Conférence de Richard Gage et Ray Griffin

Trop long et trop bruyant

La question essentielle est: si ce n'est pas Al Qaida, qui a fait le coup et pourquoi ?

11 septembre 2001

J'étais présent hier soir à l'UQAM, salle Judith Jasmin et j'ai assisté du début à la fin à la conférence de Richard Gage et Ray Griffin. Trop long et trop bruyant.

J'avais été invité par Luc Bertrand.


----
Je n'ai rien appris que je ne savais depuis des années. La Thermitte n'est pas un explosif nouveau et sa composition chimique est extrêmement simple. Elle sert depuis longtemps à l'implosion des gros édifices qu'il serait trop onéreux de démolir à la masse.

Dès les débuts, il était évident que les auteurs de la destruction des deux tours du 11 septembre avaient procédé de cette manière et avec le même explosif. La collision des avions n'était qu'une digression. On sait depuis longtemps qu'un avion qui entre en collision avec un gratte ciel ne le fait pas tomber.

Il est évident que les auteurs de ce crime abominable savaient techniquement comment procéder pour activer une démolition analogue à celles qu'utilisent les démolisseurs professionnels de gros édifices depuis des décades.

À Montréal, compte tenu des coûts exhorbitants d'exploitation du stade olympique, il a été question de le démolir de cette manière mais l'opération aurait coûté $100 millions. D'autre part, il n'est pas sûr que les Montréalais veulent le voir disparaître aussi tôt.

Hier soir, j'ai trouvé que les interlocuteurs parlent trop et trop longtemps (six heures sans arrêt); avec une forte tendance à s'égarer dans une foule de détails plus proches de lapallissades que de notions scientifiques.

La question essentielle est: si ce n'est pas Al Qaida qui a fait le coup, alors qui l 'a fait et pourquoi ?

Pour ma part, j'y vois le complexe de Néron chez les hauts dirigeants des États Unis, y compris leur Oligarchie.

L'audience était largement composée d'Anglo-Saxons, grégaires, prêts à rire et applaudir hystériquement à la moindre remarque plus ou moins plate, des gens à qui on dit ce qu'ils veulent entendre et rien d'autre.

Pour finir, Richard Gage a distribué des pétitions pour signatures. Je vois mal comment de telles pétitions signées par des étrangers vont être considérées par le gouvernement américain.

Il y a 300 millions d'Américains aux États Unis et selon les présentateurs, seulement 16% de la population américaine y voit un complot par ses propres dirigeants. La propagande officielle a largement réussi à démoniser Al Qaida dans l'esprit de la population, au détriment d'un jugement critique élémentaire.

Cette population est conditionnèe par des média extrêmement puissants et manipulateurs.

Je vais aux États Unis depuis 1951 et comme beaucoup de Québécois, ma famille a de la parenté en Nouvelle Angleterre et dans l'Ohio. Chaque fois, je demeure étonné de voir le conditionnement de cette population sympathique mais stéréotypée et qui ne parvient pas à se libérer.

Même les Russes que j'ai visités pendant le régime communiste m'ont semblé moins conditionnés que les Américains. Au moins, les Russes ont de l'humour et sont capables de rire d'eux-mêmes. Aux États Unis, le peu d'humour qu'on y trouve est transmis par les caricaturistes.

Les Américains ont toute ma sympathie.

JRMS

Featured 751d93ca198caacf4590a022022f5bc8

René Marcel Sauvé217 articles

  • 230 411

J. René Marcel Sauvé, géographe spécialisé en géopolitique et en polémologie, a fait ses études de base à l’institut de géographie de l’Université de Montréal. En même temps, il entreprit dans l’armée canadienne une carrière de 28 ans qui le conduisit en Europe, en Afrique occidentale et au Moyen-Orient. Poursuivant études et carrière, il s’inscrivit au département d’histoire de l’Université de Londres et fit des études au Collège Métropolitain de Saint-Albans. Il fréquenta aussi l’Université de Vienne et le Geschwitzer Scholl Institut Für Politische Wissenschaft à Munich. Il est l'auteur de [{Géopolitique et avenir du Québec et Québec, carrefour des empires}->http://www.quebeclibre.net/spip.php?article248].





Laissez un commentaire



8 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    6 mai 2010

    Ces oligarchies existent ailleurs qu'aux USA et ne datent pas d'aujourd'hui:
    « Le despotisme anonyme d'une oligarchie est quelquefois aussi effroyable et plus difficile à renverser que le pouvoir personnel aux mains d'un bandit. »
    Arthur Arnould
    Extrait de L'Etat et la révolution
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Arnould

  • Archives de Vigile Répondre

    5 mai 2010

    À qui le crime profite ?
    La réponse vous donne l'auteur. En fait, LES auteurs, car les USA se sont déclarés publiquement une loyauté INDÉFECTIBLE à une autre nation. C'est maintenant un état bi-national.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 mai 2010

