Ce 21 décembre 2017 jour du Solstice d’hiver.

Évènement majeur du calendrier.

51e8d4e7c998693b4873dbf3c53595f9

Chronique de Marie-Hélène Morot-Sir


Ce 21 décembre 2017  jour  du Solstice d’hiver,  les Romains et les Celtes  craignaient que le soleil  ne revienne jamais, laissant  ténèbres et  désolation...C'est pourquoi le solstice de décembre, du latin solsticium ou "Soleil stationnaire", est un évènement majeur du calendrier.


Le soleil ne peut pas descendre plus bas  sur l’horizon,  c’est donc la date la plus importante sur le calendrier astronomique, de même au solstice d’été il ne pourra pas monter plus haut . Effectivement depuis quelques semaines le soleil est de plus en plus blafard et ne chauffe plus autant, il se lève de plus en plus au sud-est , il est très bas sur l’horizon à midi, bref,  le moral de toutes les populations pourraient vite suivre celui des Celtes si nous ne savions que  le Soleil  ne s’est pas du tout éloigné de la terre et ne va pas non plus disparaître.  Cela vient de la position de la terre par rapport au soleil, elle  atteint son inclinaison maximale avec cet ensoleillement rasant du côté de l’hémisphère Nord, l’axe de rotation de la terre  penche du mauvais côté  donnant ces ombres rasantes  et cette durée de nuit  qui est  maximale le jour du  Solstice d’hiver. C’est donc la durée de jour la plus courte de l’année.


Au Québec cela a eu lieu à midi 27,  chez nous en  France, cela aura lieu très exactement à 17 h 27 minutes et 57 secondes, heure de Paris. Cela se produit  à une seconde bien précise, déterminée par  l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides  (IMCCE).Un calcul que l'Observatoire de Paris tient à jour jusqu'en... 2 999 ! "Le solstice d'hiver correspond à l'instant où la longitude apparente géocentrique du Soleil est égale à 270°", précise l'IMCCE. C’est à dire au moment du solstice d'hiver, la position de la Terre par rapport au Soleil va atteindre son inclinaison maximum, avec un ensoleillement rasant du côté de l'hémisphère nord.


Pour  les cultures celtes, germaniques et romaines cela a toujours été une fête marquant le renouveau, la renaissance, le retour de la lumière. C’est la fin du glissement  dans la nuit. Sous Jules César les maisons étaient décorées, le jour était chômé, les druides célébraient le lever du soleil en ce jour du solstice d’hiver. En effet, après quelques jours d'immobilité, et ce jour le plus court de l'année, le point de lever et de coucher du Soleil au-dessus de l'horizon  va se décaler de nouveau vers le Nord. Les jours grandiront  jours après jours. Chez les Celtes, des tombeaux de souverains, comme à Newgrange (vers 3.200 avant J.-C.)  étaient construits de telle manière que l'entrée et la chambre funéraire au cœur de l'édifice puissent être illuminées uniquement ces jours-ci, au lever du soleil. Proche d’Avignon de l’autre côté du Rhône dans le  département du Gard, se trouve un ancien oppidum romain, le camp de César, il y a  une grotte  creusée à même le flanc de la colline,  tous les 21 décembre le soleil en se levant  illumine de ses rayons une sorte de renfoncement   au fond de cette grotte. Cela  se passe uniquement le jour du solstice d’hiver. Le changement le plus concret amorcé par le solstice d'hiver, c'est l'heure à laquelle le soleil se couche :Depuis le 13 décembre  un mouvement a déjà commencé au “jour de la Sainte Luce, le jour augmente du saut d’une puce” ce dicton date du 14ème siècle puisque il  avait été observé,  certes toujours moins de jour le matin,   un léger mieux le soir, puisque le soleil  va commencer à gagner quelques précieuses petites  minutes.


Featured 9f80857c4f8cb8374a10579d275de8ea

Marie-Hélène Morot-Sir122 articles

  • 169 606

Auteur de livres Historiques : * « 1608-2008 Quatre cents hivers, autant d’étés » * « Le lys, la rose et la feuille d’érable » * « Au cœur de la Nouvelle France - tome I De Champlain à la grand paix de Montréal » * « Au cœur de la Nouvelle France - tome II Des bords du Saint Laurent au golfe du Mexique » * « Au cœur de la Nouvelle France - tome III Les Amérindiens, ce peuple libre autrefois, qu'est-il devenu? » * « Le Canada de A à Z au temps de la Nouvelle France » | > * « De lettres en lettres, année 1912 » * « De lettres en lettres année 1925 » France (Provence)




Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé