ou l'on peut constater que 60% de la population québécoise a un niveau scolaire inférieur ou égal a un diplôme d'étude secondaire...près de 50 années après le rapport Parent...
    ce qui nous fait recruter de nombreux ingénieurs, des scientifiques, des professionnels, etc, à l'étranger...
    La chanson habituelle de Monsieur Labrie, que personne n'écoute au gouvernement...et à peine ailleurs.
    Je vais suivre immédiatement, ses judicieux conseils, et écrire à mes députés, voyons...
    Pour le Québec l'honorable Gerry Slakvounos....un arriéré...même s'il est né à Montréal...
    http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/sklavounos-gerry-1179/index.html
    Pour le Canada l'honorable Justin Trudeau...un traître...le fils de son père...
    http://justintrudeau.liberal.ca/
    Je ne manquerais pas de faire suivre les réponses de mes deux représentants.
    Fucking Frogs...disent les autres...le même mépris...

  • Archives de Vigile Répondre

    17 août 2013

    "On observe à l’évidence que bon nombre de ces immigrants cherchent à poursuivre obstinément leur mode de vie arriéré par rapport au nôtre, à défendre opiniâtrement un système de valeurs tout à fait incompatible et condamnable, à vivre repliés entre eux, et à éviter le plus possible tout contact avec les natifs." J'ai eu des haut-le-coeur en lisant cette phrase. Il est vrai que l'intégration des immigrants au Québec laisse à désirer, mais ce n'est pas en les méprisant et en les malmenant qu'on va les amener à s'intégrer davantage, d'une part, et on pourrait aussi avoir l'humilité de reconnaître que certaines de leurs valeurs et de leurs coutumes peuvent être d'un précieux apport pour notre société. À Montréal, quand on voit une famille se promener en ville avec le père, la mère et les enfants, il s'agit le plus souvent d'immigrants. Les Québécois "de souche" passent très peu de temps en famille et ne s'intéresse guère à leurs enfants. Au lieu de jalouser les valeurs soi-disant "arriérées" des nouveaux arrivants, nous aurions avantage à nous en inspirer pour reconstruire un sens de la communauté et du vivre-ensemble qui a été bien malmené, chez nous, depuis une cinquantaine d'années. Avant de donner des leçons de civilisation aux autres, regardons-nous dans la glace!

  • François Ricard Répondre

    17 août 2013

    Une proportion importante des chômeurs de la région de Montréal est issue de l'immigration. Et le dollar canadien, artificiellement gonflé par les sables bitumineux, rend nos produits manufacturiers beaucoup moins compétitifs. Donc forte possibilité de chômage accru.
    N'y aurait-il pas lieu, sinon de cesser toute immigration, au moins de la diminuer de 50% pour les deux ou trois prochaines années. Le temps de demander à des experts ( démographe, sociologue, économiste) de répondre à quelques questions extrêmement importantes:
    ---Avons-nous besoin de l'immigration?
    ---Si oui, de quels types d'immigrants avons-nous besoin?
    ---Quelles sont les conditions essentielles pour une intégration efficiente des immigrants reçus?
    Jamais, ni les gouvernements, ni les organes d'information, ni les universitaires n'ont-ils pris le temps d'aborder ces questions.
    Aucune étude systémique de ce phénomène, tant au niveau canadien que québécois, n'existe.
    Tout le monde dit que nous avons besoin de l'immigration. Les journalistes le disent. Les politiciens le disent. Les hommes d'affaires le disent. Ça doit être vrai. Pendant des centaines d'années, les médecins, les charlatans, tout le monde disait que, quand un malade était fiévreux, il fallait le saigner afin de le débarrasser des mauvais germes qui étaient en lui. Jusqu'à ce qu'un chercheur se pose la question et découvre que c'était la pire chose que l'on pouvait faire à quelqu'un qui est fiévreux.
    Il y a des questions qu'il faut se poser....surtout quand on ne connaît pas les réponses.