Au pays des rêves flétris, le pouvoir nabot fleurit

Gouvernement en laisse en mode chihuahua pour que swing le bas-Caisse dans le coin d’Ottawa.

CDPQ-Subprimes - qui sont les coupables?


Pathétique gouvernement

pieds sur le volant, neurones dans le ciment

en mode dissolution

sur un sentier d’extrême-onction.
Gouvernants approximatifs

en mode extinction

pusher de sédatifs

pour endormir la population.
Soi-disant serviteurs de citoyens

en mode soumission

raffinant les moyens

de nous aiguiller vers liquéfaction.
Assassins du modèle québécois

en mode génuflexion

pour nous tenir bien coïs

pendant la foire des grandes prédations.
Aveugles entêtés

en mode pppaupérisation

pour une nation étêtée

gavée de résignation.
Gouvernement en laisse

en mode chihuahua

pour que swing le bas-Caisse

dans le coin d’Ottawa.
Dirigeants en curatelle

pour une population téflon

se pâmant plus de Sainte-Flanelle

que de saisir son avenir au bond.
Minuscules gérants bien mérités

pour ce géant endormi

en train de cuver

son propre déni.

Featured 550900f130d875a76cec032283913664

Gilles Ouimet66 articles

  • 32 302

Né à Mont-Laurier en 1947. Études primaires à cet endroit. Études classiques à Mont-Laurier et Hull entre 1961 et 1968. Diplômé en histoire de l’Université Laval en 1971. Enseignant à la polyvalente de Mont-Laurier entre 1971 et 2005. Directeur d’une troupe de théâtre amateur (Troupe Montserrat) depuis 2000. Écriture pour le théâtre, notamment une pièce à l’occasion du centenaire de Mont-Laurier en 1985 (Les Grands d’ici), une autre à l’occasion du 150e anniversaire du soulèvement des Patriotes (Le demi-Lys...et le Lion) en 1987 (prix du public lors du festival de théâtre amateur de Sherbrooke en 1988 et 2e prix au festival canadien de théâtre d’Halifax la même année). En préparation, une pièce sur Louis Riel (La dernière Nuit de Louis Riel). Membre fondateur de la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides. Retraité de l’enseignement depuis 2005.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    19 mars 2009

    Bonjour!
    Sur vigile.net j'ai lu;
    La province est une division administrative utilisée dans plusieurs États, depuis l'Empire romain.Le mot province vient du latin provincia, qui signifie pays vaincus.-- Claude Dulac
    Les Québécois, comme les autres peuples, devront accepter un jour d’être eux-mêmes, ce qui n’empêche ni l’ouverture aux autres, ni la fraternité - Yves Beauchemin - 1993
    Quand une société cherche pendant aussi longtemps le moyen de se réaliser et le trouve finalement au-dedans d’elle-même, il m’apparait bien peu probable qu’on puisse la détourner de son but.–Jacques Parizeau,1996
    Le fédéralisme le plus dangereux pour le Québec est moins celui qu’on leur a imposé dans le passé que celui qu’on est en train de mettre en place. – Claude Morin
    L’indépendance est-elle un rêve ?
    - « Moi, je ne rêve pas. L’indépendance, j’y travaille » - Jacques Parizeau
    Il n’y a pas de conjoncture favorable ou défavorable. Il n’y a que la force et la clarté du désir, qu’il s’agisse d’un individu ou d’un peuple. Une conjoncture, ça n’existe pas, ça se crée. –Hélène Pedneault
    Et vive l'UNITÉ des indépendantistes en une seule équipe pour gagner 2013 contre Coderre chef du PLQ...le bon nom du chef des libéraux du Québec,déjà prêts et UNIFIÉS,avec une belle Caisse électorale(??millions)