    En effet M. Sauvé, l’évidence crève les yeux pour ce qui est du 11 septembre. J’ai lu il y a quelques mois que plus de la moitié des états-uniens ne croyaient plus à la version officielle, mais je ne doute quand même pas de leur fort conditionnement.
    Ce qui m’irrite c’est la forte résistance des autres occidentaux à admettre l’évidence. Les médias officiels méprisent toujours les tenants d’un complot, les disqualifiant de facto, arbitrairement, comme s’il n’y avait jamais jamais eu de complot dans l’histoire de l’humanité. Quand je vois la plupart des commentateurs publics à la télé, la radio et les journaux tourner en ridicule la seule idée que ces attentats du Word Trade Center ne se sont pas passé comme on essaie de nous le faire croire, j’enrage. Quelles petites personnes elles sont.
    C’est un bête réflexe d’auto-conservation. On a peur inconsciemment, peur que l’ordre des choses qu’on a assimilé, par le conditionnement médiatique, puisse être changé. On préfère le mensonge même s’il est gros comme une montagne parce que sinon, on ne peut plus faire confiance à rien, on est dans le vide. Ces intervenants publiques sont nerveux et fragiles. Leurs dérisions sont leur plus gros effort pour essayer de contrer l’évidence sans se mouiller. Si ces gens ne sont pas hypocrites en se mentant à eux-mêmes, sont-ils seulement ignares ou plutôt fortement conditionnés ?
    En effet, il est difficile de croire à une mise en scène requérant le secret de milliers de personnes, et engageant plusieurs millions de dollars. Mais il est encore plus difficile de croire la version officielle. Toute la planète a vu les immeubles en chute libre, toute la planète a vu le trou minuscule dans l’édifice du Pentagone, personne n’a vu les débris des avions au Pentagone et en Virginie. En fait, il est plus ridicule de croire à la version officielle qu’à un complot. Pour ma part je tends à croire depuis le début la même chose que vous : des élites financières, industrielles et militaires sont derrière le 11 septembre, d’une manière ou d’une autre, et pas Al-Qaida. Si une enquête véritable a lieu un jour, on découvrira peut-être qu’en fait, Ben Laden a collaboré avec ses amis états-uniens. On comprendra peut-être que des centaines de collaborateurs ont été éliminés. Le mieux serait d’avoir la mesure de l’ambition, c’est-à-dire qu’est-ce qui était en jeu exactement, qu’est-ce qui valaient ces milliers de morts états-uniens et ce traumatisme occidental sans précédent. Le contrôle des intérêts pétroliers en Asie et au Moyent-Orient ? Ces puissances occultes sont-elles donc sans humanité à ce point ?
    Qui et pourquoi ? Vous savez sûrement mieux que moi que tout n’est pas toujours su, et que le monde évolue sur bien des mensonges, l’essentiel étant les rapports de force. Depuis l’ère industrielle les puissants ont meilleure image qu'auparavant et ils sont mieux organisés, et toujours de plus en plus puissants. La planète devient de plus en plus petite aussi, les acteurs principaux s’entrechoquent.
    Pour ma part, le plus important, c’est qu’un jour les gens apprennent à se libérer des conditionnements, autant que faire se peut, qu’ils développent leur esprit critique et l’exerce quotidiennement, et cessent de se laisser porter par le courant. Je souhaite qu’enfin la civilisation accède à ce niveau de sagesse, je souhaite la lucidité des citoyens. Je souhaite que nous voyions tous enfin, tous autant que nous sommes, la conséquence de nos actions et nos habitudes, ce que nous faisons et ce que nous encourageons. Nous verrions alors tout le mal que nous engendrons et que nous nourrissons inconsciemment. Une enquête sérieuse sur le 11 septembre 2001 pourrait peut-être aider à cet éveil des citoyens.

  • François Taylor Répondre

    4 mai 2010

    Les extras-terrestres ont finalement pu capter et déchiffrer le magma que forme le rayonnement électro-magnétique émis par nos postes de TV et de radio. C'est ainsi qu'ils ont finalement pu résoudre l'énigme de la disparition d'un de leur plus éminent concitoyen, ZPROUTZPOUP, un chercheur de haut calibre, spécialisé dans l'étude des replis dentelés de l'ovaire gauche des femelles humaines post-ménopausées, blondes, fumeuses et porteuses de lunettes.
    ZPROUTZOUP s'était écrasé près de Roswell, suite à un malencontreux court-circuit d'une composante de son système de navigation. Pris d'une rage meurtrière suite au visionnement de la vidéo montrant la dégoutante manipulation dont sa dépouille a été l'objet, mais désireux d'éviter une guerre interstellaire, ils ont fait sauté les tours grâce à la précieuse collaboration d'une petite équipe d'apprentis-terroristes qui se trouvaient entièrement sous le contrôle des extra-ordinaires pouvoirs psychiques de ceux qui sont maintenant, à très juste titre, nos ennemis jurés.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 mai 2010

