Couillard rabroue Poëti pour ses propos sur les femmes

1e64e07c14c91495cead93dd4b971f50

Poëti a mal choisi son moment

Accusé d’avoir tenu des propos sexistes lors de son passage en Gaspésie, le ministre des Transports du Québec, Robert Poëti, a été rappelé à l’ordre par le premier ministre, Philippe Couillard, vendredi.

La bourde est survenue mardi, devant la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs. Après avoir parlé des nombreux lieux à faire visiter à Montréal, M. Poëti a mentionné que les « conjointes [seraient] bienvenues » à cette visite, où « on a beaucoup de centres d’achats ».

Le premier ministre Couillard, qui se trouve à Paris, a convenu qu’il s’agissait de « propos mal choisis », bien qu’il ne prête pas de mauvaises intentions à son ministre. Il a ajouté que de telles déclarations étaient bien mal venues à l’approche du 8 mars, la Journée internationale des femmes.

« Si cette référence a pu offenser qui que ce soit, j’en suis fort désolé et c’est regrettable. Ce n’était pas mon intention », a indiqué pour sa part le ministre, par voie de communiqué.

Contacté par Le Devoir par l’entremise de son attachée de presse, ce dernier a refusé de dire s’il s’identifie ou non comme féministe.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé