Réjean Labrie

  • Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

    Réjean Labrie587 articles

    • 1 110 747

    Réjean Labrie est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

    Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

    Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

    L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

    L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

    Ses quelque 585 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partagé une réflexion s'étendant sur une période de plus de 10 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.




Le programme actuel vise la dénationalisation de notre peuple fondateur

Sous quel angle aborder l'enseignement de l'histoire du Québec?

Sur celui du désir de survivance de notre identité culturelle en terre d'Amérique

Ce serait un simple sursis de l'assimilation totale du peuple fondateur déraciné

Un Québec souverain pluraliste et cosmopolite redeviendra Canada et anglais

Un tel pays dénationalisé ne serait qu'une belle coquille vide et sans âme

Une fois l'âge adulte atteint, une mentalité ne se change plus

D'innombrables exemples observables à Montréal

La tentation de l'anglicisation

Une chanteuse québécoise choisit l'anglais

Le choix de la langue en chanson: en fonction du public visé

Un nouveau mythe moderne

Le mythe du bon immigrant issu du tiers-monde

La doctrine du multiculturalisme érigée en dogme universel

Un message quotidien qui rejoint les masses

5 chroniqueurs nationalistes au même journal

Vers un renouveau de l'affirmation identitaire?

Des statistiques officielles sidérantes sur le Non des allophones

"No time for French" -un dépanneur de la rue Beaubien

Anglophones et allophones unis comme un seul homme (fédéraliste bien entendu)

La définition civique de québécois ne résiste pas à l'examen

Suffirait-il à Toronto de parler français pour être québécoise?

Il lui manquerait l'identité culturelle indispensable

Un élément précieux de notre patrimoine à préserver

Les patronymes québécois, un trésor collectif à léguer à la postérité

Comment sauvegarder nos patronymes québécois

L'idée de l'indépendance comme solution occultée des ondes

Où se cache le discours indépendantiste dans les médias?

Les nationalistes doivent partager les ondes à part égales

Immigration mal gérée, multiculturalisme d'état = détérioration de la société

Le multiculturalisme ou la tolérance de la barbarie

Une atteinte à l'identité culturelle de chaque peuple

Habiter au Québec ne suffit pas pour être Québécois

Ne peut être considéré comme québécois celui qui ne participe aucunement à la vie et au renforcement de cette culture. Et c’est malheureusement le cas de la grande majorité des allophones et des anglophones établis à Montréal qui y vivent à la canadienne ou à l’ethnique.

Des propositions concrètes pour relancer le PQ sur la bonne voie

Trois nationalistes en vue défendent l'identité culturelle de la nation

Non au multiculturalisme d'État, oui au renforcement de l'identité nationale

Pour en finir avec le cirque médiatique sensationaliste

Aux médias de décrier les stratégies de campagnes électorales manipulatrices

Certains points valorisés ne sont pas les vrais critères d'un choix éclairé

Le peuple, pas juste le territoire

Vive les Québécois libres!

Notre identité culturelle doit pouvoir continuer à s'épanouir

Comme des extra-terrestres sur la planète Québec

Anglophones et allophones ne partagent pas notre cadre de références culturelles

Ce qu'ils font: occuper les lieux, sans plus