    Pour obtenir un meilleur éclairage sur ce qui s'est produit avant, pendant et après le 11 septembre 2001, je vous recommande de lire la version française de "9/11 Synthetic Terror, Made in USA" de Webster G. Tarpley, paru en 2006 aux Éditions Demi-Lune sous le titre "La terreur fabriquée, Made in USA", ISBN 2-9525571-4-4.
    D'après Tarpley, il s'agit d'un coup d'état dirigé par un club restreint de nouveaux "croisés", agissant à l'intérieur même de l'appareil étatique, et qui ont instrumentalisé le courant anti-Islam très fort aux États-Unis. Pour Tarpley, les "pilotes" ayant détourné les avions étaient des "lampistes".
    Très bon bouquin, rempli d'information. Il parrait que Tarpley n'a aucune poursuite contre lui pour libelle diffamatoire: à être validé.
    Il explique aussi que, selon lui, la civilisation anglo-saxonne est fondamentalement "schizophrène autiste" ! ! ! Notre expérience historique collective en tant que Québécois et francophones nous porterait facilement à lui donner raison.

  • Serge Charbonneau Répondre

    4 mai 2010

    La question essentielle n'est pas de savoir qui a fait le coup.
    C'est, pour moi, la dernière question.
    La question essentielle est de savoir comment a-t-on pu avec tant de moyens parvenir à faire ce coup ?
    La question essentielle c'est de savoir comment il se fait que des journalistes d'enquête "professionnel" ferment les yeux sur ces faits évidents ?
    Au lendemain du 11 septembre 2001, il était "normal" que sous le choc notre cerveau ne répondait plus rationnellement.
    De plus, imaginer qu'un tel attentat aussi meurtrier ait pu se faire avec la complicité de gens au pouvoir était (et est encore) pratiquement inconcevable.
    De mon côté, c'est en décembre 2006 que je me suis mis à réfléchir avec mes connaissances scientifiques et mon raisonnement rationnel. Il m'est alors apparu évident que tout ce 11 septembre 2001 comportait beaucoup plus de questions et de mystères que de réponses et de clarté.
    Plus on étudie chacun des événements plus on en arrive à conclure que ce 11 septembre 2001 est la plus grande fumisterie que l'Histoire ait connu.
    Pour moi, la question essentielle n'est pas de savoir qui, même si en bout de ligne c'est important, mais plutôt de savoir comment.
    Comment a-t-on pu faire ce 11 septembre 2001 ?
    Comment ?

    Cette fumisterie est tellement grosse, tellement inimaginable qu'elle s'autoprotège. Sa meilleure défense consiste simplement à dire: «Voyons pensez-vous q u'un gouvernement puisse agir ainsi ? Voyons ! » Et voilà, le tour est joué. Les auteurs se trouvent automatiquement protégés.
    Ce qu'il faut c'est s'attarder de façon SCIENTIFIQUE à chacun des éléments qui se sont déroulé ce 11 septembre 2001.
    C'est tout simplement INCROYABLE, mais VRAI !
    Serge Charbonneau
    Québec
    P.S.: J'invite ceux qui ne l'ont pas encore fait à s'informer en lisant le
    911 Commission Report
    http://www.gpoaccess.gov/911/index.html
    585 pages que j'ai lu bouche bé, tellement je n'ai jamais rien lu d'aussi scénario de Hollywood que ce rapport "officiel". Aucune réponse véritable, aucune enquête sérieuse approfondie, aucun témoignage percutant, que du scénario hollywoodien avec des descriptions de personnages et des envolées littéraires dignes d'un Pulitzer.
    Je vous invite à bien écouter l'histoire vécue de William Rodriguez, concierge du WTC et dernier survivant à être sorti des Tours avant qu'elles ne s'effondrent.
    http://video.google.fr/videoplay?docid=7790984635879352453#
    Une excellente émission-débat russe sur le 11 septembre et ayant offert la présentation du film Zero qu'on ne verra jamais ici (semble-t-il).
    C'est aussi à voir:
    1ère partie
    http://www.dailymotion.com/video/x8xgrv_12-debat-sur-le-119-sur-la-1ere-cha_news
    2e partie
    http://www.dailymotion.com/video/x9b1oy_11-septembre-debat-sur-la-1ere-chai_news?from=rss
    Le film Zero du journaliste italien député européen, Giulietto Chiesa et de Franco Fracassi.
    http://fr.truveo.com/Z%C3%A9ro-film-sur-le-11-Septembre-de-Giulietto-Chiesa/id/2218628402
    Et un véritable reportage-enquête sur la trajectoire de l'avion s'étant abattu ou survolé le Pentagone.
    http://vimeo.com/7007193
    Il y a des tonnes d'analyses sérieuses. Je crois que c'est le devoir de chacun de se faire sa PROPRE opinion.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 mai 2010

    La différence entre les américains et les russes de la guerre froide c'est que ces derniers était prisonnier du régime mais savaient que le pouvoir était corrompu. Au États-Unis la majorité des gens étaient et sont manipulés par les médias et le gouv. fédéral sans le savoir.